Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2018

Suède : toujours pas de gouvernement plus de deux mois après les législatives.

Suède. Plus de deux mois après les élections législatives, le pays est toujours sans gouvernement. Ce 14 novembre 2018, le président des conservateurs a échoué à mettre en place un gouvernement minoritaire avec les démocrates-chrétiens.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2018/11/01/la-...)

Vox fait salle comble à Murcie.

Vox.jpg

Espagne. Ce 14 novembre 2018, Vox a fait salle comble à Murcie, une ville du sud-est du pays.

Vox 1.jpg

14/11/2018

"Di Maio et Salvini iront à l’affrontement. Tria et Conte en minorité."

M5S.jpg

Ligue.jpg

Italie. Revue de presse.

Budget/UE: Unes - : « Défi à l’UE, les chiffres ne changent pas » (La Repubblica), « Budget, le gouvernement défie l’UE, on risque une facture de 60 milliards » - ‘’Le FMI critique le budget italien, notamment la réforme des retraites et le revenu citoyen’’ (La Stampa), « Le gouvernement confirme le PIB et les chiffres » (Sole 24 Ore), « Budget, l’Italie défie l’UE » (Il Messaggero), « M5s-Ligue contre le mur européen » (Giornale), « Rome défie Bruxelles » (Avvenire).

ARTICLE, A. Gentili, Messaggero, « Di Maio et Salvini iront à  l’affrontement. Tria et Conte en minorité » – « Les deux leaders décidés à utiliser la sanction de l’UE en campagne électorale – Conte et Tria insiste pour négocier : ‘’la procédure peut encore être évitée’’ ».

Conférence sur la Libye de Palerme les 12 et 13 novembre : Unes - : « Accord sur la Libye mais la paix demeure une énigme » (Corriere della Sera), « Libye, une entente fragile » (La Stampa), « Engagements sur la Libye mais sans la Turquie » (Il Messaggero), « Trêve pour la Libye » - ‘’Sarraj et Haftar se serrent la main à Palerme’’ (Avvenire).

(Traduction : ambassade de France à Rome)

La Ligue donnée à 30%, le M5S à 27 % et Frères d'Italie à 4 %.

Ligue.jpg

M5S.jpg

FI-AN.jpg

Italie. Un sondage Tecné donne la Ligue à 30 %, le M5S à 27 %, le Parti Démocrate [centre-gauche] à 18 %, Forza Italia de Silvio Berlusconi à 11 %, Frères d’Italie à 4 %.

Rome : évacuation du centre pour migrants Baobab.

Ligue.jpg

Italie. Le centre pour migrants Baobab a été évacué.

Ligue 1.jpg

Le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini (Ligue) : "Expulsion du centre Baobab. Stop à l'illégalité ! # De la parole aux actes."

Geert Wilders toujours favorable au Nexit.

PVV.jpg

Pays-Bas. Geert Wilders demande, après le Brexit, le Nexit, c'est à dire la sortie de son pays de l'Union Européenne.

13/11/2018

Belgique : la gauche radicale participera à la gestion de la commune de Zelzate.

Belgique. Le parti de gauche radicale PTB (Parti du Travail de Belgique) [PVDA, en néerlandais] gouvernera la commune de Zelzate, située en Flandre occidentale, avec les socialistes du SP.A.

VB.jpg

Les nationalistes du Vlaams Belang sont, quant à eux, rejetés systématiquement dans l’opposition au sein des diverses communes de Flandre car les autres partis refusent de gouverner avec eux.

Jörg Meuthen estime que le dérapage de Friedrich Merz est minable et indigne.

AfD.jpg

Allemagne. Le député européen et co-porte-parole fédéral de l’AfD Jörg Meuthen estime que le dérapage de Friedrich Merz (CDU) prétendant que l’AfD est un parti ouvertement national-socialiste est minable et indigne.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2018/11/13/fri...)

"Divergences entre les deux partis de la majorité gouvernementale."

