Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2018

L'AfD donnée à 16 %.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. YouGov donne l'AfD deuxième parti d'Allemagne a égalité avec le SPD.

AfD 1.jpg

CDU : démocrates-chrétiens

CSU : sociaux-chrétiens

SPD : sociaux-démocrates

AfD : patriotes

FDP : libéraux

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes 

Sonstige : autres

Bavière : le chômage au plus bas.

CSU.jpg

Allemagne. Bavière. Selon l'Agence fédérale pour l'emploi, la Bavière connaît cette année le plus bas taux de chômage mesuré au cours d'un mois de février.

CSU 2.png

"Taux de chômage en février 2018 : Allemagne : 5,7 % et Bavière : 3,4 %."

Campagne de Forum voor Democratie.

FvD.png

Pays-Bas. Amsterdam. Campagne, pour les élections municipales, du Forum voor Democratie ce 28 février 2018 :

FvD 1.jpg

Thierry Baudet (le dirigeant du parti) et Annabel Nanninga (la tête de liste à Amsterdam).

 

19:11 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (0)

Viktor Orbàn reçoit Giorgia Meloni.

FI-AN.jpg

Hongrie et Italie. La dirigeante de Frères d’Italie Giorgia Meloni a rencontré ce 28 février 2018 à Budapest en Hongrie le Premier ministre démocrate-chrétien Viktor Orbàn.

FdI 1.jpg

Giorgia Meloni et Viktor Orbàn

FdI 2.jpg

Viktor Orbàn et Giorgia Meloni

FdI 1.jpg

Giorgia Meloni et Viktor Orbàn

"Tajani, nouveau dauphin de Berlusconi."

M5S.jpg

FI.jpg

Ligue.jpg

FI-AN.jpg

Italie. Revue de presse.

Campagne électorale – Unes : « Palais Chigi, Di Maio fait son test » (Corriere della Sera), « Liste au Quirinal, l’affaire Di Maio » - ‘’Gentiloni : ‘’surréaliste’’ (La Stampa), « Tajani, la carte pour le Centre Sud. M5S : mail au Quirinal avec la liste des ministres » (Il Messaggero).

ANALYSE Corriere della Sera M. Franco « L’anticipation et le risque d’un coup de force » : « Le Quirinal ne s’est apparemment pas irrité en recevant la liste du gouvernement virtuel du M5S avec le nom du président du Conseil, lui aussi virtuel, L. di Maio. Mais quand le candidat ‘’grillino’’ parle de geste de ‘’courtoisie institutionnelle’’, il devrait en réalité se rendre compte que la vraie courtoisie est plutôt l’apanage de la présidence de la République. Si le M5S a vu en Mattarella un garant d’impartialité, le véritable destinataire était en réalité l’électorat, la stratégie du M5S étant de préfigurer une situation où le gouvernement serait du M5S et point, la tentative de coup de force est évidente ».

ARTICLE, La Repubblica, C. Lopapa : « Tajani, le nouveau dauphin explique les maux du pays » : « Antonio Tajani, président du Parlement européen, est considéré le nouveau dauphin de Silvio Berlusconi, le fils prodigue qui vient de conclure un ‘’contrat’’ avec lui, où toutes les conditions et les détails ont été mis en place pour les prochaines élections législatives du 4 mars. L’affaire à deux, qui n’a pas du tout été facile, est un succès considérable pour cet organisateur et grand maître de cérémonie, ancien monarchiste qui a grandi dans la droite romaine et qui est un fidèle berlusconien. Antonio Tajani est maintenant décrit comme un président du Conseil idéal par son chef de parti, qu’une condamnation empêche de se présenter, et considère Berlusconi le ‘’dernier grand homme d’Etat italien’’, le seul antidote au M5S ».

