22/01/2013

Rencontre de la nouvelle année 2013 du FPÖ.

FPO.jpg

Autriche. Basse-Autriche. Vösendorf. Ce samedi 19 janvier 2013, plus de 5.000 personnes ont participé à la rencontre de la nouvelle année du FPÖ. La présidente du FPÖ de Basse-Autriche et Ministre du Land de Basse-Autriche Madame Barbara Rosenkranz a pris la parole. Le président national du parti Heinz-Christian Strache a ensuite tenu un discours. Il a dénoncé le système du Gouverneur conservateur (ÖVP) du Land Erwin Pröll. Il a mis en avant le fait que Barbara Rosenkranz, tête de liste du FPÖ lors des prochaines élections pour le parlement de Basse-Autriche, n’est pas sous la coupe de banques, de grosses entreprises et de groupes d’intérêts comme l’est le Gouverneur du Land Erwin Pröll.

Heinz-Christian Strache a appelé les électeurs à voter pour le maintien du service militaire obligatoire et a demandé le retrait du Ministre de la défense social-démocrate (SPÖ) Norbert Darabos, qu’il accuse ainsi que son parti de vouloir démanteler l’armée, plutôt que de la réformer. Heinz-Christian Strache a indiqué que « c’est notre devoir de citoyens de défendre la neutralité, la liberté, l’indépendance et la démocratie en Autriche. »

Heinz-Christian Strache a abordé les futures élections pour les parlements de Basse-Autriche, Carinthie, Salzbourg et Tyrol. Il a ensuite critiqué l’Union européenne et la position du gouvernement autrichien par rapport à cette Union européenne. Il a thématisé l’immigration et l’abus d’asile. Selon Heinz-Christian Strache, les vrais réfugiés politiques sont rares : l’asile est devenu synonyme d’immigration de masse vers un État social. Il a ajouté que l’Autriche rencontre également un problème avec la criminalité étrangère.

FPÖ 1.jpg

FPÖ 2.jpg

Voir les photos : http://www.fpoe.at/blitzlicht/2013/neujahrstreffen-2013/

Les commentaires sont fermés.