Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2017

Paul Nuttall démissionne.

UKIP.jpg

Royaume-Uni. Le dirigeant de l’UKIP Paul Nuttall démissionne de son poste suite aux élections législatives de ce 8 juin 2017 au cours desquelles son parti n’a pas obtenu d’élus.

Le RFS a 65 ans.

FPO.jpg

RFS.jpg

Autriche. Le Ring freiheitlicher Studenten (RFS – Cercle des étudiants libéraux [nationalistes]) a fêté ce mardi 6 juin 2017 ses 65 ans d‘existence. Cette organisation annexe du FPÖ est plus ancienne que le parti lui-même.

[Le Ring freiheitlicher Studenten  avait été fondé le 26 mai 1952.]

Frères d’Italie-Alliance Nationale est favorable à l’organisation d’élections législatives anticipées.

FI-AN.jpg 

Italie. Frères d’Italie-Alliance Nationale est favorable à l’organisation d’élections législatives anticipées.

FI 1.jpg

"Notre patiente est à bout. Des élections immédiatement !"

"L’accord entre Renzi et Grillo coule à pic."

 M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

Loi électoraleUnes - « L’accord entre Renzi et Grillo coule à pic » (Corriere della Sera), « Chaos à la Chambre, la loi électorale rejetée. Renzi : élections en 2018 » (La Repubblica), « Adieu à la loi électorale, énigme sur les élections » (La Stampa), « L’accord tombe à l’eau, chaos à la Chambre, le Quirinal inquiet » (Il Messaggero), « La loi électorale coule, sursaut de la Bourse » (Sole 24 Ore), « L’accord saute, affrontement PD-M5S » (Il Mattino).

ARTICLE, Corriere della Sera, D. Mart : « Loi électorale, chaos et « francs-tireurs. L’accord coule à pic » : « L’accord sur la loi électorale saute lors d’un vote hier à la Chambre des députés. La loi a été rejetée pour les divergences au sein même des partis qui avaient remanié le texte ainsi que par l’influence des « francs-tireurs ». Le PD déclare que le texte est mort et Grillo dit qu’il est très satisfait. Maintenant la loi doit va être révisée de nouveau en commission. »

RETROSCENA (coulisses) La Repubblica T. Ciriaco « Renzi dit adieu aux élections anticipées ‘’en 2018 avec l’actuelle loi et alliance au Sénat avec Pisapia » : « Réuni avec les siens, Renzi dicte la ligne ‘’il est clair qu’il n’y a pas de place dans ce Parlement pour une réforme’’, mettant de côté son rêve d’élections anticipées et adoptant son plan B ‘’la législature va de l’avant’’. Renzi appelle Berlusconi et Gianni Letta pour leur dire ‘’le M5S qui vote l’amendement de Fratelli d’Italia n’est pas acceptable’’. Il y a au moins la satisfaction de montrer du doigt le Mouvement 5 Etoiles. Berlusconi aussi montre des signes de nervosité, craignant de finir en marge du système».

RETROSCENA (Coulisses) La Stampa U. Magri et F. Martini « Renzi avoue à Berlusconi ‘’Je ne contrôle plus les miens’’ » : « Le leader du PD critique ses lieutenants et songe à un décret-loi ou à une révision de la loi électorale avec un seuil de barrage plus bas (de 5 à 4%), pouvant rendre moins hostiles les centristes d’Alfano. Ou à prévoir le vote disjoint si cher au M5S. Les représentants de Forza Italia sont particulièrement actifs, avec leur chef de groupe Brunetta qui travaille déjà à un nouveau canevas suivant les désirs du Quirinal ».

ARTICLE, La Repubblica A. Cuzzocrea « M5S : satisfaction et maux de ventre, Di Maio est le vrai perdant » : « L’aile orthodoxe du Mouvement 5 Etoiles s’est imposée sur les ‘’gouvernistes’’ et se félicite d’avoir mis fin aux négociations avec les ‘’tricheurs’’ du PD. Et Di Maio et Tonini doivent se contenter de journalistes que la loi électorale est morte, que le M5S est favorable aux élections anticipées avec la loi actuelle car ‘’la majorité n’est plus là’’ ».

