Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2017

Un restaurateur cesse ses activités suite à une attaque gauchiste.

 AfD.jpg

Allemagne. Rhénanie du Nord-Westphalie. Duisbourg. Frank Betke est membre du parti social-démocrate SPD. Il est tenancier d’un restaurant et autorise le parti patriotique AfD à y tenir chaque mois une réunion [Son établissement accueille tous les partis, syndicats ,..]. Des gauchistes ont attaqué fin mai 2017 le bistrot à la hache et au marteau. Les huit vitres de l’établissement ont été touchées. Il avait auparavant reçu des lettres de menace. Frank Betke ferme son restaurant et licencie les cinq personnes qui y travaillent.

" Le tournant du M5S : à droite toute, sans hésiter."

M5S.jpg

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

Italie. Revue de presse.

ARTICLE Corriere della Sera A. Trocino « Droit du sol, le non de Grillo, qui exclut toute alliance » : « Certains y voient une manière de détourner l’attention sur les difficultés de l’après-vote municipal, les sommets du M5S semblent toutefois vouloir aller jusqu’au bout. Depuis son blog, Beppe Grillo annonce que le M5S ‘’ne votera pas le ius soli’’. Nuance : il s’abstiendra, ce qui se traduit au Sénat en un scrutin ‘’contre’’. Quoi qu’en dise Alessandro Di Battista ‘’arrêtons avec ces catégories d’antan droite-gauche’’, le M5S vire de manière décidée à droite. Mais sur les alliances, le Mouvement nie toute connivence avec la Ligue ».

ARTICLE, La Stampa F. Schianchi : « Avec les ambassadeurs européens, Di Maio (vice-président de la Chambre, M5S) joue les européistes, ‘’mais non au fiscal compact’’ et sur l’immigration ‘’Minniti vit dans un autre monde’’ » : « La présidence maltaise de l’UE a organisé la rencontre des 27 ambassadeurs européens, hier à Rome, qui ont assisté à l’évolution « européiste » de Luigi Di Maio. Un autre pas pour être accrédité dans les milieux qui comptent, dont les chancelleries européennes. L’ambassadeur suédois a dit ‘’nous sommes disposés au dialogue avec lui car c’est une personnalité importante de la politique italienne’’. L’un des thèmes abordés : l’immigration et le problème des rapatriements. Sur une éventuelle sortie de l’euro, Di Maio, qui s’est voulu rassurant, a déclaré que c’était ‘’le tout dernier argument’’. La question est : représente-t-il vraiment le M5S ? ».

ARTICLE, La Repubblica, A. Cuzzocrea : « Di Maio : ‘’Hors de l’UE si elle n’aide pas sur les migrants’’. Et le blog rejette le ‘’Ius Soli’’ » : « Le tournant du M5S après le flop des élections municipales est clair : à droite toute, sans hésiter. Après la prise de position du mouvement sur les Roms, les migrants et les mendiants, le M5S ajoute deux nouveaux éléments : une attaque contre l’UE dans laquelle on reste uniquement si elle est utile à l’Italie et l’abstention au Sénat sur le ‘’Ius Soli’’, qui équivaut à, un vote « contre », comme la Ligue du Nord et Forza Italia. Après la rencontre du vice-président de la Chambre Di Maio avec les représentants des pays de l’Union, dans laquelle le ton a été modéré, le M5S a changé sa stratégie politique, en allant vers la droite, même si le blog de Beppe Grillo dément l’hypothèse d’une coalition avec la Ligue. »

Construction du nouveau stade de Rome

ARTICLE Corriere della Sera « L’assemblée municipale donne son feu vert au stade » : « Le vote est passé grâce aux voix de la majorité (M5S plus une voix de Forza Italia) malgré l’abstention de certains ‘’perplexes’’ du Mouvement. Les travaux pour la démolition et la reconstruction des vieilles tribunes du vieil hippodrome situé à Tor di Valle ont ainsi commencé. La construction du nouveau stade coûtera au total 3 millions d’euros. Le président de l’A.S. Roma, J. Pallotta, salue cette décision en remerciant la Maire Virginia Raggi».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

14/06/2017

Alliance entre Leefbaar Rotterdam et le Forum voor Democratie.

