Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2018

Autriche : 3.000 migrants repoussés en 20 jours.

FPO.jpg

Autriche. La police a repoussé 3.000 migrants au cours des 20 derniers jours parce que ceux-ci avaient fourni de fausses informations à propos de leur nationalité. 3.000 migrants franchissent quotidiennement les frontières du pays. Les migrants sont questionnés à propos de leur pays d’origine et leur accent est analysé par des traducteurs.

Beatrix von Storch dénonce le plafond de 200.000 migrants envisagé.

AfD.jpg

Allemagne. Beatrix von Storch de l‘AfD dénonce le fait que les négociations en vue de la possible mise en place du futur gouvernement allemand porte sur la limitation du nombre de migrants à 200.000 personnes par an. Elle exige un changement dans ce domaine : les frontières doivent être fermées, le droit d’asile doit être réformé, la convention de Genève dénoncée et un plan pour le retour des 1,5 millions de migrants (arrivés suite à l’ouverture des frontières en 2015) qui n’auraient pas dû être acceptés en Allemagne car ils sont passés par d’autres pays sûrs au sein desquels ils auraient pu demander l’asile. Le groupe des élus de l’AfD à la Chambre des députés introduira des propositions de loi sur le sujet.

17/01/2018

Manifestation de la Ligue : "Les Italiens d'abord."

Ligue.jpg

Italie.

Ligue 1.jpg

"Milan. Place de la Cathédrale. Samedi 24 février 2018 à 15 h. Les Italiens d'abord ! Maintenant ou jamais."

Manifestation contre la discrimination des Néerlandais.

PVV.jpg

Pays-Bas.

PVV 1.jpg

"Liste d'attente pour la location d'habitations sociales : demandeurs d'asile d'abord. Néerlandais, un jour ou l'autre, en moyenne huit ans. Participez à la manifestation contre la discrimination des Néerlandais. Samedi 20 janvier 14h, Place de la gare à Rotterdam."

"L’Europe contre la Ligue et le M5S."

M5S.jpg

Ligue.jpg

Italie. Revue de presse.

Campagne électorale/UE – Unes : « L’Europe contre la Ligue et le M5S » (La Repubblica), « La loupe de l’Europe sur les élections italiennes. Moscovici : ‘’un danger pour l’UE’’ » (Corriere della Sera), « L’UE : ‘’alerte populisme en Italie’’ » - ‘’Macron inquiet sur la gouvernabilité ; Moscovici attaque Di Maio’’ (La Stampa), « L’Europe s’invite dans les élections mais le front en faveur du déficit augmente » - ‘’L’Europe veut défendre les contraintes dette-PIB mais les partis demandent plus de flexibilité’’ (Il Messaggero). 

EDITORIAL La Stampa M. Dassù « Le syndrome grec dans les élections italiennes » : « Selon l’un de mes interlocuteurs de Berlin trois scénarii seraient possibles en Italie : 1/ un scénario ‘’allemand’’ avec une grosse coalition, chose préférée par les Allemands. 2/ un ‘’espagnol’’ avec un gouvernement de minorité, avec une Italie un peu amoindrie mais qui ne déplairait pas à la Commission ni à Paris, comme Macron l’a laissé entendre, si le gouvernement devait être encore dirigé par Gentiloni. 3/ celui ‘’grec’’ : si les partis antisystème devaient s’imposer, les marchés internationaux réagiront comme ils l’ont fait avec Tsipras. Il est vrai aussi que le M5S et la Ligue ont rangé les rêves d’un référendum sur l’euro. En tout état de cause, l’Italie n’a pas intérêt à rester en retrait d’une discussion essentielle pour son avenir : les réformes de la zone euro ». 

EDITORIAL Corriere della Sera A. Polito « Un pays divisé en trois » : « Les sondages sont en train de changer. Le centre droit n’est plus sûr d’avoir une majorité, non pas parce qu’il serait en perte de vitesse mais à cause de l’implosion du Parti Démocrate dans le Sud de l’Italie, en faveur du Mouvement 5 Etoiles. Ce qui se traduit en perte de collèges uninominaux pour le centre droit. Bref, nous assistons à un système tripolaire qui est aussi géographique : le centre droit fort au Nord, le PD qui tient au Centre et le M5S qui ferait main-basse sur les voix du Sud - car le Sud a toujours privilégié un vote gouvernemental, dans l’espoir que cela se traduise en soutien économique et en protection sociale ».

(Traduction : ambassade de France)

Allemagne : les sociaux-démocrates donnés au plus bas.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. Un sondage INSA donne les sociaux-démocrates du SPD au plus bas, à 18,5 %.

