function popupCenter(url,width,height,xtr) { var top=(screen.height-height)/2; var left=(screen.width-width)/2; window.open(url,"",xtr+",top="+top+",left="+left+",width="+width+",height="+height); }

01/09/2014

Pertes et gains de voix lors des élections 2014 pour le Parlement du Land de Saxe.

 

Allemagne.Saxe. Pertes et gains de voix lors des élections de ce 31 août 2014 pour le Parlement du Land de Saxe.

Saxe12.png

CDU : centre-droit

die Linke : post-communistes

SPD : Parti social-démocrate

FDP : Parti libéral-centriste

Grüne : écologistes

NPD : ultranationalistes 

AfD : parti patriotique anti-euro

Andere : autres

Déplacements de voix en Saxe.

 

Allemagne. Saxe. Déplacements de voix lors des élections pour le Parlement de Saxe de ce 31 août 2014.

Saxe1.png

CDU : centre-droit

Saxe2.png

die Linke : parti post-communiste

Saxe3.png

SPD : Parti social-démocrate

Saxe10.png

FDP : Parti libéral-centriste

Saxe5.png

Grüne : écologistes

Saxe7.png

NPD : parti ultranationaliste

Saxe6.png

AfD : parti anti-euro

Saxe9.png

Abstentionnistes

Saxe8.png

Autres

Participation électorale lors des élections pour le Parlement de Saxe.

 

Allemagne. Saxe. La participation électorale est tombée à un plus bas historique lors d'une élection pour le Parlement du Land de Saxe : 49 %.

Saxe.png

(graphique depuis la chute du communisme)

L'AfD obtient 14 sièges au sein du Parlement de Saxe.

AfD.jpg

Allemagne. Saxe. Le parti anti-euro AfD (Alternative pour l'Allemagne) décroche 14 sièges au sein du Parlement de Saxe lors des élections de ce 31 août 2014.

 AfD 1.png

31/08/2014

Pourquoi les électeurs ont-ils voté pour le parti anti-euro AfD ?

AfD.jpg

Allemagne. Saxe. Pourquoi les électeurs ont-ils voté pour le parti anti-euro AfD ? Réponse des électeurs de l'AfD : 76 % à cause du contenu du programme du parti et 20 % en tant que contestation à l'encontre des partis en place.

AfD 1.jpg

L'AfD entre au Parlement de Saxe.

AfD.jpg

Résultats quasi-définitifs :

Allemagne. Saxe. Première estimation : le parti anti-euro AfD entre au Parlement de Saxe et obtiendrait 9,74 % des voix. (Un parti doit obtenir pour avoir des élus 5 % ou deux mandats directs).

ZDF.png

CDU : centre-droit

die Linke : post-communistes

SPD : Parti social-démocrate

FDP : Parti libéral-centriste

Grüne : écologistes

NPD : ultranationalistes

AfD : parti patriotique anti-euro 

70 % des Norvégiens opposés à une adhésion à l'Union Européenne.

 

Norvège. Un sondage Sentio montre que 70 % des Norvégiens sont opposés à ce que leur pays adhère à l’Union Européenne contre 17,8 % qui sont en faveur.

Interpellation urgente de l'UDC sur l'asile.

UDC.jpg

Suisse. L’UDC, premier parti du pays, communique :  

Le groupe parlementaire UDC a décidé durant sa deuxième journée de préparation de la session d'automne de formuler une interpellation urgente sur l'asile. Il s'oppose à la reprise par la Suisse d'une ordonnance introduisant un mécanisme d'évaluation pour vérifier l'application de l'acquis de Schengen. L'objectif final de cette ordonnance est d'harmoniser le droit et d'imposer une conformité juridique à tous les États participants. Les institutions de l’Union Européenne reçoivent de nouvelles compétences de coordination et d'exécution. Cette surveillance exercée par des fonctionnaires étrangers touche à des domaines essentiels de la souveraineté suisse: politique de migration, police, justice, droit pénal, protection des données et frontières intérieures. Elle doit donc être refusée.