ENTRETIEN de Silvio Berlusconi, fondateur et président de Forza Italia « Sur la loi électorale nous irons de l’avant, que le PD et le M5S soient responsables » (Il Sole 24 Ore) : « Un incident parlementaire ne peut pas faire sauter une réforme électorale qui représente un point d’équilibre acceptable par les différents partis politiques. C’est un accord technique sur les règles. Il y a encore les instruments pour corriger un vote erroné ».

ENTRETIEN de Roberto Fico, chef di M5S à la Chambre et président de la Vigilance : « Le PD cherchait un prétexte, maintenant le vote » (Il Mattino) : « ‘‘ Le PD a enlevé le masque et a fait sauter l’accord en prenant prétexte de l’amendement qui uniformisait le Trentin aux autres régions. C’est absurde. Renzi a été conditionné par les déclarations de Giorgio Napolitano, ancien président de la République, qui a critiqué la possibilité d’élections anticipées. Napolitano est le régent du PD et Renzi doit obéir. Nous avions entamé un dialogue avec le PD, suite aux recommandations du président Mattarella. Le PD a fait sauter l’accord et a aussi manqué de respect au président de la République.’’ »

ARTICLE, La Stampa J. Iacoboni « Grillo remonte sur les barricades ‘’la violence est un droit’’ » : « Le Leader du M5S redescend sur la rue pour soutenir ses candidats aux élections locales à Asti et Alessandria. Quand il revient sur le fatalisme, il le fait pour trouver une issue et éviter les responsabilités ‘’nous voterons avec la loi électorale revue par la Cour Constitutionnelle, tant pis. Votez vous-mêmes  votre loi électorale, ça c’est de la neurologie, de la psychologie, de la paranoïa’’. Puis il s’en prend à un journaliste, sur ses défauts physiques ‘’Je te conseille de te trouver un autre emploi, car la première chose que nous ferons ce sera de vous enlever les financements. Tu dois maigrir, tu n’arrives même pas à battre des mains’’ ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

08/06/2017

Václav Klaus donne une conférence à Hambourg.

AfD.jpg 

Allemagne et Tchéquie. L’ancien président tchèque Václav Klaus était l’invité ce 7 juin 2017 de l’AfD de Hambourg et a tenu une conférence, au sein de la mairie, intitulée « L’Allemagne est le champ de bataille actuel de l’Europe. »

AfD 1.jpg

Václav Klaus (debout)

AfD 2.jpg

Loi électorale : le M5S vacille mais le pacte tient toujours.

M5S.jpg

Forza Italia.png

Italie. Revue de presse.

Loi électoraleUnes - « Les francs-tireurs fissurent l’entente sur le vote et Grillo décide une nouvelle consultation sur le blog » (Corriere della Sera), « Loi électorale en danger, chaos M5S et PD » - ‘’66 francs-tireurs contre la réforme, révolte des ‘’grillini’’ qui veulent le choix disjoint’’ (La Repubblica), « Le M5S vacille mais le pacte tient toujours » (Il Messaggero), « Loi électorale, le M5S dans le chaos » (Il Mattino).

Politique intérieure/Loi électorale

ARTICLE, La Repubblica S. Buzzanca « Les francs-tireurs en action, le système électoral allemand en danger. Grillo : ‘’c’est notre blog qui décide’’ » : « La fronde au sein du Mouvement 5 Etoiles et les dissidents au sein du Parti Démocrate : lors d’un vote à scrutin secret, 129 députés ont trahi le pacte sur la loi électorale. Renzi attaque : ‘’en deux jours les ‘’grillini’’ ont changé d’idée’’. Report du vote final pour mardi. Entretemps Beppe Grillo convoque une nouvelle consultation de ses partisans sur le blog. Le chef de groupe PD à la Chambre, Rosato, fait savoir que si le texte sur lequel l’entente avait été trouvée (vote disjoint et préférences) n’est pas voté, tout saute. Pour sa part, Grillo souligne ‘’ils font tout couler et ils s’en prennent ensuite à nous’’ ».

