Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2017

Article qui résume le deuxième tour des élections municipales partielles en Italie.

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

FI-AN.jpg

M5S.jpg

Italie. Article qui résume les résultats du deuxième tour des élections municipales partielles du 25 juin 2017 : 

http://www.ouest-france.fr/europe/italie/municipales-en-i...

26/06/2017

Italie : le centre-droit donné à 33 % et le M5S à 28 % pour des législatives.

M5S.jpg

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

FI-AN.jpg

Italie. Le centre droit (Forza Italia, Ligue du Nord, Frères d’Italie-Alliance Nationale) est donné à 1/3 des voix et le M5S à 28 % au sein d'un sondage pour des élections législatives.

Italie 1.jpg

M5S de Beppe Grillo 

Parti Démocratique (centre-gauche)

Forza Italia

Ligue du Nord

Frères d'Italie- Alliance Nationale

L'AfD donnée à 8 %.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. Un sondage Emnid donne l’AfD à 8 % en vue des élections législatives de septembre 2017.

Allemagne 1.jpg

CDU / CSU : chrétiens-démocrates / sociaux-chrétiens

SPD : sociaux-démocrates

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

FDP : libéraux

AfD : patriotes

Sonstige : autres

Résultats du deuxième tour des élections municipales partielles du 25 juin 2017.

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

FI-AN.jpg

M5S.jpg

Italie. Résultats du deuxième tour des élections municipales partielles du 25 juin 2017 : 

http://elezioni.lastampa.it/2017/ballottaggi

Municipales en Italie : "Le retour du centre droit".

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

FI-AN.jpg

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

Second tour élections municipales : Unes - « Le centre droit s’impose aux municipales » - ‘’Victoire historique à Gênes, à L’Aquila, Vérone et La Spezia’’ (Corriere della Sera), « Le Parti Démocrate s’effondre, retour du centre droit » (La Repubblica), « Revers pour Renzi, le centre droit l’emporte » (La Stampa), « Le retour du centre droit » (Il Messaggero, Il Mattino).

Elections municipales/résultats définitifs

COMMENTAIRE Corriere della Sera M. Franco « Un résultat clair et les futurs déchirements du système proportionnel » : « Il faut d’abord souligner une forte baisse du taux de participation, en dessous de 50%. Et dans la victoire de la Ligue et de Forza Italia se cache la compétition entre M. Salvini et S. Berlusconi - compétition déséquilibrée en faveur du premier. L’effet des primaires s’est évaporé et la fiction de l’unité n’a pas donné de résultat, le Parti Démocrate doit en prendre acte. Quant au M5S, le grand absent des municipales, il sera pourtant bien présent lors des prochaines élections nationales. Le second tour des municipales nous a donné un dernier goût des logiques du majoritaire. Il ne faut cependant pas sous-estimer la résurrection du centre droit, malgré la question de l’absence de leadership. Au PD le leader est bien là mais M. Renzi en sort bien diminué ».

ARTICLE, La Repubblica M. Pucciarelli « Gêne vire pour la première fois à droite » : « La coalition à ‘’traction Léghiste’’ s’empare de la ville qui, depuis l’après-guerre, avait été gouvernée par la gauche. Pour le centre gauche il s’agit de la défaite la plus amère. Pour le PD, il s’agit d’un revers dur à essuyer : en dix ans il a perdu la moitié des voix ».

ARTICLE, La Repubblica A. Cuzzocrea « Grillo : ‘’ils nous considèrent comme morts mais nous ne sommes pas hors-jeu’’ » : « Beppe Grillo joue le rôle de l’optimiste et se raccroche au second tour à des villes mineures comme Carrara ou Guidonia. Casaleggio avertit les siens : ‘’nous payons le prix de nos divisions internes’’ ».