AfD 1.jpg

CDU : démocrates-chrétiens

CSU : sociaux-chrétiens

SPD : sociaux-démocrates

AfD : patriotes

FDP : libéraux

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

Sonstige : autres

Suisse : initiative "Pour une immigration modérée."

UDC.jpg

Suisse. L'UDC et l'ASIN ont lancé la collecte des signatures pour l'initiative « Pour une immigration modérée ». Celle-ci vise à mettre fin à la libre circulation des personnes avec l’Union Européenne :

https://www.24heures.ch/suisse/immigration-nouvelle-initi...

UDC 1.png

"Stopper l'immigration de massive !"

16/01/2018

Déclaration contestée d’Attilio Fontana.

Ligue.jpg

Forza Italia 1.jpg

M5S.jpg

Italie. Déclaration choc d’Attilio Fontana, candidat de la Ligue à la présidence de la région de Lombardie :

https://www.lorientlejour.com/article/1094430/lislam-est-...

Fontana.jpg

Attilio Fontana

"Migrants, sujet sensible pour 30% des Italiens."

Ligue.jpg

Forza Italia 1.jpg

M5S.jpg

FN.jpg

Italie. Revue de presse.

Campagne électorale – Unes : « Encore des phrases-chocs et des attaques » - ‘’Fontana sur la ‘’race blanche’’ et polémique sur la position de Di Maio sur les vaccins’’ (Corriere della Sera), « Polémique sur Fontana ‘’je défends les blancs’’ » - ‘’Le candidat de la Ligue à la Région Lombardie provoque un tollé, Forza Italia prend ses distances’’ (La Repubblica), « Race et prostitution, Ligue de choc » (La Stampa). 

Migrants/sondages – Unes : « Migrants, sujet sensible pour 30% des Italiens » (Il Messaggero). « Campanie, le M5S s’envole dans les sondages : 33-35% » (Il Mattino). 

ARTICLE Il Messaggero D. Pirone « Migrants, la ligne dure peut ramener presque 30% des intentions de votes» : « Tous les sondages concordent sur un point : un tiers des Italiens voteront pour les partis qui promettent davantage de rigueur sur les politiques migratoires. L’immigration est le deuxième sujet le plus sensible, derrière – avec un certain écart – celui du travail. Il s’agit d’un argument transversal touchant surtout les classes basses de la population. Ce n’est pas un hasard si, parmi les ministres les plus populaires figure Marco Minniti (Intérieur) ».

ARTICLE, La Repubblica : « Le gel de Berlusconi : ‘’Je l’avais dit qu’il n’était pas adéquat’’ » : « Silvio Berlusconi, leader de Forza Italia, a réagi très froidement à la phrase choc sur la ‘’race blanche’’ de Fontana, candidat de la Ligue aux élections régionales de la Lombardie, qui a déclaré qu’il défendait les blancs. Berlusconi prend ses distance et affirme qu’il avait déjà dit que Fontana n’était pas adéquat parce qu’il avait été trop longtemps hors de la politique ».

ARTICLE, La Repubblica, M. Bocci : « Di Maio : ‘’éliminons l’obligation des vaccins’’ » : « Luigi Di Maio, candidat du M5S à la présidence du Conseil, se range contre la loi sur la vaccination obligatoire de la ministre de la Santé Lorenzin. Il déclare qu’il faut recommander les vaccins mais qu’il faut revenir à la situation avant cette loi, quand les vaccins obligatoires étaient seulement au nombre de 4. Mais la proposition de cette nouvelle réglementation, qui prévoit en outre les vaccins obligatoires en cas d’épidémies, est pratiquement déjà insérée dans la Loi Lorenzin ».

COLLOQUE avec Marine Le Pen, secrétaire du Front National, Corriere della Sera « ‘’Des élections italiennes viendra une nouvelle secousse à l’UE. Je suis avec Salvini. Les idées des 5 Etoiles sont valables » : « Marine Le Pen, leader du Front National vient de terminer son discours à Nanterre. Elle a parlé aussi de la situation politique italienne en affirmant que Matteo Salvini, leader de la Ligue du Nord qui est aussi son allié au parlement européen, est en train de travailler à une coalition très large avec au cœur du projet, la lutte contre l’Europe. Elle a ajouté que les oppositions à l’Europe n’arrêtent pas de croitre et que le M5S aussi a de très bonnes idées dans cette dynamique de remise en cause l’Union actuelle. Elle a affirmé en outre qu’en France les partis politiques sont en difficulté et qu’elle est la seule véritable opposition à Macron ». 