M5S.jpg

Ligue.jpg

Italie. Revue de presse.

Ligne Grande Vitesse Lyon-Turin : Unes - : « TAV, ultimatum de la France : ‘’nous ne pouvons pas perdre les fonds européens’’ » (La Repubblica), « TAV, la France prévient l’Italie » - ‘’Toninelli annonce une entente avec Paris pour un autre délai, la France : ‘’faites vite’’ (La Stampa), « TAV, la France donne encore 3 mois pour que le M5S et la Ligue trouvent une entente » (Il Fatto Quotidiano).

ARTICLE La Repubblica A. Ginori et P. Griseri « La France fait pression ‘’il ne faut pas perdre les fonds européens, on risque de perdre 75 millions d’euros par mois’’ » : « La ministre des Transports française E. Borne rencontre Toninelli et précise ‘’nous laisserons l’Italie faire ses évaluations, en tenant compte toutefois la nécessité de ne pas perdre les fonds européens’’. En réalité, E. Borne n’a jamais accepté l’idée de congeler les appels d’offre pour le tunnel de base « tout retard coûtera par mois 75 millions, c’est-à-dire 2,5 millions par jour ». Hier, les collaborateurs de Borne, depuis Paris, fournissaient une explication : ‘’France et Italie ont convenu de s’échanger les résultats préliminaires de l’évaluation coûts-bénéfices, en l’intégrant avec les conséquences prévues par leurs engagements internationaux, notamment ceux concernant le financement européen’’. Toninelli a accepté d’insérer dans l’analyse coûts-bénéfices les surcoûts dérivant des retards causés par les tergiversations de Rome ces trente années. Ce qui veut dire que les surcoûts seront payés par l’Italie. Rappelons que la ministre française n’a jamais évalué la possibilité d’un blocage des travaux. Dans sa déclaration, elle a même affirmé que la France ‘’a réaffirmé sa volonté de respecter les traités internationaux’’ en ajoutant qu’elle considérait que ‘’cela soit pareil pour l’Italie’’».

ENTRETIEN de Danilo Toninelli (M5S), ministre des Infrastructures, Corriere della Sera, « Avec la Ligue il y a des idées différentes mais ce qui compte c’est le contrat. Remaniement ? Je continue » - « Sur la Haute vitesse, l’opinion des gens compte énormément mais il faudra faire une synthèse pour arriver à la décision la plus conforme à l’intérêt général » : « ‘’La France partagera avec nous l’issue de notre analyse. Elle a compris que nous travaillons sérieusement et en portant attention à l’utilisation de l’argent public. Nous prendrons le temps qu’il faut. {Q. : Après les Européennes ?} Je répète, nous verrons dans les semaines qui viennent. Hier la rencontre avec la Ministre Borne a été très positive. Et puis, à la fin, ce n’est pas par hasard que j’ai parlé de respect et application des accords pris avec la France, comme le dit aussi notre contrat de gouvernement’’ ».

Conférence sur la Libye – Palerme les 12 et 13 novembre: Unes - : « Libye, Haftar à Palerme » (Corriere della Sera), « Un sommet en pente ascendante » (La Stampa), « Libye, le sommet des chaises vides » (Il Mattino).

ARTICLE, La Stampa, R. Giovannini : « Le gouvernement résiste à l’UE. Le rapport déficit-PIB pas au- dessous de 2,4 % » : « La réponse de Rome à la Commission européenne doit arriver aujourd’hui et le 21 novembre, l’UE devra se prononcer sur la loi de finances italienne. Le ministre de l’Economie Tria tentera jusqu’au dernier moment d’éviter une rupture retentissante avec ses partenaires européens, qui ont demandé à l’Italie une intervention pour faire baisser le déficit. Mais le gouvernement italien ne corrigera pas le budget et les estimations du PIB et du déficit resteront à 2,4 % ».