ENTRETIEN de Giovanni Toti (Forza Italia), président de la Ligurie : « Les électeurs veulent que nous soyons unis » (La Stampa) : « ‘ Je suis très satisfait des résultats des élections municipales en Ligurie. Nous n’avons pas besoin d’hommes de la providence, tels que Montezemolo, Calenda et Draghi. Aujourd’hui, je suis à la tête d’une coalition qui gouverne la région, dans des villes telles que Savone, Gênes et La Spezia, où le centre-droit n’a jamais remporté les élections. ’’ ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

24/06/2017

Réception à Belgrade à l’occasion de la prise de fonction présidentielle d’Aleksandar Vucic.

SNS (serbe).jpg

Serbie. Une réception a eu lieu à Belgrade ce 23 juin 2017 à l’occasion de la prise de fonction présidentielle d’Aleksandar Vucic.

SNS 1.jpg

Aleksandar Vucic et sa femme

"Soutien froid du M5S à Virginia Raggi."

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

ARTICLE Corriere della Sera F. Fiano et F. Sarzanini « Dans les écoutes téléphoniques, le rôle-clé de Marra » : « Jusqu’au jour de son arrestation [pour corruption, ndt.] Raffaele Marra a toujours eu un rôle-clé au Capitole. Il n’était pas comme le soutenait la maire Virginia Raffi, « qu‘un des 23 000 employés de la Commune de Rome ». Dans une discussion sur un réseau social, elle a dit candidement avoir pris, avec lui, la décision sur la nomination de Renato Marra. Pour cela elle risque un chef d’imputation pour faux ».

RETROSCENA (Coulisses) Corriere della Sera A. Trocino « La mission de Casaleggio et le soutien froid » : « Officiellement, Davide Casaleggio est venu à Rome pour des ‘’raison de travail’’ n’ayant rien à voir avec le M5S. Or, les écoutes téléphoniques et leurs conséquences sont bien derrière les mystères de communication des ‘’grillini’’. Les trois dissidentes M5S au conseil Municipal, Lombardi, Ruocco et Taverna, se sentent galvanisées. A la question ‘’le M5S soutient-il toujours Virginia Raggi ?’’Casaleggio avoue alors aux journalistes ‘’oui’’. Un seul ‘’oui’’ laconique qui suffit pour indiquer un soutien ‘’froid’’, conditionné par la suite de l’enquête ».

(Traduction : ambassade de France)

22/06/2017

"Berlusconi n’a aucune intention de céder la place de leader du centre-droit."

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

ARTICLE, Corriere della Sera « Silvio Berlusconi : « Nous pouvons atteindre 30% des intentions» : « ‘’Il faut un centre droit uni’’ mais il faut ‘’une loi électorale proportionnelle’’. ‘’Je n’ai jamais pensé à un gouvernement avec Renzi : nos programmes n’ont rien en commun’’. C’est un Silvio Berlusconi qui doit faire tenir ensemble, tout et son contraire à la veille des élections municipales, sur le plateau télévisé de Porta a Porta. Le leader ‘’azzurro’’ cherche aussi une voie à mi-chemin sur l’intégration ‘’oui à l’accueil mais pas à l’invasion’’. ‘’L’Islam ? Il y en a qui veulent la paix, mais d’autres qui l’interprètent comme une guerre, à l’instar de Mahomet’’. Berlusconi n’a aucune intention de céder la place de leader du centre droit, surtout pas à Matteo Salvini, même s’il se félicite qu’il ait ‘’porté la Ligue de 4 à 12%’’. ‘’Maintenant il faut l’unité ‘’. Puis il ironise ‘’un gouvernement Ligue-M5S ? Un suicide, je n’y crois pas mais si cela arrivait, je pourrai quitter l’Italie et envoyer des cartes postales’’ ».

ARTICLE, Repubblica, «Raggi se défend : ‘’Grillo est avec moi’’ mais Di Battista réplique : ‘’Graves erreurs commises’’ : « L’appel de Grillo semble lui avoir donné un nouveau tonus. Lors de la conférence de presse elle répète avoir agi ‘’de bonne foi’’ et souligne à nouveau : ‘’nous travaillons pour changer Rome, il faut du temps, et je remercie les Romains pour leur patience’’ ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

21/06/2017

HC Strache invité en Israël.

