Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2018

Article de Lionel Baland : le ministre allemand de l’Intérieur Seehofer estime que l’immigration est la source de tous les problèmes.

Boulevard Voltaire.png

 CSU.jpg

AfD.jpg

Allemagne. Le ministre CSU de l’Intérieur Horst Seehofer estime que l’immigration est la source de tous les problèmes :

http://www.bvoltaire.fr/le-ministre-allemand-de-linterieu...

CSU 1.jpg

Horst Seehofer

"Le coup de frein M5S-Ligue est un signe de maturité."

Ligue.jpg

M5S.jpg

Italie. Revue de presse.

Gouvernement/vaccins : Unes « Vaccins, retour du caractère obligatoire » - ‘’l’amendement revu’’ (Corriere della Sera), « Marche arrière sur les vaccins » (La Repubblica, Il Messaggero, il Mattino), « Le gouvernement bloque les ‘’no vax’’, les enfants à l’école uniquement avec le certificat » - ‘’Mattarella : une erreur de douter de la science’’ (La Stampa).

COMMENTAIRE La Stampa M. Sorgi « Le coup de frein M5S-Ligue est un signe de maturité » : « En deux jours, nous avons assisté à un contre-ordre sur les vaccins, puis à un véritable tournant sur l’économie, avec les réassurances sur le plafond des 3% du déficit. La sensation est que les premiers vents de tempête en provenance des marchés, avec le spread frôlant les 300 pts, plus que les craintes de représailles de la part des autorités de Bruxelles (qui ne sont pas du tout dans l’air) ont déterminé ces revirements. Les réassurances des deux vice-présidents du Conseil ont été perçues comme une prise de conscience que la situation italienne ne permet pas de jouer avec la propagande anti-européenne ».

ARTICLE La Repubblica E. Lauria et G. Vitale « Cent jours de gouvernement, les promesses électorales restées lettre morte » : « L’exécutif M5S-Ligue, par rapport aux deux précédents, a fait le même nombre de conseils des ministres. Toutefois, du point de vue des décrets, il y a eu une véritable décrue. La réforme des retraites est enlisée, tout comme les retraites d’or et le revenu citoyen. Quant aux ‘’cent mille expulsions par an’’ lancées par Salvini, on est à une moyenne de 400 par mois ». 

ENTRETIEN d’Elisabetta Trenta, ministre de la Défense « Pas d’intervention militaire. Les Français ? La Libye n’a pas besoin d’ingérences étrangères » (Corriere della Sera).

ARTICLE, A. Ginori, La Repubblica, « Macron dribble les attaques de l’Italie : ‘’Sur la Libye nous coopérons’’ » - « Le Président français évite de répondre aux accusations de Salvini mais entre les chancelleries le froid demeure ».

ENTRETIEN de Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne La Stampa « L’ouverture sur les règles UE est une bonne nouvelle mais il faudra la vérifier » : « ‘’C’est une bonne chose si le gouvernement italien dit vouloir respecter les règles européennes, il est important qu’elle se comporte de manière responsable dans la gestion du budget. Il y a une majorité silencieuse de citoyens qui croit en l’Europe. C’est sur cela que nous devons agir. Sans une recette commune pour la migration, les frontières nationales reviendront. Nous devons créer les conditions pour qu’il y ait un avenir en Afrique. Nous ne pouvons le faire que sur base européenne’’ ».

(Traduction : ambassade de France à Rome)