Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2019

La LPF Westland recommande de voter pour le PVV ou le FvD.

LPF Westland.jpg

PVV.jpg

FvD.png

Pays-Bas. Le LPF Westland recommande, en tant que parti fortunistique (adepte des idées de Pim Fortuyn), de voter pour le PVV de Geert Wilders ou le Forum voor Démocratie de Thierry Baudet lors des élections provinciales de ce 20 mars 2019.

"Le navire des migrants saisi"

M5S.jpg

Ligue.jpg

Italie. Revue de presse.

Le débarquement des 49 migrants à Lampedusa et la séquestration du navire « Mare Jonio » font les gros titres des médias transalpins : « Le navire des migrants saisi » - ‘’En Libye des tortures et des morts’’ ; Salvini : ‘’je défends les frontières’’ (Corriere della Sera), « Port ouvert » - ‘’La Brigade des Finances saisit le navire ; Salvini : c’était tout organisé’’ (La Repubblica), « Le navire ‘’Jonio’’ débarque. Salvini : ‘’arrêtez-les’’ » - ‘’Le ministre veut faire arrêter l’équipage’’ (La Stampa), « Le navire du blitz saisi » - ‘’Enquête pour aide à l’immigration. Salvini : une provocation organisée’’ (Il Messaggero), « Migrants, le navire a été saisi » - ‘’Haute tension chez les 5 Étoiles pour le vote d’aujourd’hui sur l’affaire Diciotti’’ (Il Mattino), « La solidarité désormais saisie » (Avvenire).

Journaux télévisés : Ils ouvrent sur la séquestration du navire Mare Jonio et sur le vote au Sénat sur l’enquête visant le ministre de l’Intérieur M. Salvini sur l’affaire du navire Diciotti.

Réseaux sociaux : Ils traitent principalement de l’arrestation du Président du conseil municipal de Rome, M. De Vito (M5S) pour corruption.

ARTICLE Corriere della Sera A. Trocino « Conte au Sénat pour défendre le leader de la Ligue » : « Après les interventions-marathon, le vote au Sénat pour décider de l’autorisation d’enquêter sur le ministre M. Salvini accusé de séquestration dans l’affaire Diciotti commencera à partir de 12h. Le Président du Conseil a annoncé qu’il sera présent. Il a jouté que ‘’sur cette affaire, il y a une ligne politique claire que le gouvernement soutient’’. Sur la même ligne, il y a le leader 5 Etoiles L. Di Maio. Toutefois, au sein du Mouvement il y a une tension forte. Les dissidents, pourtant présents, sont de moins en moins nombreux ».

ANALYSE Sole 24 Ore L. Palmerini « Le croisement avec l’affaire Diciotti et le vote sur Salvini » : « Le suspense ne porte pas sur le résultat du vote pour le « oui » ou le « non » au procès du ministre de l’Intérieur, puisque le soutien des sénateurs de droite est assuré. L’inconnue concerne plutôt les 5 Étoiles. Ce sera un test-clé, compte tenu des 6 voix d’écart existants, accompagné par un message d’avertissement très clair de la part du chef de groupe Patuanelli : celui qui votera en faveur du procès (et donc de manière différente de la décision prise lors de la consultation en ligne sur la plateforme Rousseau) sera signalé. De fait, c’est l’antichambre de l’expulsion. Deux absences justifiées baissent à 4 les voix d’écart. C’est donc maintenant que joue la bonne tenue du groupe 5 Étoiles et la preuve de sa loyauté envers Salvini ».

ARTICLE, Fatto quotidiano L. De Carolis « Et aujourd’hui le M5S sauve Matteo (Salvini) au Sénat pour la Diciotti » - « Les 5 étoiles votent avec la Ligue et le centre droit : ‘’les inscrits en ont décidé ainsi’’ » : « A la veille du vote, plusieurs membres des 5 étoiles font noter qu’une nouvelle embarcation d’ONG est arrivée en Sicile, coïncidence qui pour certains n’en est pas une. On dit que Salvini, dans la soirée, ruminait : ‘’une coïncidence entre le Jonio et le vote sur la Diciotti ? Je croyais au Père Noël quand j’avais 8 ans’’. Même son de cloche du côté M5S. Mais les chiffres sont là pour contenter Salvini. Il en faudra au moins 161 – la moitié + 1 – pour lui épargner le procès. Et les 5 étoiles voteront presque tous avec la Ligue et la droite pour le sauver, car les utilisateurs de la plateforme Rousseau en ont décidé ainsi ».

