Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2017

Le retour de Frauke Petry.

 AfD.jpg

Allemagne. La co-présidente de l’AfD Frauke Petry fait son retour. Elle pose sur une affiche avec son jeune fils qu’elle a eu avec le député européen Marcus Pretzell.

AfD 1.jpg

"Frauke Petry. Présidente de l'AfD. "Et qu'elle est votre raison de vous battre pour l'Allemagne ?""

21/07/2017

Emission "Synthèse" sur Radio Libertés avec Lionel Baland.

Radio Libertés.jpg

Couverture de Grunne face.jpg

France. L'émission de radio « Synthèse » sur Radio Libertés à Paris dans laquelle je suis passé afin de présenter mon dernier ouvrage (les partis patriotiques : de 15’15’’à 23’ et le livre "Xavier de Grunne. De Rex à la Résistance" : de 29’40’’ à 50’40’’) . 

Écouter l'émission :

https://soundcloud.com/radiolibertes/synthese-emission-du...

Radio Libertés 1.JPG

Le studio de Radio Libertés

Radio Libertés 2.JPG

Philippe Randa, Arnaud Naudin

Radio Libertés 3.jpg

Lionel Baland, Philippe Randa, Arnaud Naudin.

L'AfD n'est pas un "parti d'hommes".

AfD.jpg

Allemagne. Civey a réalisé une étude auprès de 10.000 personnes à  propos de l’électorat de l’AfD. Civey estime que l’AfD se trouve à 8,4 % en vue d’élections législatives, soit à 8,7 % chez les hommes et à 8,1 % chez les femmes. L’AfD n’est donc pas, selon Civey, contrairement à ce qui a été parfois affirmé, « un parti d’hommes ». 

Par âge : 

40 – 49 ans : 10,9 %

50 – 64 ans : 10,4 %

Plus de 65 ans : 7,3 %

30 – 39 ans : 7,2 %

Jusque 29 ans: 5, 7 % 

Conclusions de Civey :

L’AfD est particulièrement forte chez les 40 à 64 ans qui sont très impliqués dans leur vie et leur profession.

Les retraités s’informent principalement via la télévision et les journaux du système, donc votent peu pour l'AfD. De plus, ceux d'entre eux qui votent pour ce parti ne le déclarent pas facilement.

Parmi les plus jeunes, malgré l’endoctrinement réalisé par l’enseignement, l’AfD arrive malgré tout à convaincre une partie des électeurs.

"La ‘’Mafia Capitale’’ n’existe pas."

Forza Italia.png

Fare !.jpg

Ligue du Nord.jpg

Italie. Revue de presse.

Sentence dans l’affaire de corruption ‘’Mafia Capitale’’Unes – « Condamnés mais pas pour mafia » - ‘’Les juges valident une partie des accusations’’ (Corriere della Sera), « Carminati et Buzzi sévèrement condamnés mais pas pour mafia » (La Repubblica), « Rome corrompue mais pas de mafia » (La Stampa), « Condamnation ‘’capitale’’ mais ‘’pas pour mafia’’ » (Il Messaggero), « Rome n’est pas Mafia capitale » (Il Mattino).

Migrants/Italie-Autriche

ARTICLE, La Stampa F. Paci « Migrants, l’Autriche défie l’Italie ‘’bloquez-les tous à Lampedusa’’ » : « La tension monte encore entre Vienne et Rome après l’énième phrase du ministre des affaires étrangères autrichien Sebastian Kurz en marge d’un entretien jugé ‘’correct’’ avec son homologue italien à l’OCDE. ‘’Nous demandons que la traversée des migrants illégaux des îles italienne telle Lampedusa vers la terre ferme soit interrompue’’ a-t-il déclaré. C’est la quatrième fois que Vienne menace d’ériger des barricades depuis l’augmentation des flux migratoires. Le ministre Alfano tente de faire baisser la tension : ‘’ce sont des propos de campagne électorale’’. Mais cela a été très mal accueilli par le maire de Lampedusa, qui parle de ‘’déclarations de naziskins’’ ».