RETROSCENA (Coulisses), La Repubblica, C. Lopapa : « Di Maio au Palais Chigi, une matinée de séparation » : « C’est une scène de séparation dans la même maison : Salvini qui rencontre le président du Conseil Conte et Di Maio qui se barricade dans son bureau et refuse de les rejoindre. Il s’agissait d’une rencontre organisée officieusement au Palais Chigi par Conte pour tenter de faciliter le règlement des différends de cette dernière semaine entre la Ligue et le M5S. Les relations entre les deux sont toujours plus compliquées, surtout sur les travaux pour la ligne grande vitesse Lyon-Turin, thème qui est en train de créer beaucoup de divergences entre les deux partis de la majorité gouvernementale ».

ARTICLE, La Stampa,  F. Spini : « Réseau indépendant et Agcom plus fort. Tim : ‘’ Nous voulons garder le contrôle ’’ » : « Le groupe Telecom Italia (Tim) est favorable à la création d'un réseau unique en Italie et se dit prêt à coopérer avec son concurrent Open Fiber. Tim devra quand même contrôler le réseau en Italie, comme c'est le cas dans tous les autres pays. Le ministre italien du Développement économique, Luigi Di Maio, a déclaré que le gouvernement s'efforcera de faire naître un acteur unique pour l'accès à l'internet haut débit ». 

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Horst Seehofer abandonnera au début de l’année 2019 la présidence de la CSU.

CSU.jpg

Allemagne. Le ministre fédéral de l’Intérieur Horst Seehofer abandonnera au début de l’année 2019 la présidence de la CSU.

Friedrich Merz attaque l'AfD.

AfD.jpg

Allemagne. Friedrich Merz, un des candidats à la présidence de la CDU, refuse tout rapprochement entre son parti et les patriotes de l’AfD et affirme que l’AfD est un « parti ouvertement national-socialiste » (sic). Il estime, par contre, que les écologistes peuvent être des partenaires de la CDU-CSU au sein d'un gouvernement national.

L'AfD massivement sous-représentée chez les femmes.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. Un sondage Emnid montre que les écologistes sont chez les femmes à 28 % et à 16 % chez les hommes, la CDU-CSU à 27 % chez les femmes et à 23 % chez les hommes et les patriotes de l’AfD à 7 % chez les femmes et 22 % chez les hommes.

La CDU refuse toute coalition avec l'AfD.

AfD.jpg

Allemagne. Le secrétaire général de la CDU Madame Annegret Kramp-Karrenbauer exclut toute coalition de son parti avec l’AfD.

Francesco Storace se rapproche de Giorgia Meloni.

FI-AN.jpg 

Italie. Francesco Storace, qui a été jusque fin janvier 2018 le président du Mouvement national pour la Souveraineté (MNS), publie un texte sur son blog au sein duquel il se rapproche de Frères d’Italie et reconnaît que la dirigeante de ce parti, Giorgia Meloni, est le leader de la tendance politique que celui-ci représente.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/12/08/l-a...)

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/02/19/fon...)

12/11/2018

L'AfD donnée à 16,5 %.

AfD.jpg

Allemagne. Un sondage Insa donne l'AfD troisième à 16,5 %.

(https://www.wahlrecht.de/umfragen/insa.htm)

AfD  1.jpg

CDU : démocrates-chrétiens / CSU : sociaux-chrétiens

SPD : sociaux-démocrates

AfD : patriotes

FDP : libéraux

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

Sonstige : autres

"Réponse à l’UE, le dernier duel. Salvini bloque les ouvertures de Tria."

M5S.jpg

Ligue.jpg

Italie. Revue de presse.