ARTICLE, La Stampa, « Les francs-tireurs minent la réforme. A la Chambre, manquent les voix de 66 députés, soupçons et accusations entre les partis. L’accord à quatre sur le modèle allemand vacille » : « Hier à la Chambre, la mayonnaise de la loi électorale n’a pas pris. Les soupçons se sont portés sur le M5S qui a demandé le report du vote final à la semaine prochaine. Le PD a donné son accord, avec limite mardi soir ».

INTERVENTION de Silvio Berlusconi, président et fondateur de Forza Italia « ‘’Le système proportionnel assure la stabilité ; le M5S n’aura jamais 51% des voix’’» : « Cher directeur, je réponds à l’article paru dans le Corriere qui considère le système proportionnel comme une méthode n’étant pas efficace pour freiner le Mouvement 5 Etoiles. Il a peut-être raison. Mais avec ce mode de scrutin proportionnel ils [M5S] ne pourront gouverner qu’en obtenant 51% des préférences des Italiens, ce qui n’arrivera jamais, à mon avis. Par ailleurs, l’Allemagne et l’Espagne ont adopté le système proportionnel et personne ne craint un risque pour la démocratie ».

Migrants

ARTICLE, La Repubblica, G. Casadio : « Ius Soli » : « Un million d’immigrés est en attente de recevoir la nationalité italienne, parmi lesquels tous les fils d’immigrés réguliers nés et ayant grandi en Italie. Il y a dix-neuf mois une première version ‘’soft’’ avait eu le feu vert de la Chambre. Au Sénat il y a un mur ainsi qu’une grande résistance, surtout de la part du M5S, qui a toujours la même position : ’’il vaut mieux pas’’. Maintenant le PD et la gauche tentent le tout pour le tout contre la Ligue du Nord, le M5S et Forza Italia pour faire passer cette réforme de civilisation qui pourra tout simplement donner des droits à ceux qui n’en ont pas. ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Parution dans quelques jours : Xavier de Grunne. De Rex à la Résistance.

Au cours des années 1930, Rex traverse, telle une étoile filante, le ciel politique de Belgique. Ce mouvement catholique et nationaliste belge dirigé par Léon Degrelle sombre durant la Seconde Guerre mondiale dans la collaboration.

Xavier de Grunne, alpiniste et ami du Roi Albert Ier, est un des principaux dirigeants rexistes. Il est aux côtés de Léon Degrelle lors des diverses campagnes électorales. Au début de l’occupation, il entre dans la Résistance, fonde la Phalange et meurt en déportation.

D’autres rexistes combattent dans la Résistance. Le Mouvement National Royaliste (Nationale Koninklijke Beweging), une des principales organisations de résistance du pays, est fondée par des rexistes.

Livre sur Xavier de Grunne.jpg

Projet d'affiches de l'AfD.

AfD.jpg

Allemagne. Voici le projet d'affiches de l'AfD en vue des élections législatives : 

AfD aff 1.jpg

""Burqas?" : nous en restons aux bikinis."

AfD aff 2.jpg

""De nouveaux Allemands ?" Nous les faisons nous-mêmes." ""Burqa ?" Je m'en tiens au Bourgogne [le vin]!", ""L'islam ?" Ne convient pas à notre cuisine."

07/06/2017

Italie : des législatives pourraient se dérouler le 24 setembre 2017.

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

Loi électoraleUnes - « Tensions sur le pacte électoral » - ‘’Le texte arrive à la Chambre, Grillo : ‘’loi compliquée mais nous sommes satisfaits’’ (Corriere della Sera).