ENTRETIEN de Matteo Salvini, secrétaire de la Ligue : « Je parlerais avec CasaPound s’ils entrent au Parlement, Tajani peut rester à Bruxelles » (La Stampa) : « Le 4 mars la coalition de centre-droit gagnera avec en tête la Ligue. En ce qui concerne l’UE, ‘’nous voulons seulement nous asseoir autour d’une table et discuter de comment changer quelques règles, exactement comme l’a fait Macron’’. Une fois ‘’président du Conseil je parlerai avec tout le monde, sauf Bonino et Lorenzin qui ne gagneront pas leurs places au Parlement au vu des sondages. Je me concentrerai avant tout sur la flat tax, la légitime défense et l’immigration.’’ »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Berlusconi Tajani.jpg

Silvio Berlusconi et Antonio Tajani

27/02/2018

Hesse : l'AfD donnée à 10 %.

AfD.jpg

Allemagne. Hesse. Selon un sondage Forsa, l'AfD entrerait au Parlement de Hesse lors du scrutin prévu en octobre 2018.

AfD 2.jpg

CDU : démocrates-chrétiens

SPD : sociaux-démocrates

Grüne : écologistes

die Linke : post-communistes

FDP : libéraux

AfD : patriotes

Sonstige : autres

Le gouvernement autrichien désire atteindre en 2019 le déficit nul.

FPÖ.jpg

Autriche. Le chancelier social-chrétien Sebastian Kurz (ÖVP) et le vice-chancelier patriote Heinz-Christian Strache (FPÖ) ont annoncé ce 27 février 2018 vouloir atteindre en 2019 un déficit nul dans le domaine du budget de l’État.

La CDU/CSU décide de ne pas coopérer à la Chambre des députés avec l'AfD.

CSU.jpg

AfD.jpg

Allemagne. Le groupe des élus de la CDU/CSU à la Chambre des députés a décidé ne de pas coopérer au cours de cette législature avec l’AfD (patriotes) et die Linke (post-communistes).

"Les multinationales qui partent."

Ligue.jpg

FI-AN.jpg

FI.jpg

Italie. Revue de presse.

ENTRETIEN de Matteo Salvini, secrétaire de la Ligue, « Tajani n’a rien à voir avec l’Europe de Juncker » (Il Messaggero) : « ‘’Je garantirai les intérêts des Italiens face aux invasions de l’Union Européenne. Avec Berlusconi nous sommes d’accord sur le fait que tout doit changer dans la politique européenne : les banques, l’immigration, sur le plan des décisions monétaires. Si les pouvoirs moisis de l’Europe craignent la Ligue, ils ont bien raison. Il y a diverses façons d’être en Europe : nous y serons mais en tant qu’êtres libres et pas comme des esclaves’’ ».  

ENTRETIEN de Giorgia Meloni, secrétaire de Fratelli d’Italia (centre-droit) « Un soutien à l’emploi et aux femmes » (Sole 24 Ore) : « Il faut assurer aux mères le choix de pouvoir travailler et cela signifie : services, crèches, aides aux enfants et aux entreprises qui embauchent des femmes. La Flat tax ? Il faut avant tout élargir la zone de non-imposition. Le taux minimum devrait être en dessous de 20% afin de soulager la classe moyenne. Il faut réformer les retraites sans défavoriser les jeunes, que ce soit un système juste pour toutes les générations. Sur les privatisations, il faut les faire si cela se traduit en un bénéfice pour les gens. Je m’oppose à celle de la Poste’’ ».

ARTICLE, La Repubblica, S. Parola : « Embraco & Co ; les multinationales qui partent » : « Dans les dix dernières années on dénombre 270 entreprises étrangères qui ont délocalisé leurs usines d’Italie. Ces déplacements s’expliquent par le coût nettement inférieur des salaires en Europe de l’Est par rapport à l’Italie : on passe du simple au triple. C. Calenda a demandé à la Commission Européenne de vérifier que ces délocalisations soient faites dans les règles. » 

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Land de Berlin : l'AfD donnée à 12 %.