SONDAGES, « Le PD [centre-gauche] proche des 5 étoiles mais sans prendre leurs voix. Six instituts, avec des chiffres différents, révèlent la même tendance : les démocrates sont peu ou prou sous le MS. Même s’il n’y a pas de reports de voix car les déçus du M5S choisissent l’abstention » : « La remontée du PD existe. Mieux elle « n’est pas irréaliste » disent les instituts de sondage, formule utilisée sachant que pour quelque décimales, le conditionnel est plus sûr. Sur la macro-tendance, tous sont d’accord : le PD a rattrapé le M5S. SWG pour le JT de La7 a positionné pour la première fois les Démocrates (21,1%) au-dessus des 5 étoiles (21%). L’effet des primaires a apporté 2/3 points au PD. La remontée du PD est plus vraisemblablement due au retour des abstentionnistes qu’au vote des déçus du M5S. En effet, ces derniers iront vraisemblablement vers l’abstention plutôt que vers le PD. Les tendances du PD peut être celle d’une augmentation mais il n’y a pas d’éléments qui plaident pour une croissance facile et ample. Demopolis note que le PD pourrait dépasser le M5S lors des élections européennes car historiquement il y a une plus grande participation de la gauche à ce type d’élections comme cela fut le cas en 2014 ».

ARTICLE, La Repubblica, A. Ginori, T. Mastrobuoni : « Axe Rome-Paris sur le salaire minimum. Merkel ne le veut pas » : « Le gouvernement italien soutient, étonnamment, une des propositions lancées par Emmanuel Macron dans sa lettre aux ‘’ citoyens d’Europe ‘’, celle de la création d’un salaire minimum partagé par tous les pays de l’UE. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Canton de Vaud : l'UDC Pascal Dessauges renonce au second tour.

UDC.jpg

Suisse. Canton de Vaud. Le candidat UDC Pascal Dessauges, arrivé deuxième lors du premier tour de l’élection partielle pour l’exécutif, renonce au second tour.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2019/03/18/can...)

Paul Meijer de Forza ! recommande de voter pour le PVV ou le FvD.

Forza.jpg

FvD.png

PVV.jpg

Pays-Bas. Paul Meijer, le fondateur et dirigeant de Forza ! Haarlemmermeer, recommande de voter, lors des élections provinciales de ce 20 mars 2019, pour le PVV de Geert Wilders ou pour le Forum voor Démocratie de Thierry Baudet.

19/03/2019

Interview de Thierry Baudet par Lionel Baland.

EL.png

FvD.png

Pays-Bas. Interview de Thierry Baudet, le dirigeant du Forum voor Démocratie :

http://eurolibertes.com/politique/entretien-thierry-baude...

Thierry Baudet.jpg

Thierry Baudet

"L’Intérieur ferme les ports à une ONG avec 49 migrants à bord."

M5S.jpg

Ligue.jpg

Italie. Revue de presse.

Le sauvetage de 49 migrants par un navire humanitaire au large de Lampedusa, est aussi largement repris : « Ouvrez les ports » (La Repubblica), « L’Intérieur ferme les ports à une ONG avec 49 migrants à bord » (La Stampa), « Une ONG italienne défie Salvini »- ‘’L’Intérieur : que le navire ne s’approche pas de nos côtes’’ (Il Mattino).

Les frictions entre la Ligue et le M5S sur l’hypothèse d’une amnistie touchant des habitations modifiées sans permis fait également les titres : « Une amnistie agite le gouvernement » - ‘’Le M5S conteste une norme voulue par la Ligue’’ (Corriere della Sera, Il Messaggero).

La tribune de G. Conte est en Une par La Repubblica « Un salaire minimum aux citoyens de l’UE »

TRIBUNE du Président du Conseil, G. Conte (La Repubblica) : « Un salaire minimum aux citoyens de l’UE. La priorité centrale du travail doit être affrontée par un effort de responsabilité collective. La sécurité que tous les citoyens demandent à chaque élection, nationale et locale, passe aussi par la sécurité sociale » 