Interdiction de voyage en Ukraine pour des représentants politiques.

Jobbik.jpg

Forza Italia.png

Vlaams Belang.jpg

Ukraine, Hongrie, Italie, Belgique, Allemagne. L’Ukraine désire prendre des sanctions contre les observateurs internationaux qui ont apporté leur satisfecit lors du référendum à propos de la Crimée. Jusqu’à présent, une interdiction de voyage en Ukraine a été délivrée [pour 3 ans] à l’encontre du Député européen hongrois du Jobbik Bela Kovacs, de l’ancien Député européen italien Fabrizio Bertot de Forza Italia, de Frank Creyelman du Vlaams Belang (Flandre-Belgique), de l’élu du parti post-communiste allemand die Linke au sein du Parlement de Mecklenbourg-Poméranie occidentale Hikmat Al-Sabty. Les autorités ukrainiennes travaillent à l’allongement de la liste.

Un député conservateur rejoint l'UKIP.

UKIP.jpg

Royaume-Uni. Le Député conservateur Douglas Carswell a démissionné de son poste de député ce 28 août 2014 et a annoncé qu’il rejoint l’UKIP. Douglas Carswell se présentera à l’élection partielle provoquée par sa démission en vue d’être réélu député de la circonscription de Clacton. Une recherche réalisée par deux professeurs d’université montre que Clacton est la circonscription la plus favorable à l’UKIP du pays tout entier. 

Un des deux professeurs d’université explique que la circonscription comprend une haute représentation d’électeurs favorables au dirigeant de l’UKIP Nigel Farage : de nombreux retraités, de nombreuses personnes sans diplôme, de nombreux électeurs ne disposant pas de qualification scolaire et un nombre plus important que la moyenne de personnes désavantagées économiquement et de chômeurs. De plus, Clacton est une circonscription très « blanche » avec un nombre élevé d’électeurs nés dans le pays et peu de minorités. L’UKIP obtient de meilleurs scores dans les zones ethniquement homogènes. 

Le changement de parti de Douglas Carswell intervient suite au fait que sont apparus des sondages internes à l’UKIP montrant que l’UKIP vise particulièrement 12 circonscriptions, la plupart aux mains des conservateurs. (North Thanet, Forest of Dean, Sittingbourne and Sheppey, Aylesbury, East Worthing and Shoreham, Great Yarmouth, Thurrock, South Thanet, Eastleigh, Portsmouth South, Boston and Skegness, Grimsby.)

UKIP 1.jpg

"Sondage choc : [Le Premier ministre conservateur] Cameron face à un bain de sang de l'UKIP."

30/08/2014

Frauke Petry, tête de liste de l'AfD en Saxe.

AfD.jpg

Frauke Petry  est tête de liste de l’AfD lors des élections pour le Parlement du Land de Saxe du 31 août 2014. 

Source Wikipedia en Allemand : 

Frauke Petry est une allemande née le 1 juin 1975 à Dresde en République Démocratique Allemande sous le nom de Frauke Marquardt. Elle est chimiste, entrepreneur et politicienne de l’AfD (Alternative pour l’Allemagne), le parti anti-euro. Elle dirige l’entreprise PURinvent System à Leipzig. Elle est depuis 2013 un des 3 porte-paroles de l’AfD.

Source Aufstieg und Etablierung der Alternative für Deutschland de Felix Krautkrämer, page 81 à 84 :

AfD  1.jpg

Déclaration de Frauke Petry : « L’Allemagne est mûre pour une révolution. Pour un deuxième soulèvement pacifique de citoyens [après celui de 1989 dans l’est de l’Allemagne] et pour plus de démocratie directe basée sur le modèle suisse. » Elle ajoute que cela ne sert à rien de s’énerver seul ou dans un café. 