AfD.jpg

Allemagne. Sondage pour le Parlement du Land de Berlin :

Forsa.jpg

SPD : sociaux-démocrates

CDU : démocrates-chrétiens

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

AfD : patriotes

FDP : libéraux

Sonstige : autres

Hongrie : désistements au sein de l’opposition en faveur du candidat le mieux placé ?

Jobbik.jpg

Hongrie. Après la victoire d’un candidat indépendant soutenu par toute l’opposition lors de l’élection partielle d’un maire dans un bastion du Fidesz (le parti du Premier ministre Viktor Orban), les écologistes du LMP ont lancé des négociations avec le Parti socialiste (MSZP) et le parti nationaliste Jobbik en vue de désistements au profit des candidats de l’opposition qui peuvent gagner des sièges lors des élections législatives.

(http://www.lalibre.be/actu/international/hongrie-defaite-...)

26/02/2018

L'AfD donnée deuxième parti d'Allemagne à 16 %.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. Un sondage INSA donne l'AfD en deuxième position.

INSA 1.jpg

CDU : démocrates-chrétiens

CSU : sociaux-chrétiens

SPD : sociaux-démocrates

AfD : patriotes

FDP : libéraux

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes 

Sonstige : autres

Les Démocrates suédois dénoncent les mariages d'enfants.

DS.jpg

Suède. Les Démocrates suédois estiment que les mariages d’enfants doivent être arrêtés. Le parti dénonce le fait que la législation est contournée et demande qu’il soit mis fin à ces possibilités.

"De nombreux électeurs décident sur des bases tactiques."

FI.jpg

Ligue.jpg

FI-AN.jpg

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

La campagne électorale continue d’occuper les Unes de l’ensemble des médias italiens, et notamment des quotidiens, sur les accords potentiels entre partis : « Accords pour une grande coalition, frein des leaders » (Corriere), « Veltroni et Renzi, ‘’aucun accord avec Berlusconi’’ » (Repubblica), « Renzi : jamais avec Di Maio et le M5S lance le gouvernement des femmes » (Stampa).

ENTRETIEN/FORUM La Stampa avec Matteo Renzi, secrétaire du Parti Démocrate, (F. Schianchi) « Pas question d’un gouvernement avec le M5S. Chambres : les présidents proviendront de partis différents » : « Je démens catégoriquement (ndr : qu’un canal soit ouvert entre Forza Italia et le PD en vue d’une grande coalition). Un pas de côté en faveur de Gentiloni ? Le président de la République décide du nom du président du Conseil, les primaires décident du secrétaire du parti. Je suis certain que des interférences internet ont eu lieu sur le référendum et même actuellement. J’ai le plus grand respect pour Emma Bonino mais sur l’immigration la ligne qui prévaut est celle de Minniti ».

COMMENTAIRE, La Repubblica, I. Diamanti, « Combien compte la décision des indécis» : «Si tout le monde croit savoir qui sera le vainqueur aux prochaines élections, il faut savoir que de nombreux électeurs décident sur des bases tactiques, peu de temps avant le vote même et qu’ils utilisent les sondages pour choisir qui soutenir ou qui punir. Actuellement, le centre gauche n’est pas favori et ce facteur pourrait le favoriser justement, défavorisant les favoris, le M5S mais aussi Berlusconi, Salvini et Meloni. Je n’oublie pas bien sûr qu’en 2008 le centre droit donné favori l’emporta largement mais il n’y avait alors pas d’incertitude. Les indécis avaient décidé depuis longtemps. Nous vivons aujourd’hui le temps de l’indécision ». 

ARTICLE, Stampa, A. La Mattina « La Campanie est l’Ohio de l’Italie. Forza Italia et le M5S jouent leur avenir en se disputant quelques collèges » : « Le paradoxe est que pour gagner Berlusconi doit souhaiter que le PD tienne. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Article de Lionel Baland à propos des élections au Tyrol.

 Boulevard Voltaire.png

FPÖ.jpg

Autriche. Percée des patriotes du FPÖ lors des élections au Tyrol :

http://www.bvoltaire.fr/percee-patriotes-lors-elections-t...