Politique intérieure 

ARTICLE, Corriere della Sera, T. Labate « Le défi du Sénat. Les 25 prêts à partir » « Qui sont les centristes ‘’exilés’’ qui formeront le groupe de soutien à Berlusconi. Le leader : en septembre nous aurons le contrôle » « À partir de septembre, nous aurons besoin d’avoir le contrôle sur le Sénat, avait dit Silvio Berlusconi avant de partir en vacances. 25 sénateurs (de Federazione della Libertà, Alternativa Popolare, Ala-Scelta civica, Union des Démocrates Chrétiens et Fare!, le parti de Flavio Tosi [ex membre de la Ligue du Nord]) sont prêts à rejoindre le centre-droit. Avec un groupe aussi important, et en tenant compte du fait que le PD de Renzi doit faire face aux tensions internes avec ceux qui soutiennent Bersani et avec tous les déçus, Berlusconi pourra contrôler la date des élections. Les groupes Forza Italia et Federazione della Libertà formeront une sorte de coordination commune qui, de fait, agira également en accord avec la Ligue du Nord. Toutefois, l’impression est que Berlusconi veut garder ouverte tant la possibilité de la Grande Coalition que celle d’un centre-droit avec Salvini. Tout dépendra de la loi électorale ».

Sentence dans l’affaire de corruption ‘’Mafia Capitale’’

ARTICLE, La Repubblica, F. Angeli : « La ‘’Mafia Capitale’’ n’existe pas » : « Ce qui reste de l’affaire ‘’Mafia Capitale’’ est uniquement le nom de l’enquête ainsi que 250 ans de prison (par rapport aux 500 demandés). Après 230 audiences du maxi-procès, la sentence est arrivée et a effacé l’accusation du parquet de Rome. Les deux principaux responsables de l’affaire ‘’Roma Capitale’’ ont été condamnés pour association de malfaiteurs mais pas pour association mafieuse. Le tribunal de Rome a donc condamné en première instance à 20 ans de réclusion Massimo Carminati, principal accusé du procès. Quarante-six personnes, dont seulement cinq ont été acquittées, ont été poursuivies dans le cadre de ce procès et Salvatore Buzzi, le bras droit de Massimo Carminati, a été condamné à 19 ans de réclusion. Le procès a révélé l'étendue de la corruption ayant gangrené la capitale italienne, mais le tribunal n'a pas toutefois jugé qu'elle était le fait d'un réseau mafieux, en dépit du surnom, "Mafia capitale", rapidement donné par la presse à ce scandale. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Allemagne : les demandeurs d'asile massivement surreprésentés parmi les auteurs de viols et agressions sexuelles.

Allemagne. Statistiques criminelles 2016. Présumés coupables de viols et agressions sexuelles, par 100.000 habitants :

Allemagne 3.jpg

Allemands : 54

Étrangers : 279

Demandeurs d'asile : 819

Allemagne : les demandeurs d'asile massivement surreprésentés parmi les auteurs de blessures corporelles dangereuses et lourdes.

Allemagne. Statistiques criminelles 2016. Présumés coupables de délits en tant qu'auteurs de blessures corporelles dangereuses et lourdes, par 100.000 habitants :

Allemagne 2.jpg

127 Allemands

625 étrangers

1941 demandeurs d'asile

Italie : "Le gouvernement perd un morceau."

Forza Italia.png

Italie. Revue de presse.

Gouvernement/démission du ministre des affaires régionalesUnes – « Gentiloni perd un ministre » - ‘’Costa rejoint Berlusconi ; Gentiloni : aucune crise, nous allons de l’avant’’ (Corriere della Sera), « Le gouvernement perd un morceau » (La Repubblica), « Costa démissionne, la majorité perd des morceaux » (La Stampa), « La fuite vers la droite, déchirement au sein du gouvernement » - ‘’Renzi rassure : législature jusqu’en 2018’’ (Il Messaggero), « Démission de Costa, le gouvernement sous le siège » (Il Mattino).

ARTICLE, La Repubblica, C. Lopapa « Le ministre Costa démissionne, ‘’Oui je rejoins Berlusconi, lui et Renzi sont complémentaires’’ » « ‘’Je préfère renoncer à ma place et travailler au projet de centre-droit élargi proposé par Berlusconi. Angelino [Alfano] continue de parler d’un centre autonome, option que je considère velléitaire, moi je travaille pour regrouper toute l’aire libérale et centriste autour de Forza Italia. Je pense que le pays a besoin de Berlusconi et de Renzi, ils sont complémentaires’’ ».