(Traduction : ambassade de France à Rome)

15/01/2018

Le PVV donné à 14 sièges et le Forum voor Democratie à 15 sièges.

FvD.png

PVV.jpg

Pays-Bas. Le sondage Maurice de Hond du 14 janvier 2017 donne le PVV de Geert Wilders à 14 sièges de député sur 150 et le Forum voor Democratie à 15 sièges.

"Le défi de Berlusconi : "Le M5S est une secte.""

M5S.jpg

Forza Italia 1.jpg

Italie. Revue de presse.

Campagne électorale – Unes : « Le défi de Berlusconi : ‘’le M5S est une secte’’. Di Maio [M5S] : ‘’ils ont peur de nous’’ » (Corriere della Sera), « Berlusconi relance le ‘’flat tax’’ et attaque ‘’le M5S est pire que les post-communistes’’ » (Il Messaggero, Il Mattino).

 

ARTICLE, S. Buzzanca, Repubblica, « Berlusconi et la peur comme thème porteur. Renzi : « sur les migrants, c’est lui qui a tout signé » : « A la télévision, Silvio Berlusconi a beaucoup parlé de criminalité, estimant que ‘’à la criminalité italienne s’est ajoutée la criminalité de 476 000 immigrés en Italie et que pour manger ils doivent commettre des délits. Et sur le Traité de Dublin il dit que ‘’le gouvernement Renzi l’a signé en 2013’’, ce à quoi Renzi réplique ‘’c’était en 2003 et c’est lui qui a signé’’. »

RETROSCENA (Coulisses), Corriere della Sera, E. Buzzi : « Grillo : ‘’Je ne quitte pas le Mouvement’’ » : « Beppe Grillo, leader du M5S, après plusieurs semaines de silence, a annoncé qu’il n’avait aucune intention de quitter le Mouvement. Il est une voix très importante pour les Cinq Etoiles autant que sa présence dans la campagne électorale. ‘’Pour moi quitter le Mouvement ce serait comme pour un jazzman de se donner au ‘’liscio’’ a -t- il déclaré ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

14/01/2018

L'ADR mise sur la langue luxembourgeoise.

ADR.jpg

Luxembourg. Lors du pot de Nouvel An, le président de l’ADR, Jean Schoos, a déclaré que son parti souhaite que la langue d'intégration unique soit le luxembourgeois, sans aucune alternative. Cela, alors que le gouvernement a décidé de mettre en place des crèches bilingues et de créer des emplois pour les frontaliers. Il a salué la loi de protection des animaux.

Mario Kunasek opposé à l'"industrie de l'asile".

FPO.jpg

Autriche. Le ministre FPÖ de la défense Mario Kunasek estime que, dans le futur, les demandeurs d’asile ne devront quasi plus être logés par des opérateurs privés, mais seulement par l’État, cela afin de mettre fin à l’ « industrie de l’asile ». Il estime que le fait que les demandeurs d’asile soient interdits de sortie après une certaine heure le soir est envisageable. Il désire également que les procédures de traitement des dossiers soient accélérées.

Nigel Farage envisage un deuxième référendum.

UKIP.jpg

Royaume-Uni. Nigel Farage, « Monsieur Brexit », envisage un deuxième référendum :

https://www.courrierinternational.com/article/nigel-farag...

Tchéquie : le candidat soutenu indirectement par le SPD arrive en tête.

SPD.png

Tchéquie. Le président de la République sortant de gauche Miloš Zeman, soutenu indirectement par le parti patriotique SPD de Tomio Okamura, et qui est opposé à l’immigration et eurosceptique, admirateur de Donald Trump, pro-russe et pro-chinois, est arrivé en tête du premier tour des élections présidentielles. Il affrontera un centriste pro-européen au deuxième tour.

HC Strache au bal de la police.

FPO.jpg 

Autriche. Ce vendredi 12 janvier 2017, le vice-chancelier et président du FPÖ Heinz-Christian Strache a assisté avec sa femme Philippa au bal de la police au sein du bâtiment de la mairie de Vienne. 2.300 personnes ont pris part à cet événement.

FPÖ 1.jpg

HC Strache et sa femme Philippa au bal de la police

13/01/2018

Maximilian Krauss à la tête de l'organisation de jeunesse du FPÖ.

FPO.jpg

RFJ.jpg

Autriche. Maximilian Krauss succède à Udo Landbauer à la tête de l'organisation de jeunesse du FPÖ.