ENTRETIEN de Luigi Di Maio, leader du Mouvement 5 Étoiles, Vice-président du Conseil et ministre du Développement économique : « Nous ne ferons pas passer des amnisties, pour baisser les impôts nous avons notre recette » (Corriere della Sera) : « ‘’Il n’est pas vrai que nous nous disputons sur tous les sujets avec la Ligue. Nous discutons sur les thématiques, parfois de manière directe, nous restons d’ailleurs des partis politiques différents. La ‘’flat tax’’ ? Il n’y a aucun débat en cours, il figure dans le contrat de gouvernement et il faut y travailler pour l’adopter. Il ne faut pas faire des promesses [illusoires] comme Berlusconi. Nous avons un projet pour baisser les impôts en aidant les familles. Sur ce point nous sommes tous d’accord. Le décret ‘’débloque-chantiers’’ ? Cela relève du ministère des Infrastructures, c’est tout. Ce n’est pas une course pour s’attribuer la paternité du décret. Nous sommes prêts à accueillir les bonnes propositions, mais nous ne ferons jamais passer une amnistie sur les édifices qui n’ont pas respectés la loi. Sur les flux migratoires, les vies humaines doivent toujours être sauvées, tout comme les ONG doivent respecter les règles. Le vote sur l’autorisation à procéder sur l’enquête Diciotti contre Salvini ? La base du M5S s’est déjà exprimée. Nous sommes loyaux et la Ligue le sera avec nous [sur le vote de censure contre le ministre D. Toninelli]. Je vous le dis avec toute franchise : ce gouvernement ira de l’avant pendant 4 ans. L’accord italo-chinois ? Qu’une chose soit claire : les États-Unis sont et resteront notre principal allié. L’Italie doit pouvoir, cependant, penser à ses propres opportunités commerciales. Sur les télécommunications, la sécurité vient avant tout autre chose’’ ».

ARTICLE, La Stampa F. Albanese « Le navire ONG italien sauve 49 migrants » : « Le seul navire humanitaire en Méditerranée centrale a effectué un sauvetage de migrants, hier après-midi, en prenant à bord 49 personnes dont 12 mineurs. Le sauvetage a eu lieu dans des eaux internationales, à 42 milles au large de la Libye, contrôlé par Tripoli. Le scénario qui se présente cette fois-ci, un bras-de-fer sur la recherche d’un port sûr, a une ‘’variable’’ : le navire protagoniste du sauvetage est italien. Selon les humanitaires, le sauvetage s’est fait en accord avec les vedettes libyennes, qui les ont laissé terminer l’opération en cours. Le ministère de l’Intérieur a fait savoir l’imminence d’une directive ‘’pour stopper définitivement les actions illégales des ONG’’ ». 

(Traduction : ambassade de France à Rome)

18/03/2019

Attaque d'Utrecht : Geert Wilders exige un débat à la Chambre avant les élections.

PVV.jpg

Pays-Bas. Le président du PVV et député Geert Wilders se demande, à propos de l’attaque survenue à Utrecht, comment le suspect, de nationalité turque, qui a un casier judiciaire plein de délits allant de la tentative de meurtre au vol, en passant par la destruction et le viol, peut se promener librement et abattre dans un tram, avec une arme, des personnes innocentes. Il exige un débat à la Chambre des députés sur le sujet, avec le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur, avant les élections provinciales de ce mercredi 20 mars 2019.

Thierry Baudet à propos de l'attaque d'Utrecht.

FvD.png

Pays-Bas. Lors du meeting de son parti à La Haye (Den Haag) ce 18 mars 2019, Thierry Baudet a déclaré, à propos de l’attaque survenue ce jour à Utrecht, que les Pays-Bas ont été naïfs et laxistes. Il a fait le lien entre l’attaque et la politique migratoire conduite par les libéraux de droite du VVD et des démocrates-chrétiens du CDA.

Utrecht 1.jpg

Une des victimes de l'attaque : Roos Verschuur (19 ans)

L'AfD s’oppose à la fusion entre la Deutsche Bank et la Commerzbank.

AfD.jpg

Allemagne. Le groupe des élus de l’AfD à la Chambre des députés s’oppose à la fusion entre la Deutsche Bank et la Commerzbank : « Mettre deux malades dans le même lit, n’en guérira aucun. »

(https://www.courrierinternational.com/article/allemagne-l...)

Le PVV et le Forum voor Democratie modifient leur campagne électorale suite à l'attaque d'Utrecht.

PVV.jpg

FvD.png

Pays-Bas. À la suite de l’attaque d’Utrecht, le PVV de Geert Wilders stoppe sa campagne électorale et le Forum voor Démocratie de Thierry Baudet arrête la distribution de tracts (mais pas le meeting électoral de ce soir). Les élections provinciales ont lieu ce mercredi 20 mars 2019.

Lourde défaite de l'UDC à Appenzell Rhodes-Extérieures.