ENTRETIEN d’Enrico Costa, ministre des Affaires Régionales : « ‘’Je ne pouvais plus jouer des deux côtés. Silvio et Matteo sont censés être du même côté’’ » (Corriere della Sera) : « ‘‘ Moi dans Forza Italia ? Je suis maintenant un simple député et je souhaite travailler pour tenter de regrouper le centre-droit. Je n’ai pas démissionné d’AP (Alleanza Popolare) pour la loi sur le Ius soli, au contraire  Gentiloni a montré beaucoup de sensibilité pour mes positions, mais je suis parti parce que je ne pouvais plus jouer des deux côtés. Je comprends très bien la mauvaise humeur d’Alfano, c’est une personne comme il faut, mais je ne pouvais plus rester et j’espère pouvoir arriver à rétablir un rapport humain avec lui. ’’ »

FRANCE

ARTICLE Il Mattino C. Ocone « Adieu à Max Gallo, historien de la Grandeur » : « L’intellectuel français d’origine piémontaise s’est éteint à l’âge de 91 ans. Il a écrit plusieurs biographies devenu des best-sellers. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Allemagne : les demandeurs d'asile massivement surreprésentés dans la délinquance en matière de criminalité violente.

Allemagne. Statistique criminelle 2016. Présumés coupables de délits en matière de criminalité violente par 100.000 habitants :

Allemagne 1.jpg

Allemands : 153

Étrangers : 768

Demandeurs d'asile : 2313

(L'Allemagne compte 73,5 millions d'Allemands, 9 millions d'étrangers et 1,1 million de demandeurs d'asile)

19/07/2017

"Berlusconi, le retour."

Forza Italia.png

Ligue du Nord.jpg

Italie. Revue de presse.

Migrants/Italie-AutricheUnes – « L’affaire des passeurs, 400 millions pour faire arriver les migrants en Italie » - ‘’Bras-de-fer avec Vienne’’ (Corriere della Sera), « Débarquements, les ONG vont de l’avant » - ‘’Augmentation des arrivées de presque 20%. Vienne menace de fermer le Brenner’’ (La Stampa), « Renzi : un plafond pour les migrants » - ‘’je soutiens Gentiloni sur le Ius soli’’ (Il Mattino).

Report de la loi sur le droit du solUnes – : « Gentiloni prévient Alfano : je ne renonce pas, je demanderai la confiance’’ (La Repubblica), « Gouvernement, duel Gentiloni-Alfano » - ‘’Le ministre demande des modifications, Gentiloni insiste pour la confiance en septembre’’ (La Stampa).

Migrants/Italie/UE

ARTICLE, Corriere della Sera, M. Iossa « Migrants, nouvelles menaces de Vienne sur le Brenner » « Tensions avec l’Italie. Boldrini : phrases déprimantes. Les débarquements sur les côtes italiennes ont augmenté de 16% par rapport à l’année dernière » : « L’Autriche a, de nouveau, menacé la fermeture de ses frontières. ‘’Vienne doit se calmer’’ selon le vice-ministre des Affaires étrangères italien Mario Giro, qui invite l’Autriche à ‘’baisser d’un ton’’. Lundi Alfano avait exclu que l’Italie puisse délivrer des visas temporaires, et le président de la République autrichien, Alexander Van der Bellen, avait reconnu la complexité de la situation italienne ».

Migrants/Droit du sol

ARTICLE, La Stampa, I. Lombardo : « Ius soli, Gentiloni rencontre Alfano » : « Le président du Conseil Paolo Gentiloni a rencontré le ministre de l’Intérieur Alfano pour tenter de trouver une solution sur le décret-loi sur le droit du sol (Ius soli). Après la décision du gouvernement de reporter le vote en septembre prochain, Gentiloni recherche maintenant de la clarté de la part d’Alfano et il le prévient : il n’a aucune intention de renoncer à la discussion sur la loi et il demandera la confiance. De sa part, le leader d’AP demande des modifications. »