FPO.jpg

Autriche. Le président du FPÖ Heinz-Christian Strache a reçu l’invitation du député du Likoud (Israël) Yehuda Glick de se rendre en Israël afin d’y discuter de la fin de l’exclusion du FPÖ.

FPÖ 1.jpg

HC Strache (au centre) et Yehuda Glick (à droite)

"La maire Virginia Raggi peut maintenant être inculpée."

M5S.jpg

Ligue du Nord.jpg

Italie. Revue de presse.

Enquête sur les nominations municipales à Rome Unes - « La maire V. Raggi peut maintenant être inculpée » - ‘’L’enquête sur les nominations terminée’’ (Corriere della Sera), « Faux et abus, Raggi vers le procès » - ‘’Affaire Lotti, le PD sauve Lotti grâce à Forza Italia’’ (La Repubblica, La Stampa), « Nominations, Raggi risque le procès »  - ‘’La maire : j’expliquerai tout, notre code éthique ne prévoit pas ma démission’’ (Il Messaggero).

ARTICLE La Repubblica M. Rubino « M5S : ‘‘Le droit du sol n’est que propagande, il n’existe pas au sein de l’UE’’ » : « Pendant que le président du Sénat P. Grasso exprime le souhait que la loi sur le droit du sol soit adoptée d’ici l’été (pour que l’Italie se mette en ligne avec la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne), c’est l’échange entre le Mouvement 5 Etoiles et Bruxelles qui domine la scène. Le M5S confie à nouveau au blog de B. Grillo sa ligne politique sur la citoyenneté aux fils d’immigrés nés ou ayant grandis en Italie. Les ‘’grillini’’ mettent le frein et interpellent l’Europe ‘’il n’y a qu’une chose à faire : s’arrêter et interpeler la Commission européenne pour que le débat existe au Parlement européen et au Conseil’’. Mais le commissaire européen pour les migrations, D. Avramopoulos, bloque le M5S : ‘’nous ne jouons pas dans le camp de la politique intérieure. Il n’y a aucune loi de l’Union en la matière’’ ».

ARTICLE, Stampa, «Consip, le M5S n’attaque pas sur Lotti (ministre pour le Sport) » : « Renzi désamorce la bombe. Au Sénat des motions demandant le renouvellement des dirigeants sont passées, sans pour autant remettre en cause le travail du ministre, et le M5S n’a pas chargé ».

Enquête sur les nominations municipales à Rome 

ARTICLE, Corriere della Sera A. Arzilli « Abus et faux, Raggi risque le procès » : « Le Parquet de Rome a terminé l’enquête sur le Capitole pour les nominations de l’ancien secrétaire Salvatore Romeo (avec un salaire multiplié par trois) et du responsable du tourisme Renato Marra, frère du bras-droit de Virginia Raggi. Les chefs d’inculpations qui pourraient être notifiés à Raggi sont : abus de pouvoir et faux. La maire de Rome nie toute possibilité de démission : ‘’je suivrai le code éthique du M5S où la démission n’est pas prévue pour ce genre d’inculpations’’ et explique : ‘’j’expliquerai tout aux magistrats’’ ».

ARTICLE, Messaggero, « Les dirigeants du M5S glacials envers la maire: l’affaire de Rome nous fait perdre des points » : « Crainte du M5S pour les ballotages, ligne dure de Casaleggio sur Raggi : ‘’elle, c’est elle ; nous, c’est nous’’. Les cinq mille pages d’enquête pourraient donner lieu à des révélations qui inquiètent le mouvement. Virginia Raggi prépare sa défense».

Second tour des élections municipales

ENTRETIEN de Marco Doria, maire sortant de la ville de Gênes « Gênes est un test national pour le centre gauche. La Ligue pourrait l’emporter » (Corriere della Sera: « A Gênes nous sommes en train de tester un centre gauche uni et compact. Deux fois de suite – en 2012 et aujourd’hui –nous avons réussi à faire de rempart contre la vague populiste en créant une coalition qui voit ensemble la gauche et le PD. Cela devrait être la règle partout ailleurs ».

