Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2017

Numéro de Conflits consacré au populisme.

France. La revue Conflits N°14 contient divers articles intéressants sur le populisme en Europe et en Amérique du Sud.

Conflits 1.jpg

(https://www.revueconflits.com/)

Andreas Leiter Reber se félicite du report du vote sur le droit du sol.

Die Freiheitlichen.jpg

Italie. Tyrol du Sud / Haut-Adige. Le président (depuis mai 2017) des Freiheitlichen Andreas Leiter Reber se félicite du report à l’automne 2017 par le gouvernement italien du vote au Sénat à propos du droit du sol.

Andreas Leiter Reber.jpg

Andreas Leiter Reber

Camionnette de Frères d'Italie-Alliance Nationale.

FI-AN.jpg

Italie.

FI 1.jpg

La dirigeante de Frères d'Italie-Alliance Nationale Giorgia Meloni : "Non au droit du sol."

HC Strache et sa femme à Ibiza.

FPO.jpg

Autriche et Espagne (Ibiza). Le président du FPÖ Heinz-Christian Strache et sa femme sont en vacances à Ibiza.

FPÖ 1.jpg

HC Strache et sa femme Philippa Beck

Italie : report de la loi sur le droit du sol.

Ligue du Nord.jpg

Italie. Le gouvernement diffère la loi sur le droit du sol : 

http://www.tdg.ch/monde/gouvernement-differe-loi-droit-so...

Report de la loi sur le droit du sol : les patriotes exultent.

M5S.jpg

Ligue du Nord.jpg

Forza Italia.png

FI-AN.jpg

Italie. Revue de presse.

Report de la loi sur le droit du solUnes –« Ius soli, le stop de Gentiloni » : ‘’le vote reporté après l’été, la Ligue exulte’’ (Corriere della Sera), « Ius soli, marche arrière du gouvernement. Des barricades aux Sud contre les débarquements » (La Repubblica), « Le stop de Gentiloni : ‘’les conditions ne sont pas là’’ » (La Stampa), « La loi sur le droit du sol sur une voie morte » (Il Messaggero), « Gentiloni reporte la loi sur le droit du sol » (Il Mattino), « Ius soli, la capitulation du PD » (Il Giornale).

RETROSCENA (Coulisses), La Repubblica, V. Polchi : « ‘’Laisser-passer temporaires pour ceux qui veulent quitter l’Italie’’, voilà le plan qui trouble l’UE » : « Le ministère des Affaires Etrangères italien est en train d’étudier l’hypothèse de « laisser-passer humanitaire » temporaires qui permettraient aux migrants de pouvoir circuler librement dans la zone Schengen. Ce document pourrait être donné aux milliers des migrants qui souhaitent aller au Nord de l’Europe. Voilà le plan par lequel l’Italie pourrait faire sauter le bloc des frontières UE et ainsi désengorger une partie de son système d’accueil. Une sorte ‘’d’arme finale’’ et donc un outil de pression auquel personne ne voudrait arriver. Le ministère de l’Intérieur dément cette hypothèse tandis que la Farnesina affirme que la réflexion se poursuit depuis longtemps. »

ARTICLE, Corriere della Sera D. Martinaro « Feu vert de l’UE au code de conduite pour les ONG » : «  Avec le code de conduite, partagé au sein de l’UE et signé par les organisations humanitaires, les autorités portuaires pourraient se révéler très exigeantes vis-à-vis des ONG qui refuseraient de le signer. Le ministère de l’Intérieur annonce effectivement une ligne dure contre ceux qui n’y adhéreront pas. L’aval européen, signé le 13 juillet, a été annoncé dimanche par le ministre Minniti au terme d’une semaine très difficile sur le front migratoire, avec des chiffres importants de débarquements et la révolte des citoyens et du maire de la ville sicilienne de Castell’Umberto, près de Messine »

ARTICLE Il Messaggero M. Ventura « Pression sur le Niger et le Tchad pour réduire les flux dans l’immédiat » : « Premier rendez-vous aujourd’hui avec le Conseil des ministres des affaires étrangères à Bruxelles où la stabilisation de la Libye sera la thématique cruciale. Mais la reunion de lundi prochain à Tunis sera peut-être encore plus décisive. Le ministre Minniti rencontrera le groupe de contact européen formé par la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse en présence des autorités des pays-clé de la zone : le premier ministre libyen al-Sarraj et les représentants du Niger et du Tchad. La difficulté de Minniti sera celle de convaincre Paris et Londres de collaborer, ces derniers ayant contribué à déstabiliser la Libye avec la guerre contre Kadhafi. Le défi de Minniti et du gouvernement italien est de permettre la présence d’agents européens encadrés dans des missions avec des objectifs spécifiques et des accords économiques avec les tribus locales ».