Politique intérieure 

ENTRETIEN de Matteo Renzi, secrétaire du Parti Démocrate (Il Mattino: « Sur l’économie, je suis pour remettre les comptes publics en ordre mais l’austérité, loin de favoriser la richesse, crée la pauvreté. Berlusconi ? Il doit décider s’il veut être populaire comme Merkel ou populiste comme Salvini [Ligue du Nord]. Sur les migrants, mon expérience de trois ans au gouvernement a vu un changement [significatif]. En 2014 personne ne parlait d’immigration sauf l’Exécutif italien au point qu’en avril 2015, après l’énième tragédie en Méditerranée, nous avons demandé un conseil européen extraordinaire. Nous avons fait une bataille pour affirmer le principe que les migrants ne sont pas uniquement un problème pour le pays d’accueil. Il est nécessaire que ce soit clair. L’engagement qui implique l’Italie est celui de Dublin, signé en 2003 par Berlusconi et confirmé en 2013 par Letta. Nous avons néanmoins introduit le principe que chaque pays [membre de l’UE] doit prendre en charge un petit quota de migrants. La loi sur le droit du sol ? C’est un devoir de l’adopter mais je soutiens le choix de Gentiloni de le reporter ».

ARTICLE, Corriere della Sera, T. Labate « La patrouille des ‘’non candidats’’» « Suspicions de Renzi concernant Letta et Prodi. Le retour de Tremonti, les aspirations de Casini » : « D’Alema sera sur la liste du MDP ; Gentiloni et Franceschini obtiendront une dérogation pour dépasser la limite des trois mandats et seront sur la liste du PD ; Berlusconi attend le verdict de la Cour européenne des droits de l’homme. Mais il y a des possibilités aussi pour ceux qui se tiennent à l’écart ; Renzi est convaincu que ‘’beaucoup d’entre nous éviteront de prendre parti aux prochaines élections en sachant que, en cas d’impasse post-électorale, ils seront les premiers à qui on demandera d’aider le gouvernement’’ ».

ARTICLE, Giovanni Sabbatucci, Stampa, « Berlusconi, un retour à découvrir » : « Aujourd’hui Berlusconi se représente comme leader ou, en tous cas, comme la référence principale, d’une coalition qui ressemble à s’y méprendre à celle de 1994 : Forza Italia revitalisée ; une Ligue du nord en croissance et transformée ; une composante encore liée au néofascisme historique (Fratelli d’Italia) ; et enfin une aile catholique modérée en mesure de recueillir les voix des centristes en voie de dissolution. La loi électorale (sans laquelle Berlusconi n’aurait pas gagné) sera cependant différente et les rapports de force sont différents. Berlusconi devra s’opposer à la dérivé lepéniste de la Ligue, calmer sur le terrain les aspirations au leadership de Salvini, faire du centre droit la première force en terme de voix. Trouver une majorité apparaît bien compliqué aujourd’hui pour l’ensemble des forces politiques».

EDITORIAL, La Stampa M. Sorgi « La double négociation avec vue sur les urnes » : « Le centre-droit, même s’il a remporté la victoire aux dernières élections administratives, continue de connaitre des remous. Berlusconi est devenu de nouveau très actif et serait prêt à offrir la candidature à la présidence du Conseil au président de la Lombardie Maroni (Ligue du Nord). Le leader de la Ligue, Matteo Salvini, de sa part, est particulièrement contrarié par cette initiative, parce qu’il a déjà déclaré qu’il est le seul candidat du Carroccio. Berlusconi, qui ne se contente pas d’une seule stratégie, est en train de réfléchir sur la possibilité de rouvrir, en automne, les négociations sur la loi électorale pour arriver à une réforme qui obligerait les partis politiques à de nouvelles alliances. »

(Traduction : ambassade de France à Rome)

Interview de Lionel Baland à propos de son dernier ouvrage sur la Résistance nationaliste en Belgique francophone.

Eurolibertés.png 

Belgique. Interview de Lionel Baland par Fabrice Dutilleul à propos de l’ouvrage Xavier de Grunne. De Rex à la Résistance

https://eurolibertes.com/histoire/xavier-de-grunne-de-rex...

Couverture de Grunne face.jpg

Article de Lionel Baland sur des agressions sexuelles commises par des migrants lors de festivals au Bade-Wurtemberg.

Boulevard Voltaire.png 

Allemagne. Bade-Wurtemberg. Agressions sexuelles commises par des migrants lors de festivals : 

http://www.bvoltaire.fr/fetes-bade-wurtemberg-allemandes-...

18/07/2017

HC Strache demande la sécurisation de la frontière sur le Brenner.