Forum voor democratie.png

Leefbaar Rotterdam.jpg

Pays-Bas. Leefbaar Rotterdam et le Forum voor Democratie ont décidé de s’allier en vue des élections municipales à Rotterdam du 21 mars 2018. L’objectif est de s’opposer au PVV de Geert Wilders qui désire y déposer une liste concurrente. En contrepartie, Leefbaar Rotterdam soutiendra le Forum voor Democratie lors des élections provinciales de 2019. 

Le Forum voor Democratie se présentera sous son nom seulement à Amsterdam lors des municipales. Au sein des autres municipalités, ce parti cherche à réaliser des alliances similaires.

Land de Brême : deux élus rejoignent BIW.

BIW.jpg

Allemagne. Land de Brême. Deux élus au sein du Parlement du Land de Brême du LKR, Klaus Remkes et Piet Leidreiter, quittent ce parti et rejoignent Bürger in Wut (Citoyens en colère) de Jan Timke. Bürger in Wut dispose désormais d’un groupe et des avantages qui y sont liés, notamment d'un temps de parole plus important au sein de l’assemblée. 

[Le LKR (Liberal-Konservative Reformer – Réformateurs libéral-conservateurs) est le nom qu’a pris Alfa, suite à un conflit juridique à propos du nom Alfa. Alfa était une scission de l’AfD orchestrée par l’ancienne figure de proue de ce parti Bernd Lucke après qu’il ait perdu le contrôle du parti au profit de Frauke Petry.]

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2015/05/14/l-a...)

BIW 1.jpg

"Citoyens en colère"

Thierry Baudet demande que le PVV ne soit pas exclu des négociations.

Forum voor democratie.png 

Pays-Bas. Au Parlement, Thierry Baudet de Forum voor Democratie a appelé à ce que le PVV de Geert Wilders ne soit pas exclu des négociations en vue de la formation du futur gouvernement et a déclaré : « Stop à l’exclusion puérile du PVV. Les Pays-Bas veulent que l’immigration de masse soit stoppée maintenant. »

Le tournant du M5S : stop aux migrants et aux Roms.

 M5S.jpg

Ligue du Nord.jpg

Forza Italia.png

Italie. Revue de presse.

Mouvement 5 Etoiles/migrantsUnes - « ‘’Stop aux immigrés’’, le tournant du M5S » - ‘’Raggi écrit au Préfet et Grillo demande l’interdiction de mendier dans les métros’’ (Corriere della Sera), « Migrants, le M5S suit la Ligue. Raggi : ‘’stop aux migrants à Rome’’ » (La Repubblica), « La campagne de Grillo : ‘’Maintenant stop aux migrants’’ » (La Repubblica), « Migrants, tension Raggi-Intérieur » - ‘’Le ministère dément : ‘’aucune alerte à Rome’’ (Il Messaggero), « Le tournant des ‘’grillini’’ : stop aux migrants et aux Roms » (Il Mattino).

Elections municipales partielles

ENTRETIEN de Matteo Renzi, Secrétaire du Parti Démocrate « Oui aux alliances mais je ne referai pas l’Union de Prodi » (La Repubblica) : « ‘’S’il y a un parti qui est sorti battu dans ces élections (ndr : les élections municipales de dimanche dernier), c’est le M5S. Sinon il y a eu une sorte de match nul entre centre gauche et centre droit : le second tour sera un peu comme aller aux penalties. Le PD est parvenu à mettre plusieurs candidats au second tour. Difficile de dire qui l’emportera. Mais les élections nationales, c’est autre chose ; ne considérons pas Grillo comme mort. Le M5S existe bien et c’est un parti politique. Prodi ? Je partage ce qu’il dit. Tous ceux qui peuvent renforcer le centre gauche sont les bienvenus à condition qu’il ne s’agisse pas d’une ‘’Union-bis’’ qui remporte les élections puis n’arrive pas à gouverner’’ »

ANALYSE Corriere della Sera R. Benedetto et M. Cremonesi « Les deux Italies de Forza Italia et de la Ligue » : « La Ligue se porte bien dans le Nord de l’Italie alors que Forza Italia domine dans le Sud. D’où l’ouverture du secrétaire léguiste Matteo Salvini ‘’si cela est nécessaire pour le pays, je suis prêt à faire, non pas quelques pas, mais un kilomètre’’, car l’esprit d’équipe a permis au centre droit un exploit important. Salvini s’est montré ouvert sur l’hypothèse d’alliance de la Ligue avec Forza Italia : « Nous l’avons fait dans plusieurs municipalités, je crois que je peux le faire aussi au niveau national».