ARTICLE, La Repubblica, S. Palazzolo « Migrants, le sentiment de révolte s’amplifie dans le centre et le sud, ‘’Stop à l’accueil, il n’y a plus de place’’ » « De la Sicile à Civitavecchia, les maires du centre-sud s’opposent à l’ouverture de nouveaux centres d’accueil pour les migrants. Antonio Cozzolino, maire M5S de Civitavecchia, précise : ‘’Le problème n’est pas l’immigré, mais une politique d’immigration fondée sur l’urgence et l’approximation’’ ».

Politique intérieure 

ARTICLE Corriere della Sera A. Trocino « Majorité divisée sur le droit du sol, Gentiloni décide de reporter après l’été » : « Le Ius soli (droit du sol) ne sera pas adopté, du moins pas cet été. Après les polémiques de ces derniers jours, c’est le président du Conseil Paolo Gentiloni qui déclare le report temporaire du projet de loi sur la citoyenneté ‘’tenant compte des difficultés parues chez certains secteurs de la majorité, j’estime qu’il n’y a pas les conditions pour approuver le décret-loi avant cet été’’. Cela malgré les pressions des ‘’renziens’’ pour accélérer. Le leader centriste d’AP, Angelino Alfano, a répété son soutien à la loi. A droite, les partis Forza Italia, Ligue du Nord et Fratelli d’Italia revendiquent les mérites de ce report ».

ARTICLE, La Repubblica, G. De Marchis « Ius soli, Gentiloni freine le projet. ‘’Engagement pour l’automne’’. Tensions entre le PD et Alfano » « Palais Chigi : il n’y a pas les conditions pour l’approuver pendant l’été. Les centristes, Forza Italia et la Ligue du Nord exultent » « Pas de confiance au ius soliavant la pause estivale. Il y a l’engagement de revenir sur la loi à l’automne, mais il s’agit d’une promesse très difficile à tenir. Paolo Gentiloni a annoncé : ‘’En tenant compte des difficultés apparues dans certains secteurs de la majorité, je considère que les conditions pour approuver la loi sur la citoyenneté accordée aux mineurs étrangers nés en Italie ne sont pas réunies pour le moment. Il s’agit tout de même d’une loi juste’’».

COMMENTAIRE Corriere della Sera M. Franco « Le réalisme l’emporte » : « Il s’agit d’un bon signal. Cela prouve que les priorités du gouvernement finissent par l’emporter sur celles du parti. Heureusement, Gentiloni n’a pas suivi Renzi (et ce dernier a le mérite d’avoir soutenu ensuite la décision de Gentiloni) car le contexte a changé et le gouvernement italien ne veut pas se retrouver isolé en Europe ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

16/07/2017

Le PVV donné à 21 sièges et le Forum voor Democratie à 6 sièges.

PVV.jpg

FvD.png

Pays-Bas. Le sondage Maurice de Hond du 16 juillet 2017 donne de légères variations par rapport aux résultats des élections législatives du 15 mars 2017. Le PVV de Geert Wilders gagne 1 siège et le Forum pour la Démocratie de Thierry Baudet gagne quatre sièges. Les quatre partis qui négocient afin de former un gouvernement (VVD, CDA, D66, Christen Unie) et disposent ensemble de 76 sièges sur 150 sont donnés au sein de ce sondage ensemble à 74 sièges.

Maurice 1.jpg

VVD : Parti libéral [de droite] 

PVV : parti patriotique 

CDA : Parti démocrate-chrétien 

D66 : Parti libéral [de gauche] 

Groenlinks : écologistes

SP : gauche de la gauche 

PvdA : Parti travailliste 

Christen Unie : parti religieux

Partij voor de Dieren : parti des animaux 

50plus : parti des plus de 50 ans 

SGP : Parti chrétien protestant 

Partij voor de Dieren : parti des animaux 

SGP : Parti chrétien protestant 

Denk : travaillistes immigrationnistes 

Forum voor Democratie : parti patriotique 

Rapprochement entre le Jobbik et le VMRO.

