21/11/2012

Le passé du père de Jürgen Trittin remonte à la surface.

Allemagne. Jürgen Trittin est le chef de file des élus écologistes au sein du Parlement fédéral. Le passé de son père Klaus Trittin remonte à la surface suite à une grande enquête du Stern.

Klaus Trittin est né en 1923. En 1941, il s’engage à l’âge de 17 ans en tant que volontaire au sein de la Waffen-SS sous le numéro 496.535. Une année plus tard, il entre au Parti national-socialiste (NSDAP) et reçoit le numéro de membre 9.563.639. Il combat sur  le Front de l’Est. Il est blessé en octobre 1943. Il suit en 1944 une formation à la SS- und Waffen-Junkerschule Braunschweig (Brunswick). Il est promu Obersturmführer (lieutenant de première classe). Il combat jusqu’au dernier jour. Lors du dernier bulletin de la Wehrmacht du 9 mai 1945 figure « En Prusse orientale, les divisions allemandes ont encore défendu courageusement l’embouchure de la Vistule et la partie occidentale de la presqu'île de la Vistule (Frische Nehrung / sorte de Lido fermant une lagune au large de Gdansk /Danzig). » Parmi les défenseurs figurent aussi le groupe de combat Trittin. Klaus Trittin se retrouve dans un camp pour prisonnier en Union soviétique et est libéré en 1950.

Alors que les autres hommes de sa génération ne parlent pas de cela après la guerre à leurs enfants, Klaus Trittin aborde souvent la question et emmène son fils Jürgen, né en 1954 dans l’Ouest de l’Allemagne, lorsqu’il a 15 ans visiter avec son frère le camp de concentration de Bergen-Belsen. Il dit à ses deux fils « Voyez ce que nous avons fait, vous ne devez plus jamais tolérer cela. »

Klaus Trittin, fondé de pouvoir durant de nombreuses années dans une fabrique de cordes à Brême,.décède en 1998.  Son fils Jürgen Trittin, après avoir été membre d’une organisation communiste lors de sa jeunesse, rejoint à l’âge de 26 ans le Parti écologiste.

Cette histoire peut être rapprochée de celle de l’écrivain gauchiste Günter Grass qui a finalement révélé s'être engagé dans la Waffen-SS à l’âge de 17 ans en 1944.

Les grands spécialistes de la repentance et de la culpabilisation sont souvent ceux qui ont quelque chose à se reprocher.

Jürgen Trittin.png

Jürgen Trittin

Günter Grass.jpg

Günter Grass

(http://www.stern.de/politik/deutschland/gruenen-spitzenka...)

Les commentaires sont fermés.