Lorsqu’elle avait 14 ans (en 1989), Frauke Petry a vécu le soulèvement pacifique qui a vu les gens affronter le Parti communiste (SED), les chars russes, les arrestations de manifestants , etc… Un quart de siècle plus tard, Frauke Petry pense reconnaître une situation révolutionnaire : comme du temps de la République Démocratique Allemande (RDA), il y a des partis qui n’ont pas de différence entre eux, qui n’ont pas de solution mais qui se cramponnent au pouvoir. [En RDA, le multipartisme existait, même si le Parti Socialiste Unifié (SED) dirigeait le pays.] Une ancienne secrétaire du FDJ (jeunesse communiste) [Angela Merkel] dirige le pays « sans alternative ». Cette fois, Frauke Petry est assez grande pour participer à la formation d’une nouvelle force politique. Lors de l’assemblée de fondation de l’AfD, Frauke Petry est élue au sein de l’organe de direction du parti. 

Famille 

Frauke Petry est mariée avec un pasteur protestant. Le couple a 4 enfants [qui sont à eux]. La famille vit dans un presbytère à Frohburg près de Leipzig. 

Parcours

Frauke Petry est la fille d’une chimiste et d’un ingénieur qui a grandi en République Démocratique Allemande (RDA) puis qui a été à l’école dans l’ouest de l’Allemagne après la chute du Rideau de fer. Avant la chute du communisme, son père était resté à l’ouest lors d’une visite et n’était pas rentrée en RDA. Frauke et sa mère sont allés dans l’ouest après la chute du Rideau de fer. Après avoir obtenu le bac à Bergkamen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie située dans l’ouest de l’Allemagne), elle a étudié la Chimie au Royaume-Uni et à Göttingen en Basse-Saxe (ouest de l’Allemagne). Elle est retournée en Saxe (est de l’Allemagne) en 2007 et a fondé l’entreprise PURinvent System.

Frauke_Petry.png

Frauke Petry

Le FPÖ donné à 28 %.

FPO.jpg

Autriche. Le premier sondage publié depuis la démission de l'homme fort du Parti conservateur / social-chrétien ÖVP Michael Spindelegger et son remplacement par Reinhold Mitterlehner au poste de ministre des finances et de président de l’ÖVP n’amène pas d’amélioration du score de ce parti. Par contre, les patriotes du FPÖ sont donnés à 28 %. (Sondage Gallup réalisé auprès de 400 personnes du 27 au 29 août 2014.)

Autriche.jpg

FPÖ : Parti patriotique

SPÖ : Parti social-démocrate

ÖVP : Parti conservateur

Grüne : Parti écologiste

NEOS : Parti libéral

Team Stronach : Equipe Stronach

Aucune base pour une contribution d'élargissement à la Croatie.

UDC.jpg

Suisse. Le groupe parlementaire UDC est opposé au versement par la Suisse d'une contribution de 45 millions de francs en faveur de la Croatie. L’UDC estime que cette contribution ne repose sur aucune base à l'heure actuelle, d'autant plus que l'Union Européenne refuse de négocier une adaptation de la libre circulation des personnes.

Le futur gouvernement belge veut imposer aux chômeurs des "prestations d’intérêt général".

N-VA.jpg

Belgique. Le parti national-centriste flamand N-VA, le parti social-chrétien flamand, le parti libéral flamand et le parti libéral francophone [qui négocient la formation d’un gouvernement] envisagent d’imposer aux chômeurs des « prestations d’intérêt général ».

Enquête du parquet contre Frauke Petry.

AfD.jpg

Allemagne. Saxe. Trois jours avant les élections pour le Parlement du Land, il est porté « par hasard » à la connaissance du public que le parquet de Leipzig (Saxe) enquête « depuis un certain temps » sur Madame Frauke Petry, la tête de liste du parti anti-euro AfD en Saxe, en relation avec l’ex-entreprise de Frauke Petry PURinvent pour déclaration volontairement tardive de l’insolvabilité d’une entreprise. 

(http://www.purinvent.com/index.php?id=3&L=2)

Saxe : l'AfD donnée à 7 %.