M5S/Migrants

ARTICLE, Corriere della Sera, R. Frignani : « La ligne dure  du M5S sur les migrants » : « La maire de Rome Virginia Raggi a écrit au Préfet pour demander un moratoire sur l'arrivée de nouveaux migrants dans la capitale, estimant risquée la création de nouvelles structures d'accueil. Elle souhaite une rencontre au ministère de l’Intérieur, mais le Viminal a répondu qu’il n’y a aucune alerte à Rome et que les quotas des réfugiés avaient déjà été établis. Son appel a eu un effet perturbateur et Grillo, chef du mouvement, a élargi le discours, en changeant de cap, par un alignement sur la ligne de la Ligue du Nord : il a annoncé que Rome ‘’changeait de musique’’. Il a demandé la fermeture progressive des camps des Roms dans la capitale ainsi que l’interdiction de mendier dans les métros».

RETROSCENA (Coulisses), Corriere della Sera, A. Trocino : « La campagne après le flop des élections municipales » : « Le moment de l’annonce de la maire de Rome et de Beppe Grillo n’est pas fortuit. Le M5S est sorti avec des fractures des élections municipales et s’est rendu compte du danger imminent. C’est pour cette raison que la ligne politique est devenue plus dure et l’hypothèse d’un axe avec le ‘’Carroccio’’ (ndr : la Ligue du Nord) devient plus réaliste. Les dirigeants du parti soutiennent la maire de Rome et affirment que l’arrêt de l’accueil des migrants ainsi que la fermeture progressive des camps des Roms sont au premier plan dans son programme pour la capitale. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

13/06/2017

Le gouvernement finlandais survit malgré le fait que les (Vrais) Finlandais se scindent en deux groupes.

Vrais Finlandais.jpg

Finlande. Au Parlement, les (Vrais) Finlandais se sont scindés en deux, suite à l’élection d’un représentant de l’aide dure du parti à sa tête, ainsi que d’autres adeptes de l’aile dure en tant que vice-présidents. 

Le groupe des plus modérés, appelé Nouvelle Alternative, comprend 21 des 38 députés, parmi lesquels l’ancien dirigeant du parti et ministre des affaires étrangères Timo Soini. Les autres ministres des (Vrais) Finlandais sont passés à la Nouvelle Alternative. Le dirigeant de ce nouveau groupe Simon Elo déclare que la décision prise ruine probablement la carrière parlementaire des membres du groupe, mais que ceux-ci le font pour la patrie. 

Le Premier ministre estime que le gouvernement peut continuer sa route avec la Nouvelle Alternative et que les ministres qui portaient l’étiquette des Vrais Finlandais pourront continuer à l’être.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/06/10/jus...)

Le FPÖ donné à 24 %.

FPO.jpg

Autriche. Un sondage Hajek donne les sociaux-chrétiens de l’ÖVP à 34 %, les sociaux-démocrates du SPÖ à 26 %, les patriotes du FPÖ à 24 %, les écologistes à 9 % et les libéraux de Neos à 5 %.

"Flop des élections, le M5S prépare le tournant."

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

Élections municipales partiellesUnes - « Bagarre au sein du M5S, retour du centre droit » (Corriere della Sera), « Le M5S se divise, Grillo : ‘’ce n’est pas un flop’’ » (La Repubblica), « Flop des élections, le M5S prépare le tournant » - ‘’La base demande une organisation différente’’ (La Stampa), « Raggi : ‘’le flop n’est pas de ma faute’’ » (Il Messaggero), « L’après vote relance les alliances » (Il Mattino).