RETROSCENA (Coulisses), Corriere della Sera M. Breda « L’hypothèse des élections le 24 septembre, la Quirinal se prépare au scénario » : « Le président Sergio Mattarella préfèrerait que la législature continue jusqu’en 2018 mais il pourrait décider l’organisation d’élections anticipées sur la base d’une ‘’évaluation réaliste de la situation politique’’. La date serait alors celle qui circule de manière insistante, le 24 septembre, favorisant ainsi la naissance d’un nouveau gouvernement pouvant adopter le budget avant la date boutoir du 15 octobre. Même si une loi électorale n’est pas à ce stade adoptée. C’était sans compter le coup de frein (ensuite démenti) du Mouvement 5 Etoiles. Mais si le pacte des 4 partis devait tenir et si les partis lui demandaient de dissoudre le Parlement, Mattarella ne s’y refuserait pas ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Geert Wilders demande l’organisation d’un débat sur le terrorisme.

PVV.jpg

Pays-Bas. Le président du PVV Geert Wilders demande l’organisation d’un débat au sein de la Chambre des députés sur le terrorisme. L’objectif est de pousser les chrétiens-démocrates du CDA et les libéraux de droite du VVD à adopter une position ferme en la matière et de proposer des mesures. Ainsi, le CDA et le VVD auront plus difficile de former un gouvernement avec les écologistes de GroenLinks. 

[Les Pays-Bas ne disposent toujours pas d’un nouveau gouvernement.]

L'AfD donnée à 8 %.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. Un sondage INSA donne l'AfD à 8 %.

Allemagne 1.jpg

CDU/CSU : démocrates et sociaux-chrétiens

SPD : sociaux-démocrates

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

FDP : libéraux-centristes

AfD : patriotes

Sonstige : autres

Leif-Erik Holm se présente dans la circoncription d'Angela Merkel.

AfD.jpg

Allemagne. Leif-Erik Holm, chef de file des élus de l’AfD au sein du Parlement du Melcklembourg-Poméranie occidentale, fera face à la Chancelière Angela Merkel lors des élections législatives de septembre 2017 au sein de la circonscription 15. Depuis 1990, Angela Merkel y a emporté chaque fois le mandat direct.

Leif-Erik Holm.jpg

Leif-Erik Holm

06/06/2017

Forza Italia : "Non à la liste avec Salvini."

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

Italie. Revue de presse.

ARTICLE, Repubblica, « Loi électorale et vote immédiat : vers des élections le 24 septembre » : « Le ‘’oui’’ au nouveau système électoral marque la fin de la législature, les partis font pression pour des élections  en septembre. Mais certaines voix s’opposent à des élections anticipées : une fois que la reforme électorale sera adoptée, nous serons en campagne électorale, inutile d’insister, indique Dario Franceschini. Par ailleurs, le président du Conseil italien, Paolo Gentiloni n’est pas un fan des élections anticipées»

ARTICLE, Messaggero, « Forza Italia, collèges en danger, ‘’mais non à la liste avec Salvini (Ligue du nord)’’ » : « Après la victoire des modérés en Hollande, celle de Macron en France, et le renforcement de Merkel, le parti de Silvio Berlusconi, Forza Italia ou avec un nouveau nom, aura un profil ‘’centriste et européiste. Puis, s’il est possible de former un gouvernement avec le PD tant mieux, sinon nous verrons ce que disent les chiffres’’ ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

05/06/2017

Malte : le MPM obtient 0,33 %.

Moviment Patrijotti Maltin.png

Malte. Lors des élections législatives du 3 juin 2017, le Moviment Patrijotti Maltin (Mouvement patriotique maltais) [patriotique, opposé à l’immigration et à l’islamisation] a obtenu 0,33 % des voix.

Bitterfeld : les vitres du bureau de l’AfD ont été fortement endommagées.

AfD.jpg

Allemagne. Saxe-Anhalt. Bitterfeld. Les vitres du bureau de l’AfD ont été fortement endommagées. Cinq suspects ont été arrêtés.