UDC.jpg

Suisse. Canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures. Lors des élections pour l’assemblée du Canton, l’UDC (SVP en allemand) subit une lourde défaite et passe de 12 à 7 sièges sur 65. Les grands gagnants sont les sans-parti.

Canton de Vaud : l'UDC Pascal Dessauges arrive deuxième lors du premier tour.

UDC.jpg

Suisse. Canton de Vaud. Lors du premier tour de l’élection partielle de ce 17 mars 2019 pour l’exécutif du Canton, le candidat UDC Pascal Dessauges arrive deuxième avec 37,56%, derrière la candidate socialiste. Le second tour opposera ces deux candidats.

(https://www.vd.ch/toutes-les-actualites/news/election-com...)

Pascal Dessauges.jpg

Serbie : nouvelle manifestation contre le président Aleksandar Vučić.

SNS.jpg

Serbie. Nouvelle manifestation contre le président patriote Aleksandar Vučić :

https://fr.euronews.com/2019/03/17/le-president-serbe-vuc...

"Di Maio bloque la flat tax"

M5S.jpg

Ligue.jpg

Italie. Revue de presse.

Les médias italiens titrent aujourd’hui sur les divergences entre la Ligue et le M5S sur l’opportunité de mettre en place une  « flat tax » : « Flat tax, Salvini lance le défi » - ‘’Di Maio : évitons des promesses à la Berlusconi’’ (Corriere della Sera), « Non des 5 Etoiles à Salvini » - ‘’C’est un bluff électoral’’ (La Stampa), « Croissance et flat tax, énième bras-de-fer » (Il Messaggero), « Le gouvernement divisé qui bloque la croissance » (Il Mattino), « Di Maio bloque la flat tax » (Il Giornale).

La nomination officielle, dimanche, de N. Zingaretti à la direction du Parti Démocrate est aussi largement reprise par les médias italiens.

Journaux télévisés : Ils ouvrent sur la nomination du nouveau secrétaire du PD N. Zingaretti, sur les propositions fiscales de la Ligue (flat tax) et sur les intempéries en Afrique équatoriale.

Réseaux sociaux : Ils traitent principalement des propos du leader de la Ligue, M. Salvini sur la ‘’flat tax’’.

ARTICLE, Corriere della Sera, M. Galluzzo : « Flat tax, Salvini accélère et Di Maio freine. Pour le ministère de l’économie : ‘’ La mesure couterait 59 milliards ‘’ » : « Un nouveau front s’est ouvert au sein du gouvernement : l’adoption de la « flat tax » pour les familles, dont Salvini voudrait l’application très rapidement. Une proposition qui pourrait conduire à un nouvel affrontement entre Ligue et M5S, qui ne voit dans cette mesure qu’une action de propagande électorale. Même le ministère de l’Économie, dans un rapport sur ce dispositif, critique la flat tax, en soulignant qu’elle coûterait près de 60 milliards d’euros. Luigi Di Maio a déclaré qu’il faut absolument éviter de faire « des promesses à la Berlusconi », parce que le gouvernement a des responsabilités sérieuses à l’égard des citoyens mais il a aussi ajouté qu’une solution au problème sera recherchée, par le M5S et la Ligue, comme ils l’ont toujours fait ». 

ARTICLE, La Stampa, F. Capurso : « Les Cinq Étoiles font couler la flat tax de la Ligue : ‘’Ce n’est que de la propagande électorale‘’ » : « La proposition de la Ligue, qui plaide pour une application rapide de la flat tax pour les familles, est rejetée par le M5S qui critique cette mesure et la considère comme un « bluff électoral ». Selon le Mouvement, et selon les réserves du ministre de l’Economie Tria (Indépendant), ce dispositif n’aurait pas de couverture financière, parce que le mécanisme coûterait près de 60 milliards d’euros. Il serait donc un mécanisme impossible à adopter. Une note de la Ligue affirme vouloir poursuivre sur cette proposition et, par conséquent, cette position pourrait devenir un prochain théâtre d’affrontement au sein du gouvernement ».