EUROPE-INTERNATIONAL

ARTICLE, Stampa, «Le flop de l’Europe : peu de rapatriements vers l’Asie et l’Afrique » : « La stratégie des retours, telle qu’appliquée  jusqu’à présent, ne fonctionne pas. L’Italie, mais aussi la France, l’Allemagne et la Suède, ne parviennent pas à renvoyer dans leurs pays d’origine une grande partie des réfugiés qui n’ont pas obtenu l’asile – exception faite des migrants provenant des Balkans. En attendant, de plus en plus de personnes arrivent en Europe : 65,6 millions de personnes ont dû abandonner leurs maisons (Unhcr) ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

20/06/2017

Manifestation de Freres d'Italie-Alliance Nationale contre le droit du sol.

FI-AN.jpg

Italie. Frères d’Italie –Alliance Nationale a organisé ce 20 juin 2017 à Rome, en présence de sa dirigeante Giorgia Meloni, une manifestation contre le droit du sol.

Forza Italia.png

Daniela Santanché de l'aile nationaliste de Forza Italia a pris la parole.

AN 1.jpg

Giorgia Meloni et Daniela Santanché

"Le M5S organise un vote sur le blog."

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

ARTICLE La Repubblica A. Cuzzocrea « Alfano d’accord pour soutenir le droit du sol, le M5S organise un vote sur le blog » : « Sur le « Ius soli », l’Eglise demande aux politiques un geste de responsabilité : après le secrétaire de la conférence des évêques Galantino, c’est le secrétaire d’Etat Becciu qui intervient. Une position ferme et qui ouvre une brèche dans le parti centriste d’Alternativa Popolare. Et son leader, le ministre des Affaires étrangères Alfano, fait savoir que ‘’si la loi passe, je demanderai à mon parti de la voter en proposant des amendements comme déjà fait à la Chambre’’. Les électeurs du Mouvement 5 Etoiles sont encore divisés malgré les indications de leur chef Grillo ».

Entretien de Dennis Verdini, ancien député de Forza Italia et fondateur du groupe centriste ALA « Renzi voulait un gouvernement fragile et m’a demandé de ne pas aller avec Gentiloni » : « ‘’Matteo Renzi ne pensait qu’aux élections, Silvio Berlusconi à ne pas faire de listes électorales avec Salvini (Ligue du Nord). Je suis persuadé qu’il est encore possible d’adopter une loi électorale majoritaire. Je suis un ancien républicain, avec les valeurs du Risorgimento et fan de Spadolini. Je pense que Renzi est toujours le seul espoir pour l’Italie mais il faut l’aider à ne pas se recroqueviller dans son PD et à gauche».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Une délégation de l'AfD reçue par le FPÖ.

FPO.jpg

AfD.jpg

Allemagne et Autriche. Une délégation de l’AfD (Allemagne) comprenant le co-porte-parole [=co-président, comme Frauke Petry] du parti Jörg Meuthen‏ a été reçue à Vienne par le président du FPÖ Heinz-Christian Strache en présence de Norbert Hofer (FPÖ) et de Harald Vilimsky (FPÖ).

FPÖ 1.jpg

19/06/2017

Eric Stauffer créera un nouveau mouvement politique à Genève.

UDC.jpg

Suisse. Canton de Genève. Eric Stauffer, ex-président du MCG, se voit refuser l’entrée à l’UDC et créera un nouveau mouvement politique en septembre 2017 : 

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/L-UDC-ne-veut-pa...

18/06/2017

Les sociaux-démocrates autrichiens n'excluent plus de gouverner avec le FPÖ au niveau national.

FPO.jpg

Autriche. La direction du parti social-démocrate SPÖ a déterminé sept conditions programmatiques pour une éventuelle coalition au niveau national avec les patriotes du FPÖ.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/06/05/le-...)

Le FPÖ donné à 26 %.

FPO.jpg

Autriche. Un sondage Research Affairs donne le FPÖ deuxième à 26 %.