AfD.jpg

Allemagne. Saxe. Un sondage pour les élections du Parlement du Land du dimanche 31 août 2014 donne le parti anti-euro AfD à 7 %. Afin d'obtenir des élus, un parti doit décrocher au moins 5 % des votes valables ou deux mandats directs. 

sondage Saxe.jpg

CDU : centre-droit

LIN : die Linke, parti post-communiste

SPD : Parti social-démocrate

AfD : parti anti-euro

Grüne : écologistes

NPD : parti ultranationaliste

FDP : Parti libéral [centriste]

AfD 1.jpg

"Le 31 août 2014, voter AfD ! Pas de prospérité sans une forte classe moyenne. Première et deuxième voix. Alternative pour l'Allemagne."

AfD 1.png

"Liste 11 : le 31 août 2014, voter AfD ! Fonds de sauvetage pour les écoles plutôt que pour les banques. Uwe Wurlitzer, candidat de l'AfD en Saxe."

AfD 2.png

"Liste 11 : le 31 août 2014, voter AfD ! Les enfants sont notre capital. Frauke Petry, candidate de tête de l'AfD en Saxe."

Le livre de Ronald schill en bonne place dans les ventes.

 

Allemagne. Le livre [en allemand] de Ronald schill « Le provocateur » est à la 15ème place de la liste du Spiegel des best-sellers des livres de poche.

(http://www.spiegel.de/kultur/spiegel-bestseller-taschenbu...)

Schill.jpg

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2014/08/19/ron...)

Die Freiheit récolte 280 signatures en un jour.

Freiheit.jpg

Allemagne. Bavière. Munich. L’équipe du parti die Freiheit a récolté ce 29 août 2014 280 signatures afin de voir organiser un référendum sur la future construction d’un centre islamique ; le parti compte atteindre au cours des prochains jours les 50.000 signatures. (Le parti a besoin de 34.000 signatures valables)

29/08/2014

PI-News parle du reportage sur la future construction d'un centre islamique à Munich.

Freiheit.jpg

Allemagne et France. Le site Internet en allemand PI-News (l'équivalent de FDesouche) parle du reportage que j'ai réalisé à Munich sur la future construction d'un centre islamique :  

http://www.pi-news.net/2014/08/video-buergerbegehren-gege...

25 pays sur 28 refusent un asile politique européen.

 

Italie. Revue de presse.

COMMENTAIRE, La Repubblica, G. Lerner « Si l’Italie et l’UE ferment aux migrants la forteresse Europe » : « S’il se confirmait que le rayon d’action de Frontex Plus est bien plus étroit que celui de Mare Nostrum, recommencerait le renvoi de balle européen sur l’Italie : l’UE nous aide au maximum à surveiller la frontière maritime, mais si l’Italie veut continuer l’œuvre de sauvetage engagée après Lampedusa, ils diront « bravo » mais ce sera notre choix. Le problème est qu’encore aujourd’hui 25 pays sur 28 refusent la ‘’reconnaissance mutuelle’’ soit un asile politique européen qui assurerait une distribution plus juste des demandeurs d’asile, sans peser sur les nations d’arrivée. Et personne n’évoque la création de couloirs humanitaires. Cher ministre Alfano : il n’y a pas de quoi être fier si on devient la sentinelle d’une frontière uniquement apparente »  

COMMENTAIRE, Corriere, F. Venturini « Le pari boomerang du Kremlin » : « Le chef du Kremlin ne peut pas se permettre une défaite militaire des philo-russes car les retombées sur le front interne seraient trop lourdes pour lui. D’où la volonté de garder en vie une guerre à baisse intensité jusqu’à ce que l’Occident ne finisse par accepter une Ukraine fédérale ou une réforme constitutionnelle laissant de l’autonomie aux philo-russes de l’Est. Or Poutine pourrait se tromper dans ses calculs : les nouvelles sanctions évoquées à Berlin, à Washington et à Londres pourraient mettre à mal le consensus interne qui l’entoure encore.