Le SPÖ mettra-t-il fin à la doctrine Vranitzky ?

FPO.jpg

Autriche. Le 14 juin 2017, la direction du parti social-démocrate SPÖ devra déterminer si elle lève l’exclusion de coalition entre le SPÖ et le parti patriotique FPÖ. Si tel était le cas, il s’agirait de la fin de la doctrine Vranitzky au niveau national [Le SPÖ et le FPÖ gouvernent ensemble un des neuf Länder, le Burgenland]. [Franz Vranitzky était en 1986 chancelier SPÖ d’Autriche, à la tête d’une coalition SPÖ-FPÖ. Lorsque Jörg Haider a pris le contrôle du FPÖ en s’appuyant sur l’aile nationaliste de celui-ci, Franz Vranitzky a rompu la coalition.] 

Georg Niedermühlbichler, qui prépare la réunion du parti, estime que seule un congrès ou une consultation des membres du parti pourrait prendre la décision de lever une décision qui avait été prise par les membres du parti, et certainement pas une réunion de la direction du parti.

04/06/2017

Le FPÖ travaille à la conception d’un programme de gouvernement.

FPO.jpg

Autriche. Le FPÖ travaille à la conception d’un programme de gouvernement et d’une liste de conditions à poser en vue d’une éventuelle future coalition gouvernementale.

Photos du congrès de Barcelone contre l'islamisation.

SOM Catalans.jpg

Vlaams Belang.jpg 

Espagne (Catalogne) et Belgique (Flandre). Ce samedi 3 juin 2017, le Député du Vlaams Belang au Parlement belge Filip Dewinter et la Sénatrice Anke Van dermeersch (Vlaams Belang), fondatrice de Femmes contre l'islamisation, ont pris part au congrès anti-islamisaton de Barcelone organisé par Som Catalans.

Barcelone 1.jpg

Filip Dewinter

Barcelone 2.jpg

Anke Van dermeersch

Barcelone 3.jpg

Ester Gallego de Som Catalans

Barcelone 4.jpg

Le livre contre l'islamisation de la Catalogne écrit par Ester Gallego et Enric Ravello

(http://lionelbaland.hautetfort.com/archive/2017/06/01/con...)

03/06/2017

Le FPÖ donné à 26 %.

FPO.jpg

Autriche. Un sondage Unique Research donne :

ÖVP (sociaux-chrétiens) : 32 %

FPÖ (patriotes) : 26 %

SPÖ (sociaux-démocrates) : 21 %

Ecologistes : 10 %

NEOS (libéraux) : 6 %

L'AfD se félicite du fait que les États-Unis quittent le Traité de Paris sur le climat.

Allemagne et États-Unis. L'AfD se félicite du fait que les États-Unis quittent le Traité de Paris sur le climat.

AfD 1.jpg

"Les États-Unis quittent le Traité de Paris sur le climat. Bon travail, Monsieur le président ! En outre : l'AfD s'implique dans la sortie [de l'Allemagne] du traité sur le climat."

"Les partisans de l’AfD ne sont pas des déclassés."

AfD.jpg

Au sein de la revue « éléments » de juin-juillet 2017, Marc Jongen déclare dans une interview qu’il a accordée à Alain de Benoist et Alix Saint-Clare : 

« L’Institut de l’économie allemande (IW) a publié récemment une étude qui montre que les partisans de l’AfD ne sont pas des « déclassés », ni les « perdants de la mondialisation », comme il a souvent été dit, mais plutôt qu’ils sont issus de la classe moyenne. »

Il ajoute qu’à cette population s’ajoute de plus en plus de travailleurs et salariés.

éléments 166.jpg

02/06/2017

La justice néerlandaise enquête sur des propos de Geert Wilders.

PVV.jpg 

Pays-Bas et Autriche. La justice néerlandaise enquête sur des  propos tenus par Geert Wilders en Autriche : 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3173...