Innsbruck.jpg

Innsbruck

25/02/2018

Percée du FPÖ lors des élections pour le Parlement du Tyrol.

FPÖ.jpg  

Autriche. Tyrol. Lors des élections pour le Parlement du Tyrol du 25 février 2018, le FPÖ progresse fortement et obtient 15,5 % (soit + 6 %) :

Tirol 1.jpg

Le FPÖ dispose désormais de 5 sièges sur 36 au sein du Parlement du Tyrol. La participation électorale est de 60 %.

ÖVP : sociaux-chrétiens

SPÖ : sociaux-démocrates

Grüne : écologistes

FPÖ : patriotes

Fritz : opposé à la classe politique et au centralisme autrichien

NEOS :  libéraux

(http://orf.at/wahl/tirol18/#projection)

Thuringe : l'AfD donnée à 18 %.

AfD.jpg 

Allemagne. Thuringe. Un sondage INSA donne l'AfD à 18 %.

AfD 1.jpg

CDU : démocrates-chrétiens

die Linke : post-communistes

SPD : sociaux-démocrates

AfD : patriotes

Grüne : écologistes 

FDP : libéraux

Sonstige : autres

L'AfD donnée à 15 %.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. Un sondage Emnid donne l'AfD à 15 %.

AfD 2.jpg

CDU : démocrates-chrétiens

CSU : sociaux-chrétiens bavarois

SPD : sociaux-démocrates

AfD : patriotes

FDP : libéraux

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

Sonstige : autres

24/02/2018

Meeting électoral de la Ligue à Milan.

Ligue.jpg

Italie.  Milan. Le dirigeant de la Ligue Matteo Salvini a organisé ce 24 février 2018 un rassemblement électoral sur la place située devant la cathédrale.

Milan 1.jpg

Mialn 2.jpg

Matteo Salvini

Nouvelle manifestation à Cottbus.

Allemagne. Brandebourg. Cottbus. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce 24 février 2018 contre la politique migratoire de la chancelière Angela Merkel.

Cottbus 2.jpg

23/02/2018

Gauland estime que la Pologne a raison de s'opposer à Merkel.

AfD.jpg

Allemagne. Le co-dirigeant de l’AfD et co-président des élus de l’AfD au sein de la Chambre des députés Alexander Gauland estime que la Pologne ainsi que d’autres États membres de l’Union Européenne ne doivent pas laisser la chancelière allemande Angela Merkel les faire chanter. Il apporte son soutien au ministre polonais des Affaires étrangères Konrad Szymański (PiS) qui dénonce le fait qu’Angela Merkel désire lier la répartition des réfugiés à la distribution des fonds européens.

"Beaucoup de questions et peu de réponses."

FI.jpg

Ligue.jpg

FI-AN.jpg 

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

Déclarations de J-C Juncker – Unes : « Juncker effraie les marchés » (Corriere della Sera), « La peur de l'Europe : "Italie sans gouvernement" » (La Repubblica), «  L'UE appréhende une Italie sans gouvernement » (La Stampa), «  Juncker : en Italie, un risque de gouvernement non opérationnel » (Sole 24 Ore) « Juncker, une gifle à l'Italie » (Il Messaggero, Il Mattino).

COMMENTAIRE, La Repubblica S. Folli « Mattarella, l'Europe et la stabilité » : « Assez confuses dans la forme et improductives dans le fond, les phrases de  Juncker prononcées hier, sans doute dans un moment de distraction, ont été corrigées dans la soirée. Mais elles restent et sont lourdes. Toutefois, elles ont le mérite d'avoir fait exploser la bulle dans laquelle se trouvait jusque-là le débat électoral. Elle a exprimé la crainte silencieuse qui circule dans toutes les chancelleries européennes et sur les places financières.  Certes, la meilleure garantie pour une Italie stable serait une majorité solide et vouée au dialogue avec l'Europe, si possible dirigée par Gentiloni. Mais puisque ce scénario de l’après 5 mars ne sera pas celui-ci, Mattarella devra repérer le chemin le plus adéquat. Le chef de l'Etat sera en fait le garant de la stabilité ». 