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Aleksandar Vučić à Berlin.

SNS (serbe).jpg

Serbie et Allemagne. Le premier ministre serbe SNS Aleksandar Vučić a conduit ce jeudi 28 août 2014 une délégation serbe lors de la Conférence sur les Balkans de l'Ouest qui s’est tenue à Berlin.

Aleksandar Vučić et Angela Merkel.jpg

Aleksandar Vučić et la Chancelière allemande Angela Merkel

28/08/2014

Désirs de la N-VA.

N-VA.jpg

Belgique. Flandre. Alors que les négociations en vue de former un gouvernement regroupant le parti national-centriste flamand N-VA, les sociaux-chrétiens flamands, les libéraux flamands et les libéraux francophones avancent, la N-VA désire : le relèvement de l'âge légal de la pension à 67 ans (mais avec une longue transition), une révision du statut des (futurs) fonctionnaires pour le rapprocher de celui des salariés y compris en terme de pension et la réforme de la liste civile (dotation) du Roi dont le montant devrait être revu à la baisse. L’objectif de la N-VA est d’éviter à tout prix la création de nouvelles taxes et la réduction des dépenses de l'État.

Le gouvernement autrichien au bord du gouffre.

FPO.jpg

Autriche.  L’homme fort du Parti conservateur ÖVP Michael Spindelegger a démissionné de tous ces postes. Le gouvernement réunissant les sociaux-démocrates du SPÖ et les conservateurs de l’ÖVP est désormais en danger, alors que le FPÖ est le principal parti d’opposition et est donné premier parti du pays dans les sondages : 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europee...

Le PVV opposé à l'accord budgétaire.

PVV.jpg

Pays-Bas. Le dirigeant du PVV Geert Wilders estime que l’accord conclu par le gouvernement ce mercredi 27 août 2014 avec trois partis d’opposition est une mascarade. Le PVV est opposé au fait que plus d’argent soit consacré à l’aide d’urgence pour les zones en crise et à l’accueil des réfugiés. Le président du PVV Geert Wilders déclare : « La baisse substantielle d’impôt dont les Néerlandais ont très envie n’a pas lieu. » et « Il est devenu gênant que plus d’un milliard [d’euros] supplémentaire soit attribué aux demandeurs d’asile et à l’aide au développement alors que les Néerlandais doivent payer des primes de soin plus élevées et disposent de pensions moindres. Ce gouvernement casse les Pays-Bas. » 

[L’accord budgétaire 2015 a été réalisé entre le gouvernement regroupant les libéraux de droite du VVD et les travaillistes du PvdA et trois partis d’opposition : D66 [libéraux de gauche], ChristenUnie et SGP. Au sein de l’accord budgétaire, un milliard d’euros est prévu pour un allègement des impôts qui doit conduire à une augmentation du pouvoir d’achat de 0,25 %. 900 millions d’euros sont consacrés, à court terme,  à l’aide d’urgence et à la réception de réfugiés et demandeurs d’asile. La défense obtient de manière structurelle 100 millions d’euros.]

Migrants, début de l’opération Europe.

NCD.jpg

Italie. Revue de presse.

UNES : « L’UE ouvre à Alfano : ‘’nous serons à vos côtés’’ » (Corriere) « Migrants, adieu à Mare Nostrum – mission européenne en novembre » (Stampa), « migrants, début de l’opération Europe » (Repubblica), « Alfano : l’UE nous écoute, début de l’opération Frontex Plus » (Messaggero).

La Repubblica, « Entente Italie-UE, stop aux secours (italiens) dans les eaux internationales » : « L’accord de Bruxelles représente un succès pour Angelino Alfano : ‘’ FrontexPlus pose les bases pour remplacer Mare Nostrum’’. Le Ministre de l’Intérieur a entamé dès hier, en rencontrant son homologue français B. Cazeneuve, les rencontres avec les autres Etats membres afin de ‘’mettre au point un plan opérationnel’’ » 

(Traduction : ambassade de France à Rome)