Jobbik.jpg

VMRO.jpg

Hongrie et Bulgarie. Le président du Jobbik et député Gábor Vona et le député du Jobbik Márton Gyöngyösi (Hongrie), représentants du « Comité pour l’initiative d’union salariale » (salaire égal à travail égal, partout au sein de l’Union Européenne), se sont rendus en Hongrie afin d’y rencontrer le 10 juillet 2017 des représentants du VMRO (ORIM - Organisation Révolutionnaire Intérieure Macédonienne) : le député européen Angel Dzhambazki, le député Julian Angelov et le président de l’organisation de jeunesse du parti Mihail Petrov. 

Gábor Vona dénonce le fait que la jeunesse émigre pendant que des migrants d’Asie et d’Afrique désirent migrer vers la Hongrie ou des pays voisins. 

Le VMRO récoltera les 12.750 signatures nécessaires pour l’initiative. 

En septembre 2017, un meeting de lancement de campagne électorale se tiendra à Sofia (Bulgarie) en présence de représentants du Jobbik. 

Le VMRO enverra des représentants à un événement organisé le 7 septembre 2017 par le Jobbik à Budapest en Hongrie.

Hongrie 1.jpg

Márton Gyöngyösi, Julian Angelov, Gábor Vona et Mihali Petrov au Parlement bulgare.

Munich : un restaurant ferme car des membres de PEGIDA y mangeaient.

PEGIDA sigle.jpg

Allemagne. Bavière. Munich. La pizzeria « Casa mia » ferme ses portes le 21 juillet 2017 suite au fait que des membres de PEGIDA y mangeaient régulièrement sans faire part de leur appartenance à ce groupe et sans y distribuer de tracts. Située dans le quartier de Sendling, elle était en activité depuis 14 ans. Un responsable politique social-démocrate (SPD) du quartier a alors lancé une campagne en vue d’interdire aux membres de PEGIDA de se réunir dans les restaurants du quartier et PEGIDA Munich a répliqué en appelant sur sa page Facebook ses sympathisants à aller manger dans ce restaurant. La brasserie a décidé de rompre le contrat qui la lie au restaurateur par crainte pour sa réputation et le restaurant doit fermer.

Pays-Bas : quatre mois sans nouveau gouvernement.

PVV.jpg

Pays-Bas. Depuis les élections législatives du 15 mars 2017 le pays ne dispose toujours pas d’un nouveau gouvernement. Les libéraux de droite du VVD, les chrétiens-démocrates du CDA, les libéraux de gauche de D66 et le parti religieux ChristenUnie tentent de former un gouvernement qui disposerait d’une très courte majorité au sein de la Chambre des députés. Le PVV de Geert Wilders est toujours exclu des négociations. 

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/03/16/sui...)

15/07/2017

La vision d'Alexander Gauland à propos des relations germano-russes.

 AfD.jpg

Russie unie.jpg

Allemagne et Russie. Au sein d’une interview donnée au Visegradpost, Alexander Gauland, qui conduit la campagne de l’AfD pour les élections législatives de 2017, explique sa vision des relations germano-russes : 

« L’Allemagne s’est toujours bien portée lorsqu’elle avait de bonne relations avec la Russie. Cela remonte loin dans l’Histoire. La Prusse a été sauvée en 1763 par un revirement d’alliance de la Russie, et une seconde fois en 1807 par le Traité de Tilsit avec Napoléon. Les Guerres de libération  (1815) n’auraient pas été possibles sans la Russie et l’unification par Bismarck est aussi le fruit d’un renversement d’alliance de la Russie, lâchant l’Autriche pour soutenir la Prusse. Les hommes d’État et monarques allemands ont perdu de vue cette situation après la fin de l’ère bismarckienne et mené l’Allemagne dans une confrontation qui signifiait la guerre, tant à l’Ouest qu’à l’Est. Ce fut une erreur, c’est pourquoi de bonnes relations avec la Russie sont la condition d’une Allemagne forte et sûre. Dans cette mesure, l’expansion de l’OTAN en contradiction avec les accords oraux qui avaient été convenus avec la Russie lors des négociations pour la réunification, est une faute. On ne pouvait modifier l’ordre mondial qu’avec la Russie; on l’a néanmoins modifié contre la Russie et cela a eu pour conséquence la crise de Crimée et la crise ukrainienne. C’est pourquoi les vieilles règles de la politique russo-prussienne, à savoir de bonnes relations avec la Russie comme condition d’une bonne cohabitation en Europe, conservent leur valeur. » 

(https://visegradpost.com/fr/2017/07/07/alexander-gauland-...)