EDITORIAL, Messaggero, A. Campi, « Partie à deux pour décider qui commande » : « Une semaine décisive commence pour le gouvernement entre économie, tentatives techniques d’alliance et politique étrangère. À la fin de cette semaine (avec le résultat des élections en Basilicate dimanche), nous comprendrons ce qui peut arriver après les élections européennes. Quand la force réelle de chacun des acteurs sera calculée et une fois qu’ils auront pris acte des -trop- nombreux sujets qui les divisent, il est plausible que la Ligue et le M5S décident plus ou moins pacifiquement de réaliser le contrat souscrit après les élections de 2018. »

COULISSES, Messaggero, « Gel entre Salvini et Di Maio, défi pour mettre à leur compte la relance » : « L’adoption du décret sur les chantiers, le vote au Sénat sur Salvini et Toninelli, la signature du MoU chinois avec l’arrivée à Rome de Xi, les élections en Basilicate : c’est une semaine de « montagnes russes » pour Conte et son gouvernement. Ce sont des journées intenses pour la majorité qui continue à se fissurer, avec deux partis qui sont désormais sur des voies parallèles destinés, peut-être, à ne plus jamais se croiser même si Salvini continue à déclarer qu’il a une « relation d’amour et d’entente » avec le M5S. Mais la réalité est toute autre. Les 2 vice-présidents, à part le fait d’avoir cessé de s’envoyer des dizaines de messages WhatsApp par jour, n’ont désormais presque plus aucun contact. Le seul lien est assuré par le Président du Conseil, qui est dorénavant en charge de tous les dossiers épineux. Dans les accusations réciproques on retrouve la TAV, qui ne plaît au M5S ; le mémorandum d’accord avec la Chine, qui ne plaît pas à la Ligue. Ce qui pousse les leaders à prendre des argument identitaires ».

ARTICLE La Repubblica G. De Marchis « Le défi de l’ancien président du conseil : ‘’nous devons miser sur Salvini, c’est lui notre adversaire’’ » : « Les premiers propos de Paolo Gentiloni comme président du Parti Démocrate ont pour cible Matteo Salvini : ‘’nous devons faire notre course en visant Salvini, c’est le leader de la Ligue qui est notre objectif’’. Visiblement le PD a changé sa cible, ces dernières semaines. Alors que depuis un an, l’activité préférée était de s’en prendre aux 5 Étoiles. Par ailleurs, N. Zingaretti avait lui-même anticipé ce changement et l’identification du véritable adversaire : la Ligue. Et Salvini, qui, selon Gentiloni ‘’avec son souverainisme, il met en discussion nos valeurs fondamentales, le lien entre démocratie et liberté’’. Bref, tout doit changer. Il faut ‘’faire un travail d’équipe’’. »

EDITORIAL de Maurizio Molinari, directeur du quotidien La Stampa « Chine et Russie mise sur l’Italie » (La Stampa de dimanche): « Pour comprendre les craintes de Washington et des autres partenaires de l’Otan sur le mémorandum d’entente avec la Chine, il faut considérer que l’Italie est devenu le maillon faible d’un Occident en difficulté face à deux rivaux stratégiques devenus redoutables : la Chine et la Russie. Ces deux puissances ne coordonnent pas leurs stratégies contre l’Occident mais leurs influences respectives (économique et stratégique) sont favorisées par la faiblesse intérieure de l’OTAN et de l’UE, due à l’absence de leadership, à la rivalité nationale et à la protestation sociale. La preuve de l’approche de Washington sur cette rivalité à trois avec la Chine et la Russie s’explique aussi par le choix de Trump de confier la politique étrangère à l’ancien responsable de la CIA, Mike Pompeo. L’Italie revêt le rôle de frontière entre les deux continents, elle qui a des membres de gouvernement qui se déclarent plus proches de Pékin et Moscou plutôt que Washington, Berlin, Paris et Bruxelles. Sans oublier que l’Italie est le 7e pays le plus riche de la planète, faisant partie du G7 et jouant un rôle-clé dans l’UE et l’Otan, outre la position stratégique en Méditerranée. Du coup, l’Italie apparait comme une proie appétissante et accessible. D’où la décision de Washington, Paris et Berlin de regarder vers le Quirinal lorsque les thèmes fondamentaux pour la sécurité de l’Occident sont en jeu ».

Kukiz'15.jpg

COULISSES, Messaggero, S. Canettieri « Fico (M5S) rencontre l’ambassadeur français et Di Maio à Zagreb cherche de nouveaux alliés » : « Une rencontre, la seconde, pour continuer à « réchauffer » les rapports  après les tensions des semaines passées. L’Ambassadeur Christian Masset verra demain le président de la Chambre Fico. Di Maio, lui, se tient à distance des gilets jaunes. Il a immédiatement téléphoné à l’Ambassadeur samedi dernier après les derniers incidents, et il est allé à Zagreb hier, invité de Zivi Zid, le parti croate qui a signé le manifeste commun du M5S et de trois autres forces politiques : la grecque Akkel, la polonaise Kukiz ’15, la finlandaise Like Nyt. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Résultats du premier tour des présidentielles en Slovaquie.