ANALYSE La Repubblica I. Diamanti « Le paradoxe du M5S battu mais enraciné : ce serait une erreur de le considéré comme fini » : « Les ‘’grillini’’ ont du mal à être présents sur le territoire et à sélectionner des candidats connus et influents. Les décisions du « leader » ne sont pas toujours compréhensibles, d’ailleurs. Toutefois, au niveau national, la situation est différente. Le fait d’avoir conquis en 2016 les deux ‘’capitales’’ Rome et Turin confirme son empreinte de ‘’parti sans territoire’’. Le danger pour le M5S est de perdre sa diversité, d’apparaître aux yeux de ses électeurs comme n’importe quel parti ».

ANALYSE, Sole 24 Ore R. D’Alimonte « Coalitions, la carte des défis » : « Ce serait une erreur d’extrapoler au niveau national l’effondrement du M5S et un retour au bipolarisme».

ENTRETIEN de Luigi Di Maio, vice-président de la Chambre « Nous avons perdu mais nous restons le rempart contre la mêlée » (Il Fatto Quotidiano): « ‘’J’ai trop parlé de loi électorale et trop peu de revenu de citoyenneté. Il n’y a pas de procès contre moi. C’est une invention de vous autres, journalistes. D’ailleurs je ne m’occupe pas de listes électorales mais des mairies où nous gouvernons. Le PD, galvanisé, tentera maintenant de faire adopter une loi électorale contre nous’’ ».

ENTRETIEN d’Andrea Orlando, ministre de la Justice : « Le PD n’est pas autonome. Il faut ouvrir aux listes civiques » (La Stampa) : « ‘‘ La défaite du M5S et de Grillo doit être prise en compte mais la surévaluer serait une faute. Le M5S est faible sur le territoire mais la situation change complètement lors des élections politiques. Maintenant le PD  doit donner un signal clair et il doit construire en deux semaines un projet fort et innovant. Il faut être capable de reconnaître la demande de changement et il faut ouvrir au centre-gauche. Il ne suffit plus de demander un vote utile, il faut faire participer les forces alternatives. ’’ »

ENTRETIEN de Giuliano Amato, ancien président du Conseil : « Le populisme n’est pas battu. La Troisième voie  pour la gauche a été un échec historique » (Corriere della Sera) : « ‘La Cour Constitutionnelle n’est pas en faveur du système proportionnel. Ceux qui ont interprété la décision de la Cour dans ce sens devraient la relire. Le système des élections municipales ne viole pas la Constitution. Et la France de Macron qui fait jouer l’hymne à la joie avant la Marseillaise est très importante pour être optimistes sur cette Europe. Les Etats-Unis d’Europe ? Nous pouvons y arriver.’’ ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Pays-Bas : les négociations en vue de former un gouvernement ont une nouvelle fois échoué.

Pays-Bas. Les négociations en vue de former un gouvernement ont une nouvelle fois échoué. Les libéraux de droite du VVD, les chrétiens-démocrates du CDA, les libéraux de gauche de D66 et les écologistes [situés à gauche] de GroenLinks n’ont pu se mettre d’accord. 

Le point central de désaccord est la question des réfugiés. GroenLinks n’a pas accepté les propositions de l’informateur en cette matière. 

L’informateur a mis le Roi au courant de cet échec. 

[Un informateur explore les différentes possibilités de former un futur gouvernement.]

PVV.jpg  

Le PVV de Geert Wilders est toujours tenu à l’écart des négociations.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/03/16/sui...)

12/06/2017

Saxe : au total, plus de 60 attaques contre des bureaux de l’AfD.

AfD.jpg

Allemagne. Saxe. Plus de soixante attaques ont été conduites contre des bureaux de l’AfD situés en Saxe, depuis que ce parti est entré, en août 2014, au sein du Parlement du Land et dispose de bureaux dans chacune des circonscriptions électorales de Saxe afin d’y accueillir des citoyens.

"L'Autriche peut toujours compter sur lui."

FPO.jpg

Autriche. Le FPÖ lance une campagne d'affichage et de distribution de tracts afin de mettre en avant le fait que les deux partis du gouvernement ne tiennent par leurs promesses. 3.000 panneaux publicitaires porteront cette affiche et 500.000 folders seront distribués.

FPÖ 1.jpg

Le président du FPÖ Heinz-Christian Strache et le Secrétaire-général du FPÖ Herbert Kickl : "L'Autriche peut toujours compter sur lui... ... pendant que d'autres deviennent visiblement seulement plus avisés avant les élections. Voter FPÖ sinon rien ne changera."