Ligne Grande Vitesse Lyon-Turin: Unes - : « Soutien de Salvini pour les grands chantiers, Di Maio freine » (Corriere della Sera), « TAV, Conte : j’écouterai Turin » (La Stampa), « Salvini : grands chantiers, on va de l’avant » - ‘’Aujourd’hui à Bruxelles une réunion sur la LGV, ultimatum des Français’’ (Il Messaggero), « Salvini : ‘’oui aux grands chantiers’’, le M5S dit encore ‘’stop’’ à la LGV Lyon-Turin » (Il Mattino), « Grande participation dans les rues, la Ligue mal dans les sondages » - ‘’Le parti de Salvini sous la barre des 30%, Berlusconi critique le gouvernement ’’ (Il Giornale).

COULISSES, La Stampa,  F. Capurso : « Fin de la lune de miel entre Salvini et Di Maio» : « L. Di Maio a encore à l’esprit les trente mille manifestants de Turin  qui soutiennent la ligne à grande vitesse Lyon-Turin. Et ce n’est pas une image facile, avec Salvini qui se présente au seuil de la porte avec la volonté d’entamer une nouvelle confrontation. Le leader de la Ligue veut imposer une date d’échéance au verdict du gouvernement sur la LGV dans la Vallée de Suse mais fait aussi pression pour obtenir plus de poids dans la gestion du dossier. L’objectif de la Ligue est de mettre en sécurité l’accord valable il y a quelques semaines : oui au tunnel de base, à condition d’alléger tout le reste, en misant uniquement sur la modernisation de la ligne historique Turin-Lyon. Or maintenant, avec un climat de plus en plus tendu, tout peut être remis en cause. La Ligue craint qu’un pacte sur la ‘’TAV’’ soit vu comme un succès de la Ligue sur le M5S et puisse déclencher la vengeance des 5 Étoiles sur d’autres chantiers importants ».

ARTICLE Corriere della Sera M. Cremonesi « Salvini : avant toute sur les grands chantiers » : « À l’occasion de la rencontre avec les entrepreneurs de la Brianza, Salvini explique ‘’tous les grands chantiers seront faits, le Mose (Venise), le TAP (Pouilles), le ‘’troisième tunnel’’ (Gênes-Novi Ligure), l’autoroute ‘’Pedemontana’’. On va de l’avant. Point barre’’. Et à la question sur la ligne grande vitesse Lyon-Turin (TAV) : ‘’Laissons l’analyse couts-bénéfices se terminer’’. Puis il ajoute ‘’je crois qu’elle sera réalisée. Je suis en faveur du principe selon lequel les chantiers qui ont débuté doivent être terminés’’. Et il reconnait ‘que la manifestation de Turin de samedi a été une belle manifestation, qui doit faire réfléchir’’. Salvini explique aussi ‘’les affaires publiques doivent être gérées par des gens bien. Mais attention, l’honnêteté doit être accompagnée aussi par la compétence’’. Salvini n’ignore pas que la plupart des administrateurs locaux de la Ligue, à partir du président de la Lombardie Fontana, sont favorables à la ‘’TAV’’ ».

COULISSES, Il Messaggero, A. Gentili « Aujourd’hui réunion Italie-France - TAV (Lyon-Turin), ultimatum de Paris mais Di Maio répète ‘’non’’ – Borne demandera des réponses ce mois-ci à Toninelli mais il reportera. La Ligue insiste pour la réalisation du projet mais ne force pas la main, décision en janvier » : « Sur La7, Di Maio après avoir dit que les manifestants pour la TAV doivent être écoutés, a réitéré son opposition à la ligne à haute vitesse Lyon-Turin : ‘’j’ai promis de dépenser l’argent public pour faire des œuvres publiques utiles (…). A trente ans du projet de la ligne ferroviaire, il est bon de s’interroger s’il est encore juste de la faire. D’autant plus que les travaux n’ont pas débuté et que je dois dépenser l’argent comme un bon père de famille’’. Aucune ouverture donc. Aujourd’hui à Bruxelles, E. Borne poserait une sorte d’ultimatum à son homologue italien : une réponse définitive de l’Italie est attendue d’ici la fin du mois. Si un autre retard avait lieu, les nouveaux appels d’offre à hauteur de 2,5 milliards ne pourraient être donnés, et le gouvernement italien devrait rembourser. Toninelli, selon ce qui filtre de son ministère, répondra en demandant un nouveau report et dira à Borne ‘’la façon dont avance l’analyse coût-bénéfice’’. »