SME Rodina.jpg

Slovaquie. Lors du premier tour des élections présidentielles de ce 16 mars 2019, Štefan Harabin, ancien ministre de la Justice, « populiste de droite » et pro-russe, arrive en troisième position avec 14,34 %. Le candidat ultranationaliste Marian Kotleba (ĽSNS), ancien gouverneur de région, arrive quatrième avec 10,39 %. La candidat Milan Krajniak du parti patriote-conservateur et anti-immigration SME-Rodina arrive septième en obtenant 2,77 %.

Le second tour opposera les deux premiers : la libérale Zuzana Caputova et le candidat indépendant soutenu par les sociaux-démocrates.

(http://www.volbysr.sk/sk/data01.html)

17/03/2019

Tommy Robinson à Anvers.

VB.jpg

Belgique. Flandre. Ce samedi 16 mars 2019, lors d’un meeting à Anvers (Antwerpen), au cours duquel le militant britannique anti-islamisation Tommy Robinson et l’étoile montante du nationalisme flamand Dries Van Langenhove ont pris la parole, l’homme fort du Vlaams Belang Filip Dewinter a appelé à ne pas restreindre la liberté d’expression au nom du politiquement correct.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2019/03/05/tom...)

16/03/2019

Matteo Salvini poursuit sa campagne en Basilicate.

Ligue.jpg

Italie. Le dirigeant de la Ligue, vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur Matteo Salvini poursuit sa campagne en Basilicate en vue des élections régionales du 24 mars 2019.

L 1.jpg

Ce 15 mars au soir à Maratea

L 2.jpg

Ce samedi 16 mars à Villa d’Agri

L 3.jpg

Ce samedi 16 mars au soir à Potenza

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2019/03/11/mat...)

Geert Wilders, sous très haute protection, à Volendam et Spijkenisse.

PVV.jpg

Pays-Bas. Le président du PVV Geert Wilders s’est rendu, ce samedi 16 mars 2019, à Volendam, dans la province de Hollande du Nord, et à Spijkenisse, dans la province de Hollande du Sud, afin de distribuer des tracts électoraux en vue des élections provinciales de ce 20 mars 2019. Il était accompagné de nombreux policiers [car la semaine précédente, un homme a été arrêté avec une hache et des couteaux].

Volendam :

PVV Vol 1.jpg

PVV Vol 2.jpg

Spijkenisse :

PVV 1.jpg

PVV 2.jpg

PVV 3.jpg

PVV 4.jpg

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2019/03/12/l-h...)

Die blaue Partei ne se présente pas aux élections européennes.

Die blaue Partei.png

Allemagne. Frauke Petry a retiré la candidature de sa formation politique, die blaue Partei (le parti bleu), aux élections européennes.

[Frauke Petry était autrefois la figure de proue de l’AfD.]

Reportage : meeting de Forum voor Democratie à Maestricht.

FvD.png

Pays-Bas. Dans le cadre des élections provinciales du 20 mars 2019, le Forum voor Democratie (Forum pour la Démocratie) a organisé, ce 15 mars 2019 au soir, un meeting à Maestricht (Maastricht), dans le Limbourg néerlandais.

FvD 1.jpg

Affiche de Forum voor Democratie : Thierry Baudet

FvD 2.jpg

Une affiche qui symbolise le glorieux passé des Pays-Bas

FvD 4.jpg

Thierry Baudet, député et dirigeant du parti

FvD 10.jpg

Theo Hiddema, député

FvD 7.jpg

Henk Otten

FvD 5.jpg

Annabel Nanninga

FvD 9.jpg  

FvD 6.jpg

15/03/2019

Suède : la dirigeante des démocrates-chrétiens dénonce l'insécurité pour les femmes due aux migrants.