["kurz", qui peut se traduire dans ce contexte par "peu avant" [les élections], est également le nom de la figure de proue actuelle des sociaux-chrétiens de l'ÖVP. Sebastian Kurz a pour habitude de recopier les idées du FPÖ, sans les appliquer réellement.]

Le FPS se présentera aux élections pour le Parlement du Land de Salzbourg.

FPS.jpg

Autriche. Land de Salzbourg. Le FPS se présentera aux élections pour le Parlement du Land au printemps 2018. [Et sera donc un concurrent du FPÖ.]

L’homme fort du parti Karl Schnell [qui a été durant des années au FPÖ] désire se présenter aux élections législatives d’octobre 2017. 

ttp://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2016/06/11/marl...)

L'AfD donnée à 9 %.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. Un sondage INSA en vue des élections législatives de septembre 2017 donne l'AfD à 9 % :

AfD 1.jpg

CDU/CSU : démocrate et sociaux-chrétiens

SPD : sociaux-démocrates

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

FDP : libéraux

AfD : patriotes

Sonstige : autres

Résultats du premier tour des élections municipales partielles du 11 juin 2017.

Ligue du Nord.jpg

Forza Italia.png

FI-AN.jpg

M5S.jpg

Italie. Résultats par municipalité du premier tour des élections municipales partielles du 11 juin 2017 : 

http://www.corriere.it/amministrative-2017/elezioni-comun...

Municipales partielles : net recul du M5S.

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

M5S.jpg

Italie. Lors du premier tour des élections municipales partielles du 11 juin 2017, le M5S de Beppe Grillo subit un net recul alors que les alliances locales entre la Ligue du Nord et Forza Italia obtiennent d’excellents résultats : 

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/06/12/net-recul...

Municipales partielles : le M5S battu dans les villes.

M5S.jpg

Ligue du Nord.jpg

Italie. Revue de presse.

Élections municipales partielles: Unes - « M5S battu dans les villes » - ‘’Le centre droit défie maintenant le centre gauche dans les grandes villes’’ (Corriere della Sera), « Municipales, l’effondrement de Grillo » (La Repubblica), « Les élections municipales punissent les grillini » (La Stampa), « Maires, la défaite du M5S » (Il Messaggero, Il Mattino).

Elections municipales partielles

ANALYSE Corriere della Sera F. Verderami « L’Italie se découvre (pour un jour) bipolaire, le jeu des alliances commence » : « Le résultat a une valeur limitée, vue la dimension du test électoral. Et puis le second tour pour élire les maires n’est pas prévu pour les élections législatives : même si le M5S devait être battu, ce serait erroné de compter sur son crépuscule. Après la trêve dans les négociations de la loi électorale et une campagne électorale anesthésiée, l’affrontement reprend. La renaissance du « bipolarisme » pourrait être un effet optique déformé mais il aura une incidence sur les deux vieux blocs et aussi sur les dynamiques politiques des ‘’grillini’’ qui s’apprêtent à durcir leur opposition au Parlement ».

ARTICLE, Corriere della Sera E. Buzzi « Procès ouvert au sein du M5S » : « Douche froide pour le M5S d’après les résultats : sous la barre des 10% à Parme, L’Aquila et Catanzaro ; environ 20% ailleurs mais pas au second tour. Des données qui enflamment la polémique interne et la fracture entre orthodoxes et pragmatiques pourrait se transformer en affrontement. Et quelqu’un dit même ouvertement ‘’celui qui a décidé la stratégie pour Palerme et Gênes doit faire un pas de côté’’, faisant allusion au vice-président de la Chambre Luigi Di Maio ».