FPO.jpg

Autriche. Le président du FPÖ Heinz-Christian Strache demande sur Facebook la sécurisation de la frontière sur le Brenner, entre l’Italie et l’Autriche, par où tentent de passer des clandestins venus d’Afrique afin de se rendre en Autriche.

Helmut Nikel demande la démission des deux députés BZÖ au sein du Parlement de Carinthie.

BZÖ.jpg 

Autriche. Carinthie. Le président du BZÖ de Carinthie Helmut Nikel demande la démission des députés BZÖ au sein du Parlement de Carinthie Johanna Trodt-Limpl et Wilhelm Korak à qui des irrégularités financières sont reprochées. 

[Johanna Trodt-Limpl et Wilhelm Korak sont les députés du BZÖ au sein du Parlement de Carinthie. Le BZÖ ne dispose pas d’élu au sein des parlements des autres Länder, ni au sein du Parlement national. 

Helmut Nikel est le président du BZÖ de Carinthie depuis juin 2017. Il a succédé à cette fonction à Johanna Trodt-Limpl. 

Johanna Trodt-Limpl et Wilhelm Korak ont décidé dans le passé de ne plus se présenter aux élections lors du prochain scrutin pour le Parlement du Land de Carinthie.]

Belgique : 1 criminel étranger sur 70 expulsé.

Vlaams Belang.jpg 

Belgique. En réponse à une question parlementaire posée par le député du Vlaams Belang Filip Dewinter, il apparaît que à peine 1 criminel étranger sur 70 est renvoyé dans son pays d’origine.

La Ligue du Nord donnée à plus de 15 %.

M5S.jpg

Ligue du Nord.jpg

Forza Italia.png

FI-AN.jpg

Italie. Un sondage EMG donne le M5S de Beppe Grillo à 27,8 %, le Parti Démocrate [centre-gauche] à 26,2 %, la Ligue du Nord à 15,3 %, Forza Italia à 13,1 % et Frères d'Italie-Alliance Nationale à 5,4 %.

Italie 1.jpg

Alice Weidel a 50.000 fans sur Facebook.

AfD.jpg

Allemagne. Alice weidel, qui conduit la campagne de l'AfD aux côtés d'Alexander Gauland en vue des législatives de septembre 2017, dispose désormais de 50.000 fans sur Facebook.

AfD 1.jpg

"50.000 fans sur Facebook ? "50.000 raisons supplémentaires de m'engager pour vous !""

Geert Wilders et les trois candidats de tête pour les municipales à Purmerend.

PVV.jpg

Pays-Bas. Hollande du Nord. Purmerend.

PVV 1.jpg

Shirley, Zayhira, Geert Wilders et Nicole

La CSU demande toujours la limitation de l'accueil de réfugiés.

CSU.jpg

Allemagne. (Bavière.) La CSU a présenté son programme en vue des élections législatives de septembre 2017. Le parti demande une limitation à 200.000 par an du nombre de réfugiés accueillis en Allemagne, mais ne pose pas cette demande en tant que condition à la participation de la CSU au gouvernement allemand.

Le Fidesz donné à 41 % et le Jobbik à 23 %.

Jobbik.jpg

Hongrie. Un sondage Nézőpont donne le Fidesz de Viktor Orbán à 41 % et le Jobbik à 23 %.

Dans l’Ouest de l'Allemagne, un chômeur sur deux est issu de l'immigration.

Allemagne. Selon des données de l’agence fédérale pour le travail, 43, 1 % des chômeurs sont issus de l’immigration. Dans l’Ouest du pays, ils sont 49,5 %. En Hesse, 57,7 %. (Plus d’1/5 des personnes interrogées n’ont pas donné leur pays d’origine.)

Allemagne 1.jpg

Le pourcentage dans chacun des seize Länder (dans l'Est, il y a beaucoup moins d'étrangers). (chiffres de décembre 2016)

Angela Merkel : pas de limitation du nombre de réfugiés.

Allemagne. La chancelière Angela Merkel a déclaré ce 16 juillet 2017 lors d’une émission de télévision qu’elle n’acceptera pas de limitation du nombre de réfugiés pouvant être accueillis en Allemagne.

L'OSCE enverra des observateurs en Allemagne lors des élections législatives.