Suède. La dirigeante des démocrates-chrétiens Ebba Busch Thor a déclaré, au sein d’une interview accordée à l’organe de presse Aftonbladet, que les femmes sont en Suède de moins en moins en sécurité : « Avant tout, le problème de l’insécurité des femmes doit être combattu et est aigu. La peur est, en grande partie, due au harcèlement par des groupes de jeunes migrants, souvent des nouveaux venus provenant de parties du monde au sein desquelles les femmes ne sont pas censées se déplacer librement. »

Elle a ajouté que le service de jeunesse de l’administration de la ville d’Uppsala a recommandé aux jeunes filles de ne pas sortir seules, pas seulement la nuit mais aussi durant la journée : « Cela signifie que la dignité humaine de la femme est subordonnée à celle de l’homme. Elles resteront à la maison ou devront être escortées. »

Elle précise : « Je ne veux pas cela, je ne veux pas et ne peux pas l’accepter. Je ne me tairai pas non plus. »

Ebba Busch Thor.jpg

Ebba Busch Thor

L’ UKIP dénonce la décision des députés à propos du Brexit.

UKIP.jpg

Royaume-Uni. L’UKIP dénonce la décision des députés à propos du Brexit :

https://www.lesoir.be/212368/article/2019-03-14/les-deput...

"Salvini fait l’Américain : ‘’nous ne serons pas une colonie de Xi.""

M5S.jpg

Ligue.jpg

Italie. Revue de presse.

La mobilisation mondiale des jeunes en faveur du climat domine les Unes des médias italiens et fait l’objet d’une large couverture photographique de la part de la presse écrite : « Effet Terre » - ‘’Le monde se mobilise. 208 cortèges en Italie’’ (La Repubblica), « Les jeunes dans les rues pour sauver la Planète » (Corriere della Sera), « Les jeunes arrêtent le monde » - ‘’La Suédoise Greta Thunberg à la tête du mouvement pour le climat’’ (La Stampa).

Le protocole d’accord entre l’Italie et la Chine est toujours attentivement suivi. La presse souligne notamment l’opposition de la Ligue à plusieurs aspects de cet accord : « Route de la Soie, querelle au sein du Gouvernement » - ‘’Une réunion de la majorité prévue aujourd’hui’’ (Corriere della Sera), « Accord avec la Chine, l’ultimatum de Salvini » - ‘Forte tension au sein du gouvernement’’ (La Repubblica), « Italie-Chine, nouvelle querelle au gouvernement » - ‘’Salvini d’accord avec Trump. Di Maio : ils veulent la crise’’ (Il Messaggero), « Salvini se découvre atlantiste » (Fatto Quotidiano).

ARTICLE La Repubblica C. Vecchio « Réunion aujourd’hui sur la Chine : la Ligue freine et demande des modifications » : « Sur l’accord avec la Chine, Salvini explique : ‘’avant de permettre à quelqu’un d’investir sur le port de Trieste ou de Gênes, je ferai des contrôles approfondis. S’il est américain, aucun problème. Si, au contraire, il est chinois, c’est différent’’. Dans cette phrase nous trouvons tout ce qui divise la Ligue et le M5S sur l’accord commercial avec les Chinois. Une commission interministérielle dirigée par M. Roberto Chieppa, vise à renforcer le « Golden Power », les pouvoirs que l’exécutif peut exercer pour sauvegarder les avoirs stratégiques. Une manière d’élargir les tutelles et de tenter d’émousser les frictions avec les alliés ».

COMMENTAIRE Sole 24 Ore L. Palmerini « Chine et défense, la politique étrangère dans la compétition électorale » : « Le mémorandum sur la Chine a remis la politique étrangère des deux partis au gouvernement au centre des discussions. Elle a révélé que la ligne des deux partis demeure incompréhensible car flottante et en mouvement, et que la politique étrangère est désormais le terrain quotidien de la compétition entre les deux vice-présidents du Conseil, Di Maio et Salvini. Cela a été constaté avec la ligne Lyon-Turin (TAV), dont le sort reste en suspens, en attendant les résultats des élections européennes, sur le Venezuela, sur les avions F35 et enfin sur la Chine. »

RETROSCENA (coulisses) La Repubblica C. Lopapa « Salvini fait l’Américain : ‘’nous ne serons pas une colonie de Xi, sinon on annule tout » : « Le long appel téléphonique entre le Président du Conseil, G. Conte, et le ministre de l’Intérieur, M. Salvini, se transforme en un véritable ultimatum. Car la signature du memorandum of understanding avec le Président chinois, prévue à l’occasion de sa visite à Rome le 22 mars, n’est plus un fait acquis. Salvini aurait expliqué à Conte que même s’il ne s’agit pas d’un traité international, et donc pas contraignant, il s’agit tout de même ‘’d’un acte politique important et, en l’état, il ne peut être validé’’. Conte a expliqué à Salvini que le « Golden Power » sera étendu sur les télécommunications, les ports, les aéroports, les autoroutes, les chemins de fer. Mais cela ne suffit pas à la Ligue. Hier, l’ambassadeur américain a fait part au secrétaire à la Présidence, G. Giorgetti (Ligue), des préoccupations de Washington ».