Alexander Gauland.jpg

Alexander Gauland

14/07/2017

Le FPS présentera des listes dans l’ensemble de l’Autriche lors des législatives de 2017.

 FPS.jpg

Autriche. L’ex-FPÖ Karl Schnell a décidé de présenter des listes de son parti, le FPS, sous le nom « Freie Partei Österreich » (Parti libre d’Autriche), dans l’ensemble du pays lors des législatives d’octobre 2017. Il dispose à cette fin de trois signatures d’élus  nécessaires : les FPS Rupert Doppler et Gerhard Schmidt et le Team-Stronach Christoph Hagen. 

Karl Schnell déclare lui-même ne pas disposer de fonds pour conduire la campagne électorale. 

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/06/12/le-...)

Les migrants n'enrichissent pas Bruxelles et Anvers.

Belgique. Une étude de la banque ING montre que les villes de Bruxelles et Anvers (Antwerpen) ne bénéficient pas en matière de rentrées fiscales du fort accroissement de population dû aux migrants.

"Ius soli, le gouvernement risque la crise."

Italie. Revue de presse.

Gouvernement/droit du sol Unes – « Ius soli, le gouvernement risque la crise » - ‘’le ministre centriste Costa s’oppose à la motion de confiance et menace de démissionner’’ (La Repubblica).

ARTICLE, La Repubblica, G. De Marchis : « Ius soli, le stop du ministre Costa » : « Le ministre centriste des Affaires Régionales Enrico Costa s’oppose à la motion de confiance sur l’adoption de la loi relative au droit du sol et menace de démissionner. Les autres dirigeants centristes d’AP (Alliance Populaire), parti du ministre des Affaires Etrangères Alfano, sont aussi contre la confiance et déclarent que ce vote serait l’occasion cherchée par Matteo Renzi pour créer un incident et par conséquent une crise de gouvernement pour anticiper la date des élections politiques. » 

(Traduction : ambassade de France à Rome)

13/07/2017

Le M5S donné à 27 %.

M5S.jpg

Ligue du Nord.jpg

Forza Italia.png

FI-AN.jpg 

Italie. Un sondage EMG donne le M5S de Beppe Grillo à 27 % et le Parti Démocrate [centre-gauche] à 27 %. La Ligue du Nord est donnée à 15 %, Forza Italia à 14 % et Frères d’Italie-Alliance nationale à 5 %.

Le FPÖ donné à 25 %.

FPO.jpg 

Autriche. Un sondage Research Affairs donne le FPÖ deuxième à 25 % derrière les sociaux-chrétiens de l’ÖVP à 34 % et devant les sociaux-démocrates du SPÖ à 23 %.

HC Strache reçoit une décoration.

FPO.jpg

Autriche. Le président du FPÖ Heinz-Christian Strache a reçu des mains de la présidente de la Chambre des députés une décoration.

FPÖ 1.jpg

La présidente de la Chambre des députés (SPÖ [sociale-démocrate]) Doris Bures et le président du FPÖ HC Strache.

L'AfD donnée à 9,5 %.

AfD.jpg

Allemagne. Un sondage INSA donne l’AfD à 9,5 % en vue des élections législatives de septembre 2017.

11/07/2017

Erika Steinbach prendra part à un meeting de l'AfD à Pforzheim.

AfD.jpg

Allemagne. Le député ex-CDU Madame Erika Steinbach prendra part le 6 septembre 2017 à un meeting de l’AfD aux côtés de dirigeants de ce parti à Pforzheim au Bade-Wurtemberg.

(http://www.bvoltaire.fr/depute-ex-cdu-erika-steinbach-sou...)

Norbert Hofer conduira la liste du FPÖ du Burgenland lors des élections législatives.

FPO.jpg

Autriche. L’ancien candidat du FPÖ à la présidence de la République Norbert Hofer conduira la liste du FPÖ du Burgenland lors des élections législatives d'octobre 2017.

"Ius soli, tensions entre Renzi et Gentiloni."

Italie. Revue de presse.