ARTICLE, La Repubblica,  P. Griseri : « LGV Lyon-Turin (‘’TAV’’), M5S et Ligue gagnent du temps. Paris prêt à demander des dommages et intérêts » : « Les divergences au sein du gouvernement sur le chantier en cours de réalisation, la LGV Lyon-Turin (‘’TAV’’), continuent. Matteo Salvini est favorable à terminer la ligne ferroviaire reliant la France à l’Italie, alors que L. Di Maio maintient ses réticences. Ce matin, le ministre des Transports Danilo Toninelli rencontrera à Bruxelles son homologue française, Elisabeth Borne, pour demander de reporter de quelques semaines les nouveaux appels d’offre. Paris avait déjà accordé un délai supplémentaire, en raison des problèmes que Toninelli devait affronter après l’effondrement du pont de Gênes. Mais la France ne veut pas perdre les fonds européens et serait prête à demander des dommages et intérêts à l’Italie. C’est pour cette raison que la stratégie de la perte de temps ne semble pas envisageable ».

ARTICLE, La Repubblica,  A. Ginori : « L’Europe joue son rôle. Macron et Merkel unis, mais Salvini passe à l’offensive » : « Les commémorations du 11 Novembre pour les 100 ans de l’armistice de la Grande Guerre se sont déroulées à Paris, en présence de plus de 70 chefs d’Etat. À cette occasion unique, et dans ce nouveau climat de tension politique planétaire, le président français Emmanuel Macron a affirmé, pendant son discours, qu’il faut rétablir une certaine harmonie pour construire ensemble l’avenir du monde. Il a souligné, avec la Chancelière allemande, que le nationalisme n’est pas du patriotisme, dont il a fait l’éloge. Cette allocution de Macron a marqué aussi le début d’une campagne beaucoup plus politique pour une Europe unie basée sur le multilatéralisme, sur la diplomatie et sur la démocratie. C’est une journée où Paris a été la capitale du monde et où les absents ont été plus remarqués que les présents. Il n’y avait pas ni Orbàn ni Theresa May, symbole du désastre du Brexit. Le Président Sergio Mattarella est arrivé de l’Italie et a rassuré le Président Macron lors du déjeuner à l’Elysée. Mais Matteo Salvini est parti à l’offensive et, en répondant au discours de Merkel, a souligné que le nationalisme et le populisme ne sont pas le danger de l’Europe, mais plutôt la structure antidémocratique de la Commission européenne ».

ARTICLE, M. Di Branco, Messaggero, « Réponse à l’UE, le Trésor lime le PIB et propose une clause pour contenir les dépenses » : « Une concession sur la croissance mais rien sur le déficit. Le gouvernement se prépare à répondre demain à la Commission européenne. Le déficit sera confirmé à 2,4%. Dans la lettre qui sera envoyée à la Commission, quelques variations dans les modalités d’application des contenus de la loi de finances pourraient être appliquées mais ses fondements seraient confirmés. L’Italie assurera la prévision d’un mécanisme pour contenir les dépenses, en cas de dépassement des objectifs du Budget – reste à voir si ce mécanisme sera ou non automatique ».

ARTICLE, La Repubblica,  C. Lopapa, R. Petrini : « Réponse à l’UE, le dernier duel.  Salvini bloque les ouvertures de Tria » : « Aujourd’hui c’est le dernier jour pour répondre à l’ultimatum de la Commission européenne et le ministre de l’Économie Tria (Indépendant) a tenté des ouvertures sur la loi de finances, selon les indications de Bruxelles. Mais les deux ‘’ chefs ‘’ de gouvernement, Salvini et Di Maio, ont affirmé que Rome ne corrigera pas le budget et que les estimations du PIB et du déficit ainsi que les paramètres et les pourcentages, resteront absolument les mêmes ».