ARTICLE, Corriere della Sera M. Cremonesi « La colère de Salvini ‘’nous nous opposons aux colonisations’’ » : « Salvini rappelle aux chefs de groupe de la Ligue que ‘’les services de renseignement, pendant leur audition, ont souligné que le contrôle des réseaux était un sujet de sécurité nationale’’ et que ‘’faire des affaires ne justifie pas de donner en échange les clés de la maison’’. Bref, la tension est très forte. Salvini parle à Giorgetti mais pas à Di Maio. ‘’Le problème, ce n’est pas lui. Il a bien travaillé. Mais les choix doivent être partagés... certains disent que l’on a travaillé sur le dossier pendant des mois. Mais qui l’a dit ?’’ ».

ARTICLE, La Stampa, M. Bresolin : « Davantage de financement pour la TAV … et en fait non. La schizophrénie des Cinq Étoiles en Europe » : « D’un côté le gouvernement italien demande à la France et à l’Union européenne ‘’une répartition différente des engagements économiques‘’ pour la réalisation de la ligne ferroviaire Lyon-Turin (TAV), (France 25 %, Italie 35 % et UE 40 %, avec la possibilité d’atteindre 50 %). De l’autre côté, le M5S tente de remettre à zéro les fonds européens destinés à la liaison Lyon-Turin. Hier, à Strasbourg, où le Parlement devait voter une résolution sur le budget 2020 de l’UE, le M5S a présenté un amendement qui soulignait que ‘’les fonds ne devraient pas être utilisés pour financer des projets controversés et sans une valeur économique, environnementale et sociale réelle, comme la nouvelle ligne ferroviaire entre Lyon et Turin‘’. L’amendement a été rejeté et la Ligue s’est rangée contre cette proposition ».

Congrès national des familles à Vérone. ARTICLE, La Stampa, D. Lessi : « Les ultra-conservateurs se rencontrent à Vérone. Dispute entre la Ligue et le M5S » : « Le Congrès mondial des familles, qui se tiendra à Vérone à la fin du mois, est le dernier théâtre d’affrontement au sein du gouvernement. À la suite des déclarations de Di Maio, qui avait affirmé que ‘’ceux qui se permettent de dire que les femmes doivent rester à la maison, en tant qu’être humain inférieur, ne font pas partie de [ses] amitiés‘’ et de Stefano Buffagni (M5S), secrétaire d’Etat à la Présidence du Conseil : ‘’À Vérone le Moyen Age montera sur scène ‘’, le leader de la Ligue, M. Salvini a répondu qu’il participera à ce congrès. Il semble que le patronage du Palais Chigi ait été révoqué, selon la ministre de la santé (M5S) , tandis que le ministre de la Famille Lorenzo Fontana, (Ligue), a précisé que le logo de la Présidence du Conseil est encore bien visible sur le site officiel de la rencontre. Même les ultra-conservateurs, les homophobes pro-Poutine et les associations pro vie proches de S. Bannon, seront présents ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

La sécurité de Geert Wilders est renforcée.

PVV.jpg

Pays-Bas. La sécurité de Geert Wilders est renforcée. L’homme arrêté le week-end dernier a déclaré qu’il voulait s’en prendre à la vie de Geert Wilders.

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2019/03/12/l-h...)

14/03/2019

Le FPÖ reçoit Thilo Sarrazin.

FPÖ.jpg

Autriche et Allemagne. Le FPÖ (Autriche) a organisé, ce 14 mars 2019 à Vienne, un débat avec le célèbre écrivain et homme politique social-démocrate allemand (SPD) Thilo Sarrazin.

FPÖ 1.jpg

Le président du FPÖ et vice-Premier ministre Heinz-Christian Strache, Thilo Sarrazin et le candidat de tête du FPÖ en vue des élections européennes Harald Vilimsky.

FPÖ 4.jpg

"Académie libérale [patriote]"

FPÖ 2.jpg

 

FPÖ 3.jpg

 Sarrazin et Vilimsky 

FPÖ 6.jpg

Strache 

FPÖ 5.jpg

Johann Gudenus (FPÖ) (à droite sur la photo)

(http://www.bvoltaire.fr/lecrivain-social-democrate-thilo-...)