ARTICLE, La Repubblica, C. Lopapa : « Ius soli, tensions entre Renzi et Gentiloni » : « Le président du Conseil Gentiloni freine sur la confiance au Parlement pour la loi sur la nationalité aux migrants. Cette loi, qui doit être encore adoptée, est sûrement un thème très délicat et le risque ne pas pouvoir l’adopter sans confiance est très élevé pour le gouvernement. Matteo Renzi insiste : selon lui, on ne peut absolument pas revenir en arrière puisque le Ius soli est une loi de civilisation et si Paolo Gentiloni n’est pas convaincu il doit le dire, la faute ne peut pas retomber sur le Parti Démocrate [centre-gauche] ». 

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Matteo Salvini : "Le M5S n’est pas le mal absolu, une entente après les élections est possible."

 M5S.jpg

Ligue du Nord.jpg

Forza Italia.png

Italie. Revue de presse.

ARTICLE La Repubblica A. Fraschilla « Grillo et Casaleggio débarquent en Sicile ‘’gagner ici pour viser Rome’’ » : « La direction du Mouvement 5 Etoiles se rend en Sicile pour présenter officiellement leur candidat pour les élections régionales, Giancarlo Cancelleri. Di Maio prévient ‘’nous ne ferons pas d’alliances, ni ici en Sicile, ni à Rome’’ et dit clairement que ‘’la victoire que nous espérons ici signifie aussi démontrer aux Italiens ce que nous voulons faire au gouvernement de l’Italie’’. Et Grillo souligne ‘’ne me décevez pas, il n’y aura pas d’autres occasions’’ ».

ENTRETIEN de Matteo Salvini, secrétaire de la Ligue du Nord « Le M5S n’est pas le mal absolu, une entente après les élections est possible » (La Repubblica): « Contrairement à ce que pense Berlusconi, j’estime que dialoguer avec le M5S sur certains points est possible : honnêteté politique, immigration, une certaine vision de l’Europe, la sécurité, la coupe des retraites des parlementaires. Depuis 4 ans, l’Europe se fiche de nous. L’Italie doit penser à elle-même, faire comme l’Espagne qui défend ses frontières. Une loi électorale majoritaire aurait favorisé la transparence. La loi proportionnelle, à laquelle Renzi et Berlusconi travaillent est l’exact contraire. Je peux assurer que La ligue ne fera jamais de « grande coalition » [avec la gauche ndt]».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

10/07/2017

Une voiture de campagne de l’AfD attaquée à la peinture.

AfD.jpg

Allemagne. Hesse. Taunustein. Une voiture de campagne de l’AfD a été attaquée à la peinture.

AfD 1.jpg

AfD 2.jpg

AfD 3.jpg

09/07/2017

Interview d’Alexandre del Valle par Lionel Baland.

 Eurolibertés.png

PP.jpg

France et Belgique. Interview de l’analyste Alexandre del Valle en présence du député du Parti Populaire (Belgique) Aldo Carcaci : 

http://eurolibertes.com/geopolitique/interview-dalexandre...

Aldo Carcaci et Alexandre del Valle.jpg

Aldo Carcaci et Alexandre del Valle

08/07/2017

Pier Silvio Berlusconi : "Papa doit continuer".

Forza Italia.png

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

ENTRETIEN de Pier Silvio Berlusconi, vice-président de Mediaset et fils de Silvio Berlusconi, La Repubblica, « Pour enrayer l’antipolitique il pourrait aussi passer un accord avec le centre-gauche. Papa doit continuer, lui seul peut arrêter le Mouvement 5 Etoiles » « J’espère que mon père reviendra pour relancer le pays. Pour le moment il ne peut pas être le candidat à la présidence du Conseil, mais il peut jouer un rôle pour unir le centre-doit ou, à la limite, pour faire un accord avec le centre-gauche qui puisse limiter l’ascension du M5S»

ARTICLE, Sole 24 Ore A. Biondi « Mediaset : bientôt des recettes mais des pertes terribles à cause de Vivendi » : « Depuis Montecarlo pour présenter la programmation future de Mediaset, Pier Silvio Berlusconi montre du doigt le groupe transalpin : ‘’pour 2016 les pertes provoquées par Vivendi s’élèvent à 350 millions d’euros. Cela a été terrible’’. Et sur le contentieux, il fait savoir ‘’il n’y a ni nouvelles, ni négociations’’. Toutefois, il assure des bénéfices imminents pour 2017 ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)