ARTICLE, Corriere della Sera, M. Franco : « Le rappel maladroit, à double tranchant, de l’Europe » : « Junker a probablement compris après coup que ses propos d’hier étaient un appui pour Di Maio, Salvini et Meloni. En effet, après ses déclarations sur un gouvernement italien potentiellement ‘’non coopératif’’, il a voulu rectifier le tir en indiquant que ‘’l’Italie aura un gouvernement qui lui permettra de maintenir son rôle central en Europe’’. De ce fait, tous les anti-européens ont maintenant plus d’arguments : le M5S avertit ‘’la politique des diktats de Bruxelles est morte et enterrée’’. »

ARTICLE, Sole 24 Ore «Croche-pied» : « Il suffisait de suivre la régie attentive du Quirinal qui a fait tout son possible pour que P. Gentiloni ne démissionne pas et soit formellement à la tête d'un ''gouvernement qui gouverne" même après le 4 mars si la formation du nouvel exécutif devait être compliquée. Mais cela a dû échapper au Président européen J-C Juncker. A 14h36 hier, il était vraisemblablement en stand-by, ''non opérationnel’’ ».

 EDITORIAL, La Repubblica, Mario Calabresi « Ouvrons-nous les yeux pour arrêter un vieux film » : « Nous ne pouvons pas y croire et pourtant c’est vrai. Les acteurs principaux que l’on considérait définitivement sortis de scène sont trois : Silvio Berlusconi, les pulsions néofascistes, et l’incompétence manifeste et revendiquée. L’effort fait par les trois derniers gouvernements de cette législature pour redonner à l’Italie un visage crédible en Europe ne se voit presque plus. Il est temps de se rendre compte que la fin de ce film n’a pas encore été tournée et qu’il faut s’oxygéner le cerveau plutôt que s’abandonner à l’évitable ». 

EDITORIAL, Corriere della Sera, F. Fubini : « Beaucoup de questions et peu de réponses » : « En cette fin de campagne électorale plus aucun candidat ne parle de son programme, au contraire chacun souhaite plutôt l’enterrer. En effet à la vue de leurs pronostics économiques on comprend que ces propositions sont infaisables, raison pour laquelle les candidats préfèrent traiter d’autres sujets. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Un député de l'AfD appelle à prendre part à la manifestation à Kandel.

AfD.jpg

Allemagne. L’AfD appuie son action politique sur son travail dans les assemblées parlementaires, mais également sur le soutien qu’elle apporte aux manifestations de rue organisées, soit par PEGIDA, soit par des citoyens.

Ainsi, le groupe des élus de l’AfD à la Chambre des députés a dénoncé le blocage de la manifestation de femmes à Berlin par des gauchistes.

Le député national de l’AfD Stefan Keuter appelle la population à prendre par le 3 mars 2018 à Kandel en Rhénanie-Palatinat à une manifestation de femmes contre la violence des migrants. [Kandel est le lieu où Mia, Allemande, a été assassinée par son ex-petit ami réfugié afghan.]

(http://kandel-ist-ueberall.de/startseite/)

Kandel.jpg

"Kandel est partout. Nous exigeons la protection et la sécurité !"

L'AfD donnée à 14 %.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. 

AfD 1.jpg

CDU : démocrates-chrétiens

CSU : sociaux-chrétiens bavarois

SPD : sociaux-démocrates

AfD : patriotes

FDP : libéraux

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

Sonstige : autres

L'AfD désire interdire la dissimulation du visage dans l'espace public.

AfD.jpg 

Allemagne. L’AfD introduit au sein de la Chambre des députés une proposition de loi en vue d’interdire la dissimulation du visage dans l'espace public.