ENTRETIEN de Giuseppe Conte, Président du Conseil italien « Pour la stabilité de la Libye, Sarraj et Haftar doivent accepter des compromis avec leurs adversaires » (La Stampa) : « ’Q. Comment se situe le sommet à Palerme après la nouvelle feuille de route présentée par l’ONU ? R. ‘’L’Italie et la communauté internationale soutiennent le travail de l’ONU. Il faut surmonter l’impasse dans laquelle se trouve le processus politique libyen. Il faut surtout prévenir l’escalade de la violence à laquelle nous avons assisté ces derniers mois. Le peuple libyen demande de la stabilité. L’Italie a préparé cette conférence avec détermination et conviction, n’ayant pas l’intention d’en faire seulement « une photo opportunity ». La Russie et la France sont représentées à des niveaux plus qu’adéquats. Par ailleurs, personne n’en parle mais l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, le Tchad, le Niger, la Grèce et Malte sont représentés par leurs plus hautes autorités. Q : La France de Macron dans la crise libyenne est-elle partie de la solution ou du problème ? R. ‘’Le problème n’est pas la France mais les grandes difficultés dans lesquels se trouve le processus de stabilisation libyenne que, avec Paris, comme avec toute la communauté internationale, nous tentons de surmonter. Le défi est commun et les risques d’un ultérieur empirement de la situation sur le terrain retombent sur nous tous. J’ai souvent parlé avec le Président Macron et samedi nous avons échangé les dernières mises à jour sur la Libye. Il y a une harmonie de vue sur les points de fonds et sur les objectifs partagés. Nos équipes aussi ont travaillé coude à coude pour préparer la conférence’’ »

ARTICLE, Corriere della Sera G. Cavalli « Les insultes contre les médias, les 5 Etoiles insistent : ‘’il faut de nouvelles lois’’ » : « Sur le plateau de ‘’Non è l’Arena’’ de la chaîne La7, L. Di Maio ne fait par marche arrière [sur ses déclarations au lendemain de l’acquittement de la maire de Rome V. Raggi pour abus de pouvoir et faux, ndt.] ‘’Il n’en est pas question. L’objectif est de célébrer la Ligue et de nous traiter en pestiférés. Ils veulent faire sauter le gouvernement, mais nous ne tombons pas dans ce piège’’. Et après les insultes (« vendus », « prostitués », « chacals », « petites vierges ») de Di Maio et de Di Battista, c’est au tour du porte-parole du palais Chigi, R. Casalino, qui considère ces qualificatifs comme étant « presque éducatifs ». Le ministre Di Maio annonce ‘’il y aura des lois sur le conflit d’intérêt, une partie concernera la presse écrite, c’est notre priorité’’. Et le secrétaire d’État aux Affaires étrangères M. Di Stefano (MS5) annonce ‘’il faut abolir le financement public au secteur de l’édition’’ La Fédération nationale de la presse a annoncé pour aujourd’hui un flasmob #giulemanidall’informazione (‘’#netouchezpasàl’information’’, ndt.), évoquant une tentative de vouloir effacer l’article 21 de la Constitution ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Danemark : le gouvernement accorde des moyens supplémentaires pour le contrôle frontalier afin de satisfaire le Parti du Peuple danois.

DF.jpg

Danemark. Le gouvernement a débloqué, ce 9 novembre 2018 sous la pression du Parti du Peuple danois lors des négociations budgétaires, 100 millions de couronnes pour le contrôle à la frontière dano-allemande.

Le Parti du Peuple danois désire que plus d’argent soit débloqué et aussi voir un contrôle dans l’autre sens, c’est-à-dire pour les personnes qui quittent le Danemark afin de capter les bandes de voleurs qui sortent leur butin du pays. Le gouvernement refuse.