L'AfD ouvre un bureau à Schwerin.

AfD.jpg

Allemagne. Mecklembourg-Poméranie occidentale. L’AfD a ouvert des bureaux au sein de la capitale du Land : Schwerin.

AfD 1.jpg

Alice Weidel et Alexander Gauland à Vienne.

AfD.jpg

FPO.jpg

Autriche et Allemagne. Le président du FPÖ Heinz-Christian Strache et le Troisième président de la Chambre des députés Norbert Hofer (FPÖ) ont reçu à Vienne les candidats de tête de l'AfD (Allemagne) aux élections législatives de septembre 2017 Alice Weidel et Alexander Gauland 

 AfD 1.jpg

Norbert Hofer, Alexander Gauland, Alice Weidel et HC Strache

01/06/2017

Berlusconi n’exclut pas un accord de gouvernement avec le Parti Démocrate.

Forza Italia.png

M5S.jpg

Italie. Revue de presse. 

Loi électorale/Elections anticipées : Unes - « Frictions PD-Alfano, élections en octobre plus proches » (La Repubblica), « Renzi-Alfano, duel final, le gouvernement en danger au Sénat » (Corriere della Sera).

[Alfano est de centre-droit]

ARTICLE Corriere della Sera M. Guerzoni « La colère d’Alfano, Renzi l’abandonne » : « Le jour où la loi électorale prend forme et où la majorité se fissure, Renzi met fin au rêve d’Alfano avec une dose de cynisme ‘’si tu as été pendant 5 ans au gouvernement et tu as été le ministre de tout sans arriver à 5% des intentions de votes, il n’est pas possible de tout bloquer’’. Et donc avant-toute, en faisant semblant de ne pas écouter les maux de ventre de ses parlementaires. »

ARTICLE, La Stampa, A. La Mattina : « Renzi-Alfano, désormais le duel final » : « Cette fin de législature est surchauffée et l’affrontement entre Renzi et Alfano a atteint des niveaux impensables. La bataille pour la prochaine loi électorale, ainsi que la prévision d’un seuil de barrage à 5 %, ont été à l’origine des frictions au sein du gouvernement. Le secrétaire du PD se débarrasse de l’actuel ministre des Affaires Etrangères en déclarant qu’il a été ‘’ministre de tout’’ mais qu’il n’arrive pas à recueillir 5 % de votes. La réaction d’Alfano est très dure, il demande à Renzi s’il a l’intention de ‘’faire tomber’’ aussi le gouvernement Gentiloni. »

ARTICLE, Corriere della Sera M. Galluzzo « Berlusconi n’exclut pas un accord de gouvernement avec le PD » : « Derrière la grande accélération pour des élections avec un mode de scrutin différent, il y a aussi un grand travail en coulisses de la part des émissaires du PD et de Forza Italia. A Arcore (résidence milanaise de S. Berlusconi) on évoque même un ‘’accord de gouvernement et de programme’’ : il faut entendre par là l’assignation des circonscriptions et la réduction de la pression fiscale».

ENTRETIEN de Luigi Di Maio, vice-président de la Chambre et député du M5S : « L’accord électoral n’est pas une connivence » (La Repubblica) : « ‘Nous, au Mouvement 5 Etoiles, participons à l’entente sur le mode de scrutin allemand car cette fois-ci il s’agit d’une proposition sérieuse et c’est aussi pour satisfaire les demandes du président Mattarella. Notre Mouvement organisera les primaires cet été pour choisir le candidat à la présidence du Conseil. Moi candidat ? Ce sont les électeurs qui choisiront. Dans nos premiers 100 jours de gouvernement nous abolirons l’impôt pour les entreprises, les études de secteur et l’agence de récupération de crédit Equitalia. Le sort de la Maire M5S de Rome V. Raggi ? La démission ne sera demandée qu’en cas de condamnation de la part des juges [pour une enquête d’abus de pouvoir, ndt.]  .’’ »

(Traduction : ambassade de France)