FPÖ 1.jpg

ÖVP : sociaux-chrétiens

FPÖ : patriotes

SPÖ : sociaux-démocrates

écologistes

NEOS : libéraux

Le Forum voor Democratie a le vent en poupe.

Forum voor democratie.png

PVV.jpg

Pays-Bas. Le sondage Maurice de Hond du 18 juin 2017 donne le PVV à 21 sièges (soit + 1 par rapport aux législatives du 15 mars 2017) et Forum voor democratie à 5 sièges (soit +3 par rapport aux législatives du 15 mars 2017).

Thierry Baudet.jpg

Thierry Baudet de Forum voor Democratie

Voor Nederland se dissout.

Voor Nederland.jpg 

Pays-Bas. Le parti Voor Nederland (VNL - Pour les Pays-Bas) a décidé de se dissoudre. [Ce parti, qui disposait de députés ayant fait sécession du PVV de Geert Wilders, ne dispose plus d’élus depuis les législatives du 15 mars 2017.]

Claude Wiseler rejette toute possibilité d'alliance avec l'ADR.

ADR.jpg

Luxembourg. Le candidat chef de file du CSV (sociaux-chrétiens) aux législatives de 2018, Claude Wiseler, coupe court aux spéculations d’une future coalition avec l’ADR : « Pour être très clair: une coalition avec l’ADR tel qu’il est aujourd’hui, c’est non ». Il estime que les différences programmatiques entre les deux partis sont trop grandes. [L’ADR est favorable à une telle coalition.]

Luxembourg 1.jpg

Gëlle Fra à Luxembourg-ville

Ana Brnabic devient Premier ministre de Serbie.

SNS (serbe).jpg

Serbie. Le nationaliste Aleksandar Vučić (SNS), devenu président de la République, a nommé Madame Ana Brnabic (sans parti) au poste de Premier ministre afin de l’y remplacer : 

http://www.liberation.fr/planete/2017/06/15/serbie-ana-br...

Ana Brnabic.jpg

Ana Brnabic

Le LKR ne prendra pas part aux élections législatives de septembre 2017.

LKR.png

Allemagne. Le LKR ne prendra pas part aux élections législatives de septembre 2017. Le parti a pris cette décision car il ne désire pas investir des moyens financiers et humains dans ce scrutin en sachant qu’il obtiendra de mauvais résultats. Le parti, qui dispose de cinq députés européens, poursuivra ses activités. 

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/05/18/le-...)

16/06/2017

Tensions au Sénat italien.

Ligue du Nord.jpg

Italie. Au Sénat, des élus de la Ligue du Nord se sont jetés ce 15 juin 2017 sur les bancs du gouvernement en brandissant des feuilles de papier portant le slogan « Stop à l'invasion ». Le Ministre italien de l'Éducation, Madame Valeria Fedeli, a été légèrement blessé en étant poussé contre une table et des chaises. Valeria Fedeli a dû être prise en charge par l'infirmerie du Sénat.

 (https://www.youtube.com/watch?v=ibWcN-Zvoag)

"L’affaire de la rencontre entre Ligue et M5S."

M5S.jpg

Ligue du Nord.jpg

Forza Italia.png

Casa Pound.jpg

Italie. Revue de presse.

Débat au Sénat sur le « droit du sol » Unes - « Ligue-Gouvernement, rixe au Sénat » - ‘’huées, insultes et secousses’’ (Corriere della Sera), « Ius soli, la droite déchaîne le chaos » (La Repubblica), « La bataille du Ius soli s’invite au Sénat » (La Stampa), « Migrants, secousses au Sénat » (Il Messaggero).

Politique intérieure

ARTICLE « ‘’Droit du sol’’, coup d’envoi au Sénat avec rixe. Bagarre de la Ligue du Nord » : « Des écriteaux dans l’hémicycle pendant que l’extrême droite de CasaPound protestait dans la rue. Calderoli (Ligue) attaque le président du Sénat et prépare 48 000 amendements. Le Mouvement 5 Etoiles s’abstient. Le vote a été ainsi reporté après le second tour des élections municipales ».