11/11/2018

À l'automne 2015, la fermeture de la frontière allemande était possible.

AfD.jpg

Allemagne. Lors de l’automne 2015, des fonctionnaires de haut rang ont établi un plan secret visant à fermer les frontières du pays face à l’arrivée de migrants. Des papiers secrets ont été établis à cette époque et divers scénarios ont été envisagés.

AfD 1.png

Alice Weidel, co-dirigeante du groupe des élus de l'AfD à la Chambre des députés : "Scandale gouvernemental autour de la fermeture des frontières. Rendre public immédiatement tous les papiers secrets !" 

(https://www.finanznachrichten.de/nachrichten-2018-11/4524...)

Slovaquie : 42 % de maires indépendants.

Slovaquie. Lors des élections municipales de ce 10 novembre 2018, les sociaux-démocrates du Smer ont reculé, disposant désormais de 20 % des postes de maire contre 30 % auparavant. 42 % des postes de maires vont à des candidats indépendants :

https://www.rtl.be/info/monde/europe/le-parti-au-pouvoir-...

Slovaquie : des dizaines de maires pour les patriotes du SNS.

SNS Slovaquie.jpg 

Slovaquie. Lors des élections municipales de ce 10 novembre 2018, le parti patriotique SNS a obtenu 169 maires. De plus, 142 maires sont issus de listes Smer-SNS et 45 maires de listes Smer-M-H-SNS.

[SMER : sociaux-démocrates, SNS : patriotes, M-H : défenseur des intérêts de la minorité magyarophone. Ces trois partis soutiennent le gouvernement national ou y prennent part.]

[Les ultranationalistes du LSNS obtiennent, quant à eux, de faibles résultats.]

Slovaquie : des centaines de conseillers municipaux pour le SNS.

SNS Slovaquie.jpg

Slovaquie. Lors des élections municipales de ce 10 novembre 2018, le parti patriotique SNS a obtenu 1678 conseillers municipaux. De plus, des alliances Smer-SNS en obtiennent 292 et des alliances Smer-M-H-SNS 91.

[SMER : sociaux-démocrates, SNS : patriotes, M-H : défenseur des intérêts de la minorité magyarophone. Ces trois partis soutiennent le gouvernement national ou y prennent part.]

[Les ultranationalistes du LSNS obtiennent, quant à eux, de faibles résultats.]

10/11/2018

Thuringe : l'AfD donnée à 22 %.

AfD.jpg

Allemagne. Thuringe. Un sondage Insa donne l'AfD à 22 % en vue des élections d'octobre 2019 pour le Parlement de Thuringe. [En 2014, l'AfD y avait obtenu 10,6 %.]

AfD 2.jpg

CDU : démocrates-chrétiens

die Linke : post-communistes

SPD : sociaux-démocrates

AfD : patriotes

Grüne : écologistes

FDP : libéraux

Sonstige : autres

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2018/11/03/bjo...)

Le ministre-président écologiste du Bade-Wurtemberg désire bannir des grandes villes les demandeurs d’asile délinquants.

Allemagne. Bade-Wurtemberg. Le ministre-président écologiste du Bade-Wurtemberg Winfried Kretschmann désire séparer les demandeurs d’asile délinquants, et peut-être même les bannir des grandes villes et les répartir dans les campagnes. L’objectif est d’éviter la présence dans les grandes villes de hordes de jeunes hommes sexuellement dangereux.

(https://jungefreiheit.de/politik/deutschland/2018/kretsch...)

Tommy Robinson banni de Paypal.

Royaume-Uni. L’activiste, dénonçant les gangs pédophiles musulmans, Tommy Robinson a été banni du site de payement en ligne Paypal.

Naissance du fils de Giulia Grillo.

M5S.jpg

Italie. Le ministre de la Santé M5S Giulia Grillo a donné naissance à un garçon.

Giulia Grillo.jpg

Giulia Grillo