Maximilian Krauss.jpg

Maximilian Krauss

L'AfD critique la future mise en place d'un gouvernement de grande-coalition.

AfD.jpg

Allemagne. Le co-dirigeant de l’AfD Jörg Meuthen estime que le probable futur gouvernement regroupant la CDU d’Angela Merkel, les sociaux-démocrates du SPD et les sociaux-chrétiens bavarois de la CSU sera une coalition de perdants.

Rencontre FPÖ du Nouvel An 2018.

FPO.jpg

Autriche. Ce samedi 13 janvier 2018, le FPÖ a tenu sa traditionnelle rencontre du Nouvel An à Vösendorf en Basse-Autriche, cette fois en tant que parti de gouvernement. 5.000 personnes ont pris part à ce rassemblement qui marque également le lancement de la campagne électorale du FPÖ en vue des élections pour le Parlement de Basse-Autriche du 28 janvier 2018. 

La tête de liste du parti pour ce scrutin, Udo Landbauer, a pris la parole et a affirmé que le FPÖ désire arriver deuxième, tout en brisant la majorité absolue du parti social-chrétien ÖVP. Il a déclaré que le gouverneur ÖVP actuel de Basse-Autriche, Madame Johanna Mikl-Leitner, est responsable de l’immigration de masse. 

Le vice-chancelier et président du FPÖ Heinz-Christian Strache a mis en avant les décisions du gouvernement autrichien, tout en précisant que 75 % des demandes fondamentales du parti sont ancrées au sein du programme du gouvernement national, et critiqué les opposants sociaux-démocrates (SPÖ). Il a précisé que le FPÖ est le garant au sein du gouvernement autrichien du fait que la Turquie n’entrera jamais dans l’Union Européenne et déclaré que des mesures seront prises en faveur des retraités, pour la sécurité et en vue de l’arrêt de l’immigration incontrôlée.

FPÖ 4.jpg

Udo Landbauer.jpg

Udo Landbauer

FPÖ 9.jpg

FPÖ 6.jpg

HC Strache

FPÖ 1.jpg

FPÖ 7.jpg

HC Strache et Norbert Hofer

FPÖ 5.jpg

Les membres FPÖ du gouvernement national

Le sigle de Frères d'Italie pour les élections législatives.

FdI 4.jpg

Italie. La dirigeante de Frères d’Italie Giorgia Meloni a présenté ce 13 janvier 2018 lors de l’assemblée nationale de son parti à Bologne le sigle utilisé en vue des élections législatives.

FdI.jpg

FdI 2.jpg

Giorgia Meloni

FdI 3.jpg

12/01/2018

L'UDC donnée à 30,8 %.

UDC.jpg

Suisse. Un sondage Tamedia réalisé auprès de plus de 20.000 personnes donne l’UDC premier parti de Suisse à 30,8 %, soit +1,4 % par rapport aux dernières élections législatives.

Marlene Svazek devient officiellement un des deux secrétaires généraux du FPÖ.

FPO.jpg

Autriche. La dirigeante du FPÖ du Land de Salzbourg Marlene Svazek (25 ans) est devenue ce 12 décembre 2018 lors d’une réunion de la direction nationale du FPÖ officiellement secrétaire général du FPÖ aux côtés de Harald Vilimsky.

Marlene Svazek.jpg

Marlene Svazek souhaite une bonne année 2018

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2016/06/11/mar...)

Boyko Borisov défend la présence des Patriotes unis au sein du gouvernement bulgare.

VMRO.jpg

FNSB (2).jpg

Ataka.jpg

Bulgarie. Le Premier ministre de centre-droit Boyko Borisov défend la présence des Patriotes unis (regroupant les partis patriotiques Аtaka, FNSB et VMRO) au sein de son gouvernement [depuis l’entrée en fonction de ce dernier en mai 2017], déclarant que celle-ci est le reflet de leur succès lors des élections législatives.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/04/27/les...)

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/05/07/kra...)

"Régionales, le Latium irait au M5S."

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

Campagne électorale – Unes : « Régionales, le Latium irait au M5S » (La Stampa), « Grillo, hors de campagne électorale, reprend son blog » (Corriere della Sera).

(Traduction : ambassade de France à Rome)

11/01/2018

L’AfD désire obtenir le siège qui lui revient au sein du conseil d’administration du Mémorial de l’Holocauste à Berlin.

AfD.jpg

Allemagne. L’AfD désire obtenir le siège qui lui revient au sein du conseil d’administration du Mémorial de l’Holocauste à Berlin.