AfD.jpg

Allemagne. Alors que l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) enverra des observateurs lors des élections législatives de septembre 2017, la co-présidente de l’AfD du Land de Berlin Beatrix von Storch dénonce le fait que son parti est victime de discriminations et attaques en série lors de la campagne électorale. Elle estime que l'OSCE doit aussi contrôler le fait que son parti puisse conduire correctement sa campagne.

"Berlusconi et son plan contre la Ligue et le Parti Démocrate."

Ligue du Nord.jpg

Forza Italia.png

Italie. Revue de presse.

Report de la loi sur le droit du solUnes – : « Ius soli, haute tension au sein du gouvernement » - ‘’Le PD montre du doigt le centriste Alfano, Mattarella déplore le report. L’UE freine l’Italie sur les visas’’ (La Repubblica)

ARTICLE, Corriere della Sera, I. Caizzi : « L’étreinte de l’UE sur les canots exportés en Libye » : « Le Conseil des ministres des Affaires Etrangères européen a adopté de nombreuses mesures pour tenter de bloquer les flux migratoires en Méditerranée. Pendant que l’Unicef a lancé l’alarme pour le nouveau code de conduite des ONG, le Conseil a décidé de stabiliser la situation en Libye par le soutien au gouvernement de Fayez Sarraj, par le renouvellement des missions d’aide dans le contrôle des frontières jusqu’à l’interdiction de vendre des canots et des moteurs aux Libyens soupçonnés de trafic d’êtres humains. De sa part, l’Autriche menace la fermeture de la frontière sur le Brenner en cas de  laisser-passer temporaires. »

ARTICLE, La Repubblica, A. D’Argenio « Débarquements, l’UE à l’Italie : ‘’non aux visas provisoires’’ » « Bruxelles rejette l’hypothèse : si vous permettez de quitter votre pays, nous autoriserons la suspension de Schengen. L’Autriche menace : ‘’Nous sommes prêts à fermer le Brenner’’. Mogherini : la mission Sophia sera bientôt renouvelée’’ » « L’Europe rejette l’idée italienne d’accorder des visas humanitaires aux migrants débarqués dans nos ports afin de leur permettre de sortir du pays. En attendant, la demande du ministre des Affaires étrangères Alfano d’ouvrir les ports des partenaires européens aux bateaux de la mission militaire Sophia reste en suspens. Les prochains jours devraient connaître de nouvelles tensions : la semaine prochaine le gouvernement rencontrera à nouveau Frontex pour chercher une solution à présenter aux partenaires ».

UE/ chômage

ARTICLE, Corriere della Sera, L. Salvia : « Les jeunes ‘’Neet’’ : un record italien » : « C’est un record, mais c’est un record négatif. L’Italie occupe le premier rang en Europe du classement des soi-disant ‘’Neet’’, les jeunes ni étudiants, ni employés, ni stagiaires. En 2016, le taux des jeunes entre 15 et 24 ans qui sont exclus, au moins des statistiques, est de 19,9 %, soit un sur cinq. Presque le double par rapport aux autres pays européens, qui ont une moyenne de 11,5 %. Les personnes en situation de pauvreté augmentent. Le gouvernement propose une réduction des impôts pour les jeunes. »

Migrants/Droit du sol

ARTICLE, La Repubblica, T. Ciriaco, U. Rosso « Ius soli, la déception de Mattarella. Le PD aux centristes : il doit être approuvé tel quel ». « Orfini exclut les modifications du texte après le report à l’automne. Matteo Salvini [Ligue du nord] : ‘’S’ils retentent nous bloquons les Chambres’’. Le MDP attaque : ‘’Désormais Alfano a un droit de véto sur le gouvernement’’ ». Cette mesure tient à cœur le président Sergio Mattarella, mais le Quirinal a dû prendre acte de la décision de Gentiloni de ne pas exposer le gouvernement au risque de voir sa majorité s’effondrer ».

RETROSCENA (Coulisses), La Repubblica, G. De Marchis « Le président du Conseil n’accordera pas de nouvelles modifications à Alternativa Popolare. Non aux autonomistes sur la citoyenneté révocable » « Dans le contre-ordre de Gentiloni il y a aussi un signal à Forza Italia» : « Alfano a relancé ‘’nous voterons [le ius soli] à condition qu’il y ait des modifications’’. Une requête à laquelle Gentiloni est opposé parce que l’AP a déjà obtenu des modifications, transformant en somme le ius soli, en ius culturae. L’objectif du gouvernement est de ne pas ‘’déclencher une guerre de la haine’’ [Paolo Gentiloni] aux dépens des jeunes, en alimentant la vision insensée du lien entre débarquements et ius soli ».