ENTRETIEN de Matteo Salvini, secrétaire de la Ligue du Nord : « Coalition possible mais uniquement si dirigée par le ‘’Carroccio’’ » (La Repubblica) : « ‘ Les élections municipales sont très différentes des élections politiques. Moi, je suis d’accord pour une coalition du centre-droit mais c’est la Ligue qui doit la diriger. C’est le résultat de ces élections, nous avons raison et nous demeurons anti UE. Notre rôle politique est déterminant, partout nous nous sommes affirmés, je suis très satisfait. Être avec des gens dans les rues est très important, nous continuons à le faire et cela a été très utile, les résultats en témoignent.’’ »

ENTRETIEN de Paolo Giordana, chef de cabinet de la maire de Turin Appendino : « Loin d’être le Raspoutine d’Appendino, je suis juste un standardiste » (La Repubblica) : « ‘La faute de la nuit de chaos à Turin n’est pas la mienne, c’était la police municipale qui aurait dû contrôler la place. Je suis un soutien pour la maire mais je ne décide pas à sa place. Je n’ai pas un rôle politique, mon travail est comme une sorte de service civil pour la ville. Je suis considéré comme Raspoutine, tout-puissant et inspirateur, mais pour la maire Appendino, je suis presque un standardiste.’’ »

ARTICLE, La Repubblica, S. Buzzanca. : « La défaite du M5S et de Grillo, éliminé des ballottages. Le PD est dans la course. Bon pour le centre-droit » : « Suite aux résultats des élections municipales partielles, le M5S n’est pas arrivé à assurer sa présence au second tour des principales grandes villes (Gênes, Padoue, Vérone, Parme, Palerme). En effet, ces élections ont puni les ‘’grillini’’ et donné le feu vert au retour de l’opposition « classique » italienne, centre-droit/centre-gauche. Ces résultats pourraient remettre en cause le schéma tripolaire de la politique italienne. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

11/06/2017

L'intéreur de la maison de Marco Schneidereit attaqué à la peinture.

PEGIDA sigle.jpg

Allemagne. Rhénanie du Nord-Westphalie. Duisbourg. Le dirigeant de PEGIDA en Rhénanie du Nord-Westphalie, Marco Schneidereit, a vu, début juin 2017, sa voiture être incendiée par des gauchistes et l’extérieur et l'intérieur de sa maison attaqués à la peinture après que des vitres aient été brisées.

Peg 1.jpg

peg 2.jpg

peg 3.jpg

peg 4.jpg

peg 5.jpg

peg 6.jpg

10/06/2017

Le parquet ne poursuivra pas Geert Wilders.

PVV.jpg

Pays-Bas et Autriche. Le parquet ne poursuivra pas le président du PVV Geert Wilders pour un discours qu’il a tenu en 2015 en Autriche.

Jussi Hallo-aho est le nouveau dirigeant du Parti des (vrais) Finlandais.

Vrais Finlandais.jpg

Finlande. Jussi Hallo-aho est devenu le nouveau dirigeant du Parti des (vrais) Finlandais : 

http://information.tv5monde.com/en-continu/jussi-halla-ah... 

 

[Le Parti des (vrais) Finlandais est dans la coalition gouvernementale.]

L'UKIP obtient 1,8 %.

UKIP.jpg

Royaume-Uni. Lors des élections législatives de ce 8 juin 2017, l’UKIP a obtenu 1,8% et pas de siège.

Mischael Modrikamen a été réélu à la tête du Parti Populaire.

PP.jpg

Belgique. Mischael Modrikamen a été réélu pour quatre ans à la tête du Parti Populaire.

09/06/2017

""Seins nus à la plage, plutôt que couverte d'une burqa ?" Chez nous, aussi durant le ramadan !"

AfD.jpg

Allemagne.

AfD 1.jpg

""Seins nus à la plage, plutôt que couverte d'une burqa ?" Chez nous, aussi durant le ramadan !"

Paul Nuttall démissionne.

UKIP.jpg

Royaume-Uni. Le dirigeant de l’UKIP Paul Nuttall démissionne de son poste suite aux élections législatives de ce 8 juin 2017 au cours desquelles son parti n’a pas obtenu d’élus.

Le RFS a 65 ans.

FPO.jpg

RFS.jpg

Autriche. Le Ring freiheitlicher Studenten (RFS – Cercle des étudiants libéraux [nationalistes]) a fêté ce mardi 6 juin 2017 ses 65 ans d‘existence. Cette organisation annexe du FPÖ est plus ancienne que le parti lui-même.

[Le Ring freiheitlicher Studenten  avait été fondé le 26 mai 1952.]