Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2018

25.000 personnes ce 9 novembre 2015 à Dresde pour PEGIDA.

PEGIDA sigle.jpg

Allemagne. Saxe. Dresde. 25.000 personnes ont pris part au rassemblement de PEGIDA à Dresde ce lundi 9 novembre 2015. Les deux figures de proue du mouvement, Lutz Bachmann et Tatjana Festerling, ont parlé. Lutz Bachmann a abordé les différents événements historiques qui ont eu lieu un 9 novembre, notamment la Nuit de Cristal (1938) et la chute du Mur de Berlin (1989), mais aussi le fait que le 9 novembre 1969,un groupe terroriste d’extrême-gauche a mis une bombe avec minuterie qui miraculeusement n’a pas explosé dans un immeuble d’habitation juif à Berlin. Le 9 novembre 1967, des étudiants gauchistes de l’université de Hambourg ont placé une bannière qui a marqué le début du mouvement de 1968 qui a conduit à la souffrance et à la terreur en Allemagne. Le 9 novembre 1974, le membre emprisonné de l’organisation d’extrême-gauche RAF (Fraction Armée Rouge) Holger Meins est mort d’une grève de la faim. Le 9 novembre 1918, l’Empereur Guillaume II a abdiqué et Friedrich Ebert a pris en main les rênes du gouvernement. Le 9 novembre 1923, le putsch tenté à Munich par Adolf Hitler et Erich Ludendorff a échoué. En 2006, un centre juif a été ouvert à Munich, etc… 

Lutz Bachmann ajoute que le 9 novembre 1938 ne doit pas être oublié, le novembre le plus sombre de l’histoire allemande, selon lui, qui marque le passage de la lumière à l’ombre, de la hauteur aux abysses et du droit au non-droit. Il considère que le 9 novembre 1989 a pu avoir lieu car la population, malgré la répression, a oser montrer son visage.

Dresde 1.jpg

Dresde 2.jpg

Les commentaires sont fermés.