ENTRETIEN avec Enrico Costa, ministre des Affaires régionales, La Repubblica « Ius soli, le bon sens a gagné, maintenant je suis prêt à quitter le gouvernement, il est juste de se rapprocher de Berlusconi » : « Enrico Costa considère que le moment est venu d’accepter l’offre de ralliement de Berlusconi. Alors que le leader de son parti, Alfano, hésite encore, le ministre soutient que ‘’l’extrémisme centriste passionne, mais il risque d’être velléitaire. Je considère positif l’appel de Berlusconi à reconstruire un centre-droit ample et inclusif’’ ».

ARTICLE, La Stampa « L’Italie qui se rebelle contre l’accueil » : « Sur 8 000 communes, au moins 5 500 ont décidé de fermer les portes de l’accueil. De cette manière, l’urgence migratoire repose uniquement sur les 2 500 centres dont la proportion est passée désormais à 3 réfugiés sur mille habitants. Et l’association nationale des communes (ANCI) demande à ce que le ministère de l’Intérieur intervienne ».

COMMENTAIRE La Stampa G. Massolo « L’agenda pour répondre aux maires dissidents » : «  La désobéissance des maires est le symptôme évident que l’équilibre entre les arrivées des migrants et la capacité d’accueil est compromis. Les causes qui risquent de transformer l’Italie en un cul de sac sont bien connues. Que peut-on faire concrètement ? Adopter une communication franche et univoque aiderait à dissiper l’illusion de solutions miraculeuses et renforcer l’image d’une action non épisodique, mais surtout coordonnée. Il faut pourtant se concentrer sur la prévention des débarquements, sur la facilitation des rapatriements au niveau européen, sur l’amélioration des structures d’accueil. Les collaborations européennes doivent être exploitées et il faut arrêter de nous disputer sur ce qu’il est concrètement possible de faire ».

Politique intérieure 

ARTICLE La Stampa « Berlusconi et son plan contre la Ligue et le PD » : « Le report de la loi sur le droit du sol remet au centre de la scène le leader de Forza Italia. Silvio Berlusconi vise un dialogue avec Franceschini (aile centriste du PD) pour freiner Renzi et propose Roberto Maroni [Ligue du nord] (président de la région Lombardie et ancien ministre de l’Intérieur, du Travail et ancien vice-premier ministre) comme candidat à la présidence du Conseil comme alternative à Matteo Salvini [Ligue du nord]. En effet, Maroni serait bien vu par les électeurs de la Ligue mais aussi par ceux de Forza Italia. Berlusconi n’a fait que profiter des erreurs autrui. L’exemple du ‘’Ius soli’’ est le plus parlant. Berlusconi était presque incrédule de voir l’insistance du ‘’jeune homme’’ Renzi voulant accélérer à tout prix sur cette loi ».

ENTRETIEN d’Angelino Alfano, fondateur du parti Alleanza popolare, La Stampa: « La collaboration avec le PD est désormais révolue » : « Entre nous et le PD il n’y a plus aucun lien, mais nous continuerons à soutenir le gouvernement. Sur le report de la loi du droit du sol, Gentiloni a été correct. Il s’agit d’une loi juste proposée au mauvais moment ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)

L'AfD donnée troisième parti d'Allemagne à 10 %.

AfD.jpg

CSU.jpg

Allemagne. Un sondage INSA donne l'AfD à 10 %.

AfD 1.jpg

CDU : chrétiens-démocrates / CSU : sociaux-chrétiens bavarois

SPD : sociaux-démocrates

die Linke : post-communistes

Grüne : écologistes

FDP : libéraux-centristes

AfD : patriotes

Sonstige : autres

Erika Steinbach à propos de Franz Josef Strauß.

CSU.jpg

Allemagne. Le député ex-CDU Madame Erika Steinbach, proche de l'AfD, estime que, de nos jours, l’ancienne figure de proue de la CSU et ancien ministre-président de Bavière Franz Josef Strauß (1915-1988) serait stigmatisé en tant qu’extrémiste de droite.