COMMENTAIRE, Goffredo Buccini, Corriere della Sera « Des normes décidées ensemble sont nécessaires – Refuser la nationalité n’éloigne pas les dangers » : « Les tensions provoquées par la Ligue  (avec le soutien  d’un groupe d’extrême-droite à l’exterieur du Sénat) marquent un pic dans le parcours accidenté de la loi sur le droit du sol. La loi, qui est passée à la Chambre il y a deux ans, a été enterrée sous des amendements, destinés en grande partie, à la bloquer. Elle est maintenant au Sénat et, si elle était adoptée, permettrait  à environ 800 000 enfant d’étrangers, nés et élevés en Italie, de prendre notre nationalité. Certes, les craintes de beaucoup d’Italiens ne sont pas incompréhensibles, les migrations des vingt dernières années ont changé le sentiment commun et le terrorisme islamique a fait le reste.  Or cette réforme est nécessaire et doit être adoptée par une large majorité. Et si même des responsables modérés (Parisi par exemple) ont des doutes sur la sécurité nationale, cela signifie que le débat doit être le plus sérieux et authentique possible».

ENTRETIEN de Maurizio Martina, ministre de l’Agriculture et secrétaire adjoint du Parti Démocrate « Le PD ne fait pas marche arrière, nous sommes prêts à demander un vote de confiance » (La Repubblica): « Le virage à droite de Grillo est désormais évident. Le dialogue avec eux est impossible. Nous assistons à un accord entre le M5S et la Ligue ».

ARTICLE, La Repubblica M. Pucciarelli « La rencontre entre Casaleggio et Salvini : colère du M5S ; La Repubblica confirme » : « Les ‘’grillini’’ démentent catégoriquement la rencontre de leur leader Beppe Grillo avec le secrétaire de la Ligue du Nord et font savoir qu’ils sont prêts à porter plainte. Comme expliqué déjà hier, Repubblica confirme la rencontre entre les deux à Milan avant le flop de la loi électorale et en vue d’un éventuel scrutin en septembre. La donne a changé et maintenant Salvini cherche un contact avec Berlusconi ».

RETROSCENA (Coulisses), La Stampa, A. La Mattina : « L’affaire de la rencontre entre Ligue et M5S. Mais Salvini reprend les négociations avec Forza Italia » : « La question est brûlante et la querelle entre le M5S et le quotidien La Repubblica, qui a publié la nouvelle de la rencontre entre le leader de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, et le chef de l’entreprise qui gère le Mouvement, Davide Casaleggio, le démontre clairement. Les personnes concernées ont démenti cette rencontre, qui aurait dû se tenir avant le naufrage de l’accord sur la loi électorale. Un pacte entre la Ligue et le M5S était probablement en cours de définition, et ce pacte aurait pu devenir définitif si la nouvelle loi électorale sur le modèle allemand avait été adoptée. Ces négociations ont été menées surtout pour faire face à une éventuelle coalition entre Silvio Berlusconi et Matteo Renzi. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Kristian Thulesen Dahl, homme politique le plus puissant du Danemark.

DF.jpg

Danemark. Le président du Parti du Peuple danois Kristian Thulesen Dahl est considéré par la population, au sein d’un sondage Voxmeter pour Ritzau, comme étant l’homme politique le plus puissant du pays. 

Kristian Thulesen Dahl se félicite de ce résultat qui découle, selon lui, du fait que les électeurs danois ont permis à son parti d’obtenir au sein du Parlement une position qui lui permet de peser sur les décisions du gouvernement [auquel le Parti du Peuple danois ne prend pas part].

DF 1.jpg

Kristian Thulesen Dahl

Allemagne : un Tchétchène tue sa femme et est traité avec clémence car étranger.

AfD.jpg

Allemagne. Alexander Gauland de l’AfD dénonce le fait qu’un migrant ait reçu à Cottbus une peine moindre, parce que migrant : un jeune Tchétchène a tué par jalousie de manière brutale sa femme et a vu les faits être requalifiés dans une catégorie moins grave, par le juge, car originaire d’une autre culture et religion.